Radio funèbre.

Un grésillement qui suit une communication vide et blanche. Une respiration au souffle court, léger qui trahit une potentielle féminité qui se confirme à mesure que de maigres gémissements plaintifs apparaissent. Soudain, une voix qui semble éloignée intervient, audible, à quelques mètres de l'émettrice. Allez! C'est à toi de le faire. S'en suis un léger raclement de gorge, vite repris par le souffle court. Puis le souffle se transforme en une jeune voix. Heum.. Bonjour peuple..heu..du désert..? .. Je.. heum..Je me nome lexie. Nous avons eu un incident tra, tragique. Heu... La voix semble déboussolée, confuse. L'autre voix intervient, doucement mais audible, sans doute proche de l'émettrice. lLà,...là! ...celle là, oui. Allez. Quelques chose semble manipulé, des bruits de glissements légers raisonnent à peine, rappelant un peu un battement de carte, mais plastifiée. Nous avons... heum... Trouv..trouvé?!... *hésitations* Heum.. heu..tués un homme. Je, je pense que la folie le dévorait. Il heum.. Il est venu en étant très violent, en criant, et... il essayait de frapper tout le monde. Je..j'avais peur il étranglait quelqu'un on a pas réussi à l'arrêter alors! *trouve une brin d'assurance, apparemment agacée* Alors j'ai ramassé un caillou je voulais l’assommer. Mais heu..Il est mort...Y'a beaucoup de sang et je suis tellement désolée.. J'ai paniqué je savais pas que ..le..cra.. heu..que c'était fragile..et ..*bref silence* Alors je suis navrée... Nous avons fouiller et j'ai ce qui semblerait être un papier d'identité mais son nom est très effacé. Il s’appelait Nazz...nazz...quelque chose. Encore une fois je suis désolée.. C'était de la légitime défense. Je vous prie de bien vouloir nous excuser. Nazz si tu nous entends nous sommes désolés. Ainsi qu'à vos proches, si vous en aviez, nazz s'en est allé.. Je.. Je pense que pour le bien de tous il est "humain" de trouver l'identité des défunts, si possible, et d'annoncer leur repos, pour que tous les autres encore ici et qui attendent peut'être leurs amis ne vivent plus d'illusions...

"Mais que fait la police???"

Y a des cadavres partout poupée, te prends pas la tête. T'as qu'à l'bouffer s'il est frais et puis c'est tout.

On en est tous à essayer de sauver not' peau, ma jolie. T'as défendu la tienne, t'as bien raison...

Ne vous inquiétez pas ma fille. Il a rejoint SON créateur. Et si la mort est une fin dans ce monde terrestre, elle est le commencement d'une vie meilleure auprès de SON fils. Car aucun doute possible cette terre n'est pas notre EDEN. D'ailleurs le petit JESUS bien au chaud dans mon ventre me le confirme. Il ne veut toujours pas sortir.


Notre père qui est au ciel, que ton nom soit sanctifié, que ton règne arrive ... avec la mousse au chocolat. Amen.

sans doute le premier trépas de ce nouveau monde…...pas très…. réjouissant pour ce brave Nazz . mais il entre ainsi dans la postérité, voir la célébrité.

Lexie écoute la fréquence régulièrement. La curiosité. Puis comme tout le monde, elle marche sans trop savoir ou elle va. Tout le monde se déplace, les gens se méfient. Elle reste stupéfaite par le "réconfort" parmi les réactions, plus ou moins subtiles. Merci. J'aime beaucoup ce que vous dites. Si nazz nous entend dans l'au-delà, il m'en voudra peut-être pas. Si nazz est le premier trépas, je souhaite qu'il soit aussi le dernier. Bien évidement je sais qu'il n'en sera pas ainsi, et que d'autre personnes laisseront d'autre noms s'envoler vers l'au-delà. Je vous remercie du respect et de l'empathie que vous témoignez. *sa voix trahie dans son malheur une once de sourire qu'elle peine à cacher auprès des siens*

**Le grésillement de la radio se faire entendre.** " Salut c'est Himiko je viens tout juste de me réveiller et bordel...sérieux on en est arriver là ? Les gens se bouffent entre eux pour survirent ?"

A son tour, Case répond: Ben ouai... Qu'est-ce que tu crois ? C'est de la viande. Il se caresse le ventre, action qui produit une sorte de bruit de frottement à la radio

"Ouais bah c'est pas encore aujourd'hui que je deviendrai cannibale...."

Ah ? Case attend quelques secondes avant de répondre : Tu sais pas ce que tu loupes... Rote Enfin, on verra quand la chaleur t'épuiseras et que tu seras affamée, hé hé. dit-il avant de raccrocher sa radio.

"Ouais...on verra..."

Le mec s'appelait Nazz? Normal et bien fait qu'il soit crevé! Et oui, c'est de la bonne viande! Blanche, c'est mieux.

Le salopard attrape sa radio, en tripote les boutons et exulte lorsqu'enfin de petits grésillements lui signalent qu'elle semble en état de marche pour les quelques minutes à venir. "Ma pauvre Madame Lexie, ça oui, c'est un grand malheur. La mort malheureuse d'un homme, c'est toujours tragique." Il toussote et se gratte une barbe naissante "Vous ne devinerez jamais ce qui m'est arrivé ce matin au réveil, ça non! J'étais tranquillement en train de faire mes besoins dans un buisson rabougri le long de la route, lorsqu'un ahuri au regard hagard s'est jeté sur moi. Comme ça, ça oui! Sans avertissement, sans raison! Cela m'a interloqué, Madame. J'ai été surpris. Je me suis retourné comme j'ai pu, maladroitement le sexe encore à la main, Madame, ça oui. Et c'est là que l'accident est survenu." Il marque un temps d'arrêt, pour signaler la dimension tragique de l'évènement. "BOUM!" "Voilà que le bonhomme s'effondre après avoir heurté mon gourdin encore dégoulinant d'urine." "J'ai tout tenté, Madame. Tout, ça oui. Mais il était raide. Complètement mort." "Une histoire tragique, je vous assure!"

Lexie écoute d'une oreille attentive. Et à mesure qu'elle écoute, elle imagine. Au fil de la "mésaventure" de l'homme qui vient de s'exprimer, elle grimace au départ et ne peut s'empêcher de rire discrètement une main devant ses lèvres pincée. Elle fronce les sourcils, marque un temps de réflexion, s'armant de sérieux. Car elle suppose l'homme sincère, du moins sur la tragédie. ...Bonjour c'est malheureusement monnaie courante que la folie sème la tragédie. Mais heum.. Vous avez trouvé quelques chose pour identifier cette personne? Pour dire son nom. Les gens ont droit de savoir, surtout pour ceux qui le connaissent. L'idée est là. Et aussi, qu'il repose en paix...

Le noir prend un air qu'il veut penaud, mais on dirait plutôt qu'il dissimule mal un fou rire "Son identité? Bwarf… Il ne se promenait pas vraiment avec ses papiers, Madame, ça non!" "Mais il avait ce sac poubelle de la marque Sigmar, sur lui. On pourrait le baptiser ainsi à titre posthume, ça oui. Ce serait beau. Un hommage, en quelque sorte, ça oui." "Et puis Sigmar, ça rime avec Braquemard, y'a une forme d'écho. De résonance, même. Ca oui. Ca fait réfléchir, tout de même."

- Nan ! C'est le malheur qui sème la folie, pas le contraire... Et pour t'en préserver, fais en sorte que le malheur s'abatte sur les autres !

Allô, allô. Ici Derek, pour informer du trépas d'une personne, y'a quelques temps. Mon collègue avait capté la fréquence, il m'a suggéré de mentionner le décès. J'vais pas faire dans le mélodrame, cette garce nous a attaqué et, à part quelques griffures, on a rien eu. La furie a reçu quelques coups un peu trop forts et ça lui a fait sauté la caboche. Yvonne de son petit nom. J'ose espérer qu'elle ne manquera à personne. Dans l'cas contraire... Déjà, navré d'votre perte. Et ensuite, gardez vos proches plus près d'vous. Surtout s'ils sont pas mal fêlés. C'pas agréable de se r'trouver attaqué comme ça. Personne ne l'a souhaité. Et la victime, probablement pas plus que nous.

... Cette nuit une évadée de prison nous est tombés dessus. Armée d'une pelle et sous des insultes espagnoles elle s'est acharnée sur notre ami sentinelle qui porte une tenue non sans rappeler un uniforme. Je pense que la pauvre femme devait le prendre pour un gardien. Elle a blessé "sentinelle" qui depuis a des drôles de réaction... Nelly est venue à bout de la prisonnière traumatisée. Elle est morte. Elle s’appelait Consuela, si j'en crois son badge. Prisonnière numéros, ..., hmmf, y'a une série d'une douzaine de numéros et je doute que ça soit bien utile. Donc reposez en paix Consuela, vous voilà libérée, non sans fracas, pauvre sentinelle n'avait rien demandé et ses migraines ont l'air redoutables...

Hogan est mort en étant complice de vol lors d'un combat qui a mal tourné par ma faute. Je ne désirais que reprendre ce qui ne vous appartenait pas. Désolée. Repose en paix, Hogan.

Le salopard avait attrapé sa radio et ricanait encore de ce qui venait de lui arriver. Une bien belle aventure qu'il prendrait plaisir à raconter à ses petits-enfants si jamais il en avait un jour. Une bien belle histoire, ça oui. "Vous ne me croirez jamais, Madame Lexie, ça oui." "Mes mésaventures ne font que se succéder à un rythme soutenu. Que dis-je soutenu? Effréné, même, ça oui. C'est tout bonnement une incroyable histoire. Tenez-vous bien, elle pourrait vraiment vous surprendre!" "Vous vous souvenez de ce qui s'était passé alors que je me soulageait paisiblement le long du chemin, il y a peu, ça oui?" "Hé bien, devineriez-vous donc ce qui est survenu la nuit dernière? J'étais l'âme au repos au train de besogner l'une des charmantes demoiselles qui m'accompagne. A l'abri de notre bâche, ça oui, pour se protéger de la fraîcheur de la nuit, Madame Lexie. Je n'aime pas avoir froid aux bourses quand je culbute, ça non. Et soudainement, subrepticement même, voilà que je sens une main froide qui tâtonne dans le noir à proximité de mon pied gauche, ça oui. Devant bien ça à ma partenaire coïtal, je m'arcboute à terminer proprement nos activités avant de chercher à comprendre l'origine de cette surprenante poignée de main glacée et glaçante, dis-donc! Mais voilà qu'elle revient à la charge. Je l'entends même commencer à fouailler parmi les sacs plastiques accumulés sous notre abri de fortune, ça oui." "Craignant pour la vertu de la blonde qui s'offrait à moi, je me redresse avec précipitation, le membre viril pivotant avec force vers l'entrée de notre tente bâchée…" "Et BOUM!" "En pleine face. A genou, la pauvre hère qui tentait de nous dérober nos maigres rations de survie alors que nous trouvions refuge dans le stupre et les délices sensuels, ça oui, se prend un violent coup de bambou sur le museau et s'écroule dans un crac sonore. Un drame, ça oui, Madame Lexie. Un vrai drame." "N'y tenant plus, je me suis dépêché de finir ma besogne." Le vieux ricane "Par chance, il lui restait une cigarette, ça oui."

..cette...pauvre personne avait un nom? Veuillez nous dire qui elle était, s'il vous plaît monsieur, ou la décrire si elle n'a rien qui l'identifie. On sait jamais. Quelle repose en paix...

- Si cette fréquence est ouverte pour faire l'inventaire des morts qui pleuvent depuis ces derniers jours on a pas finis de les énumérer. * hésitations * - Je sais que j'ai l'air totalement détaché de cette triste situation, mais j'ai vu tellement de morts en tellement peu de temps que je crois que je suis déjà un peu blasé. Notez que dans mon ancien métier j'étais un peu abonné, mais bon... Montrer qu'on vit mal cette nouvelle normalité n'est pas très stratégique à mon sens... C'est un coup à finir au fond d'un estomac pour cause de faiblesse manifeste. * Nouvelle hésitations * - Bref.

On commence à entendre une voix masculine qui chante comme un prêtre à l'office : Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien. Sur des prés d’herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles et me fait revivre ; il me conduit par le juste chemin pour l’honneur de son nom. Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure. Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante. Grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie ; j’habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours. Le chant s'arrête enfin. Psaume 22. Gloire à LUI. Raclement de gorge. Grimm a servi les dessins du Seigneur en offrant sa vie à sa fidèle servante. Elle qui porte en son corps LE saint dessin divin. Gloire à Dieu.


Notre père qui est au ciel, que ton nom soit sanctifié, que ton règne arrive ... avec la mousse au chocolat. Amen.

" Patricia écoutait religieusement Ma Soeur chanter son psaume, elle était très croyante, et se dire que cette homme Soeur puisse enfanter un jour le messie, la rendant toujours joyeuse " Ca y est ma Soeur ? Vous avez fini votre besogne ? que je puisse prendre le relais et vous faire une bonne petite recette pour ce soir ... mmmmh ... je pensais un Grimm à la Grecque , ça pourrait le faire, j'ai vu quelques fines herbes là bas qui pourraient être parfaites ! C'est bizarre que personne ne les ai cueilli d'ailleurs !

le grésillement hertzien craque un instant avant que la communication ne se stabilise ... quelques "bip bip pioup pioup" plus tard la voix de l'Alien expat' se fait entendre Hakk! puisqu'il est communément admis dans vos moeurs d'annoncer ici lorsque l'un des vôtres survient, que cela soit accidentellement où plus objectivement sous le coup d'une altercation ultime, je vous annonce gracieusement Haak !!que dans le contexte de la défense et de la protection légitime de l'une de vos congénères au sein de sa propre communauté, Haak! une bête plus lupoïde qu'humanoïde s'est éteinte aujourd'hui. A en croire le médaillon qu'il portait à son cou, il se serait nommé "Wolf". La créature bavait abondamment d'une mousse écumeuse et montrait d'évidents signes d'agressivité et de désorientation belliqueuse Haak!... tout laisse penser qu'un cas de rage vient d'être éradiqué. Sans parler des risques sanitaires qu'entraîne bien évidemment la présence de garou errants, Haak! il serait préférable à l'avenir de ne plus abandonner vos animaux de compagnie ... merci pour ces pauvres petites bêtes! Haak!!


AAHHHkkk AKkaah

Eli nous a quitté, qu'elle repose en paix.

Zasf a succombé a une maladie qui l'a paralysé au point de ne plus pouvoir se nourrir. Qu'il repose en paix désormais...

"Vous n'avez pas le monopole du cœur, mademoiselle. Un voyageur anonyme est mort, sous mes yeux. Après une fracture de l'arcade qui a rapidement dégénéré. Malgré tous mes efforts... Et nous sommes tristes, voyez."

Une connaissance ne répond plus à sa radio... Une jeune femme, Valentina, qui parle beaucoup, en espagnol... Est-ce que quelqu'un aurait des infos ?


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

Karn avait le démon effrayant pour compagnon mais était un boucher hors pair et un associé agréable. Taiseux certes, mais sympathique. Les Inhumanoptrucs l'ont canné. Ca arrive. Mais leur date approche aussi. ... Karn on va t envoyer des amis avec qui jouer là où tu es.

Yep, ma belle Jansen, yep... L'vieux Hollo a des infos... Moi aussi, j'avais un peu taillé l'bout d'gras avec la Valentina... Semblerait qu'elle m'ait écouté qu'd'une oreille trop distraite... C'est ça les sud-amerloques, soit c'est trop mou, soit c'est trop agité, y'a pas d'juste milieu... Du coup, c'que j'peux t'dire, c'est qu'tu peux l'oublier.

Hollo... On a pas vraiment eu le temps de causer tous les deux... Mais, sois gentleman encore une fois, tu veux ? Qu'est ce que tu sais sur ça ? Qui s'en est pris à elle ? Me semblait pourtant qu'elle n'était plus seule...


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

M'semblait qu'ma dernière phrase était plutôt claire, ma belle. Des mecs. Dans l'désert. La routine, bordel. Je balance rien. Pas de bif', pas de noms.

Hum... Et si... tu les connaissais un peu trop pour les balancer, hein ? Hum... Ca serait une raison de ton refus... Mais... Non, non je dois me tromper... Vous êtes de bons samaritains avec le Sergent... Ainsi que vos amis, et les amis de vos amis, tout ça... Tant pis. La petite n'avait qu'à être prudente, t'as raison là dessus. Adiós Valentina.


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

P'tête que c'est ça, ouais... Ou p'tête parce que jusqu'à preuve du contraire, j'suis pas ton putain d'indic' gratos, poulette. Estime-toi d'jà heureuse qu'j't'annonce gentiment et officiellement qu'elle est cannée, aussi vrai qu'boire trop d'lait d'coco file une chiasse d'enfer. Tu passerais presque pour une ingrate. Même pas un merci, alors qu'j'fais un effort presque surhumain pour m'exprimer sur cette fréquence de merde, tu peux pas imaginer... Bref ricanement sinistre. Et j'suis pas un bon samaritain...je fais pas shabbat.

Oh je vois... Attends que je formule ça bien hein... C'est que je suis un peu timide, tu sais... et confuse maintenant... ... Je me lance... ... Tu m'as rendu teeellement heureuse Hollo, j'ai le coeur qui s'affole encore ! Je te remercie pour ta bonté, Gentleman, et ton aide si précieuse...


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

Ronald règle sa fréquence, décroche son microphone, et démarre l'enregistrement. Il émet un toussotement directement à l'intention du micro, juste pour signaler qu'il allait prendre la parole. Bonjour messieurs dames. Ici le Sergent Lee Ermey. Il y a bien une espagnole qui a essayé de communiquer avec moi, il y a de cela une lune il me semble. Mais à part ça... Je n'ai non seulement pas compris son message, même si je pense avoir compris qu'elle me parlait d'une pelle et d'une vieille, deux choses qui s'étaient empalées sur nous durant la nuit. Nous n'avons réagit qu'en légitime défense... Enfin, je me suis tout de même excusé, au cas où elle connaissait la demeurée, mais je n'ai pas eu de réponse, alors j'en ai conclut que je n'avais rien compris au premier message... Ou qu'elle ne me comprenait pas plus les miens en retour. Je ne suis néanmoins pas garant de l'intégrité des gens que je côtoies, seulement de mes hommes. Mais je doute que cela provienne d'un acte prémédité si cela s'avère que ce sont bien eux qui aient commit l'irréparable. Je ne veux pas me décharger de toute responsabilité, mais je ne me souviens pas avoir croisé l'espagnole personnellement. Néanmoins, je vous présente mes condoléances si vous connaissiez cette jeune femme, Jansen. Terminé.

Gazelle, une mutante que j'ai connu a été affectée par la zombinite... Ne pouvant se nourrir, elle est désormais décédée. Je la regrette déjà... Repose toi gazelle..Tu avais tout à découvrir avec Zwerk, antara et slimy... Nous sommes désolés que la vie ait fauché ta flamme..


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

La terre stérile s'abreuve de tout ces cadavres.... En mourant assez, la vie pourra renaitre de ses cendres. Nos corps en décomposition, réutilisés, réarrangés, transformés. D'un tas putride à un terreau fertile. Mourez mes amis, mourez pour vivre.

Raze est mort, repose en paix. Le désert est sans pitié.Je ne sais pas ce qu'il lui a pris de partir se perdre seul dans le désert...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

"Décidément tes compagnons tombent comme des mouches, il ne fait pas bon de suivre ton ombre, si on veut rester dans la lumière. Encore un peu.....du moins".

Effectivement notre petite Lexie annonce beaucoup de morts de son côté. Hein Lexie? Tout comptes fait, vous devriez peut-être venir chez nous pour sauver des vies? Tu nous a généreusement offert ton aide, c'est la moindre des choses que l'on puisse faire. Ghalyela ajoute sur le ton de la confidence. En plus, info top secrète, notre président et sa garde rapprochée nous font l'honneur de leur présence cet été! CA OUI! Elle éclate de rire avant de se reprendre rapidement. OUUUPS! J'oubliais! Cette fréquence n'est pas des plus joyeuse. Mmm...Toutes mes condoléances aux familles des victimes, des bisous, tout ça tout ça!

Je ne suis pas là pour me justifier sur la mort des gens de passage à la ville. Je prends juste la peine de donner leur nom et de leur souhaiter un repos. Ce n'est pas moi qui provoque leur perte... Sont morts hier soir: Roger Smith. Il était alcoolique pauvre homme. Joan ba..bacardy.. Elle était une des membres des Dusts, -les autres vont très biens- vous savez, les gens que nous avons aidés après leur vols. Bon et malheureusement joan s'est elle aussi laissée mourrir de faim. De même pour la gentille nakura. Qu'ils reposent en paix...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

J'ai wien compwis olala ! Wui ? Owi ! Qui qu'est mowt dans ce couac ? Olalala ! Toujouws les ghettos et la violence ! Alalala ! AH !? Mais COMMENT ?! Tssss, c'est pas cowwect' ça, des bwaves gens sans doute. AH ! Mais oui ! Alala, il suffit de faiwe ça bien et pas laisser de westes. Comme ça, pewsonne ne souffwe. Eeeeeehh oui ! AH ! Mais comment ?! Tssss. Mais oui ! La grosse finit par perdre le fil et glousse grassement avant d'émettre un rot bruyant.

[g] - J'annonce la triste mort de Nayq. Le pauvre jeune, à force d'enfiler les cocktails Xanax, sirop pour la toux, poudre noir et anti chiasse, a fini par devenir fou. On a du lui faire une injection de chlorure de potassium. Pas de chance pour le jeune, l’infirmière à commis une erreurs de dosage. Toutes mes condoléances à son pote Miriem. J'espere que ça t'fra du bien d'savoir qu'il a r'joind le grand soleil vert. Terminé[g]

D'une voix blasée.. Sont morts cette lune... : Luna de l'enclave, morte d'une blessure qui a saigné en abondance... Docteur S de l'enclave, un docteur un peu raide et froid, mais au bond cœur, emporté par la zombinite... Enfin si on peut appeler ce fléau ainsi. Qu'ils reposent en paix...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Encowe toi ? Mais c'est pas possible ! Moi je t'entendwe pawtout ! Et pouw quoi ? Encowe des mowts ? Mais c'est un génocide ton village de malheuw. AH ?! MAIS COMMENT ! TSSSK ! Ah no ah no no no no no c'est pas cowwect ça. C'est pas cowwect. monte dans les aigusNOOOO ! Enfin bwef, c'est twès twiste tout ce que j'entends de mes pwopwes oweilles. L'enclave, faut y aller on diwait. C'est le Congo là-bas, un vwai safawi de blancs ! AH OUI ! C'est sûw ! C'est un scande quand même ah oui ah oui ah oui ! Je suis sûwe que c'était des bwaves gens et qu'il faut se cotiser pouw leuw famille. Ah oui ! Et alows. Et alows. C'est twès bien. C'est... MAIS COMMENT ?!

Putain, ça tombe comme des mouches dans certain coin. Il faut croise que certaine porte la poisse ou pire encore. Ce s'rait pas plus rapide de nous dire les vivants de ton côté ? Ils doivent être plus facile à compter en plus. Bon j'apporte quand même ma petite pierre tombale à l'édifice : Velka s'est laissée mourir car elle croyait dans la réincarnation. Dommage, elle aurait été bien dans mon groupe. Mario, plombier polonais amateur, il s'est trompé d'outil pour réparer une fuite et s'est vidé de son sang presque tout seul. Il y a baïonnette et baïonnette, il faut pas se tromper.


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

HoOoOuUuUu c'est twos compliqué pouw moi. Et c'est fatiguant, ah ça oui. Et alows, et alows. On se cwoiwait à la CAF en twain de faiwe la queue. AH OUI ! Et alows, et alows ? AH ! Mais nOoOoOon. C'est des bêtises ! OH oui ! Hiahiahia. Il faut se détendwe et bouger les culs ! Ah oui ! NoOoOoOon ! Si ? Allez, on met la musique afwicaine et on bouge les popotins ! Ah mais oui ! Une musique finit par se faire entendre.

Raphael est mort cette lune ci. Il était atteind de "zombinite" depuis bien longtemps, et nous l'avons laissé partir, comme tous les autres, malgré l'envie de "forcer" leur survie. Qu'il repose en paix...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Toussote. Excusez moi..Rafael est encore en vie. Enfin en vie, vous m'avez comprise. C'est plutôt Gart Morrinson qui a trouvé le repos éternel. Désolée...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Bah alows ma fille ? Mais... MAIS COMMENT ?! Tu wacontes n'impowte quoi hein dis ? Il est mowt, puis il est pas mowt, puis c'est un autwe... AaH ! Mais comment ?! C'est pas séwieux tout ça. Tu m'as l'aiw twès jeune pour jouer à êtes la patwonne petite maîtwesse blanche. Oh oui ! Dis, dis... tu as déjà les nénés qui poussent ? AH ! Je wigole, je wigole. Mais fwanchement, tu ne m'as pas l'aiw twès fute-fute pour jouer les maîtwesses comme ça. Mais comment ? ! Et alows, et alows. Ah, mais il faut lui diwe hein à cette gamine que c'est pas possible ça. Je suis sûwe qu'il y auwa un gwos bawaquer pouw la pwendwe de fowce et lui faiwe wentwer les bonnes idées dans le cwâne. Mais soyez gentils hein mes chéwis ! Ne me la tuer pas, la petite maîtwesse blanche.

Moi, y'a Bob et Maltaise, ils se sont tous les deux petit-suicidés l'un après l'autre en venant s'empaler sur ma grosse épée. Ces cons, ils l'ont même un peu abîmé. Mais bon, plus de peur que de mal pour nous. Le problème c'est qu'on est un peu surchargé. Il faudrait que j'aille me vider un peu...


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

Quelque part dans la pampa.

Ronald règle sa fréquence, puis démarre l'enregistrement. Ici le Sergent Lee Ermey. Je pense qu'il aurait préféré que cela se passe sous silence, mais il y a peut-être des gens qui le connaissaient aussi, et qui auraient aimé être au courant... C'est le cœur lourd que je vous annonce la mort de monsieur Hollo, la nuit dernière. Il a été contaminé par la Zombinite, et nous n'avons pas pu lui apporter les soins nécessaires plus d'une douzaine de jours... Qu'il repose en paix. Terminé.

"Like a hollow-point bullet... Désolé de l'apprendre, Sergent. Je vous souhaite meilleur avenir."

Quelle tristesse, ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier. Il reste à savoir les meilleurs en quoi...


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

La jeune femme semblait amusé par la nouvelle et ça s'entendait dans sa voix. - J'vous annonce une bonne nouvelle les potos. L'curr'ton qui f'sait chier son monde avec ses prêches de fiotte coincé du derche a r'joind son dieu. J'connais pas son nom ni plus que les circonstance de sa mort. Certain'ment qu'son seigneur l'a rapp'lait à lui à cause d'un excès d'utilisation d'crucifix dans l'fion ou d'un éclat'ment des boules faute d'les vider. Qui sait..

Bonjour...Voilà, cette fois ci raphael nous a quitté.Et Edward.Qu'ils reposent en paix...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

(ah bin ça marche pas Kv.)Blabla?


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Continue d'utilise sa vieille radio:Donc je disais, Raphael et Edward nous ont quitté, qu'ils reposent en paix.


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

 - Mes excuses par avance aux familles et tout l'toutim. J'annonce l'a mort de.. ho putain j'peux pas dire ça, c'est pourrave c'nom... Ahem, Jean Culmonmonde qui se faisait appeler Vendetta.
Cette fois j'suis l'auteur du crime. Simple legitime defence v'voyer? L'mec m'a d'abord mater pendant ma toilette Et la bave au levres y s'est approché en pretextant etre mon pote, qu'la d'ou y v'nait c'tait dangereux et qu'y pouvait m'proteger. Et enfin il a tenté d'me violer avant d'me supprimer. J'l'ai maitrisé avec difficulté et quand j'me suis rel'vé il était mort. Pour ceux qui veulent le pleurer suivez les oiseaux.

​​​​​​Un applaudissement lent, très lent, avant une voix féminine, pleine d'ironie.


" Juste un petit message rapide pour féliciter Penelope et sa petite troupe. Devoir se mettre à cinq pour neutraliser un grand père, c'était de toute beauté. Très jolie prestation, vraiment." 

Un petit rire, un poil moqueur, avant la fin de la communication.

"On ne se méfit jamais trop des anciens."

On t’a reconnue, Lexie !

« Lexie c'est la p'tite pute qui m'fait gonfler l'chibre ? Elle ouvre juste trop sa gueule pour n'rien dire alors ça s'ra ma queue dans sa trachée si j'la croise. M''coeur, entraîne-toi à l'apnée. »

« Mouais, surveille un peu tes paroles. C'est ceux qui en parle le plus qui en croise le moins. En tout cas, c'est pas avec ta petite brindille que tu vas aller loin. T'arriverais pas à étouffer un hamster avec. »


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

« C'comme ça maint'nant ? Bataille de fions 'vec que'ques vannes carambar et rideau ? Ben va t'faire enculer sale fils d'pute. J'suis pas là pour t'donner la réplique pour ton numéro d'gogole. Colle-toi un doigt dans ta rondelle sale et astique en pensant à moi. »

Hum... Vous m'entendez Ronald ? Bon... Dans la précipitation de venir vous saluer, il se pourrait qu'avec mes compagnons on ait un peu marché sur vos amis... C'est qu'avec ce soleil et la soif qui nous prend, on est plus très lucide par moment hein... Enfin, vous savez ce que c'est hein ?! Allez, sans rancune !


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

Ce doit bien être la première fois qu'il décroche sa radio pour participer à un débat public, enfin de débat il n'en a pas encore vu qu'il en vaille cette peine.

"Ici Alix, je suis entièrement d'accord avec vous monsieur ... ah oui vous ne vous présentez même pas tellement vous débordez de courage.
Enfin pas grave, oui elle ouvre trop, elle me casse les orielles même et en plus elle l'ouvre souvant pour se foutre de moi, sur ce point je vous rejoins et j'aimerai moins l'entendre.
Pour la suite, vous avez le droit de rêver tout haut mais cela ne sera qu'un rêve que vous ne réaliserez pas.
Si par le plus grand des hasards une infime possibilité venait à se présenter, je pense que nous nous rencontrions avant que vous ne la voyez elle.
Ne vous donner pas la peine de me répondre, ce n'est qu'informatif et j'en connais déjà le contenu : pute, chibre, gueule, queue, fions, enculer, doigt, rondelle, astiquer.
Je me doute que vous en avez quelques uns encore en stock mais je les connais sûrement, donc avec cette chaleur, économisez votre salive en vous dispensant de répondre."

Boit une bonne gorgé d'eau avant de couper.

Ronald règle tranquillement sa fréquence, décroche son microphone, et démarre l'enregistrement. Sa voix n'est pas aussi calme qu'à son habitude, presque rageuse.

Ici le Sergent Lee Ermey... Enfin ce qu'il en reste.
J'aimerais saluer le courage de mes hommes, tombés vaillamment au combat. Voici les noms des victimes.


Sa voix s'était brisée sur la fin de sa phrase, il tousse un coup pour se redonner contenance, avant de reprendre.

- Kaylee Lone
- Jean Cullahay
- Lucifer
- Le Colonel Gelleg


Il marque un petit temps d'arrêt.

Et je voudrais aussi saluer la vaillance de ceux qui ont survécut au massacre, et féliciter aussi les meurtriers pour leur victoire.
Vous auriez simplement dû vous assurer que je ne sorte pas vivant de ce carnage.


Il renifle un coup.

Madame Doris... Nous nous recroiserons sûrement, avec je l'espère, madame Rose, madame Lani, monsieur Quazimodo, monsieur Tobie, monsieur Deez, et évidemment monsieur Gabriel.

Terminé.

Un espion nu est mort quelquepart, tué par ce qu'il espionnait.

Vous aviez vraiment un sous-fifre qui se faisait appeler Lucifer ?

...

Tsss, y en a qui doutent vraiment de rien.

le viking parle dans la boite a voix

Nous avons 3 morts a déclarer, Lila, Bob, Agent Banlaire... Quelque part entre ce que vous appellez zombie, un esclave qui n'était plus utile, est un traitre qui avait fournis de l'eau a un autre traitre, mort aussi. Bref une purge.

« C'pour signaler un p'tain d''Alerte Enlèvement pokémon. Les vilains de la Team Rocket m'ont chapardé mon Tortank. Et que'que chose m'dit qu'il ne va pas faire long feu.»

Une brève pause, le temps de cracher un glaviot irradié de plus.

« Sinon, j'm'adresse à ce Alix-grande-bouche. J'te connais pas mais t'as d'jà tout du sale con d'amoureux transi sans humour. Beh quoi ? T'es love d'la p'tite Lexie et ça t'met en boule qu'un mec dans mon genre veuille taper son gland sur ses amygdales ?  M'pauv' vieux. T'la d'jà tiré c'te pute au moins ou elle t'fait poirauter comme un naze et t'as les couilles tell'ment pleines que ça t'gêne pour marcher ? »

Jon s'allume une sèche.

« Au fait, la Jansen Doris. M'coeur ? J'aime beaucoup ton style. On sent la salope libérée qu'faut pas emmerder. V'voyez les enfants ? L'genre d'femme qu'on baise pas. C'est elle qui v'baise au godmichet et sans vaseline. M'coeur, si un jour nos routes s'croise, t'pouras m'cracher dans la bouche et uriner sur mon torse.»

J'espère que t'as de belles mains, joli coeur. C'est quelque chose que j'affectionne tout particulièrement. Bichonne les bien jusqu'à ce qu'on se croise.


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

« Mais c'est qu'elle mordrait avec ses p'tites quenottes... Ma puce, ma Doris. Quand tu verras c'qu'elles peuvent faire mes pognes, t'auras plus envie d'me les couper. Eh ouais, j'lis entre les lignes. J'suis vif, t'as vu ? Sérieux, ne nous fâchons pas. J'viens de demander au vieux Ermey s'il pensait comme moi qu'ta vulve puisse sentir bon les épices. S'il pensait, toujours comme moi, qu'ton p'tit orifice puisse être un peu poilu. Juste c'qui faut pour que ça crisse sous la dent. P'tain j'y peux rien m'belle... c'est plus fort qu'moi.

Beh quoi ? Faut bien lui r'monter un peu l'moral au vieux Ermey. D'jà qu'tout ses potes bouffent les pissenlits par la racine. Mais t'sais quoi ? Si j'louvre comme ça c'p'être aussi que j'suis plus utile viant qu'refroidi. T'piges ? C'est p't'être même qu'il en a vraiment dans l'calbute l'John. Alors quoi ? T'préfères p'têtre t'brancher sur radio bisounours tout en t'repeignant les ongles des pieds ?»

Ronald reprend son microphone.

Ici le Sergent Lee Ermey.
Je ne sais pas qui a abordé le sujet, mais je ne choisis pas les noms que se donnent les gens que je rencontre dans le désert... Heureusement ou pas, d'ailleurs.


Puis il sourit légèrement.

J'ai bien reçu votre communication monsieur Gacy, mais ce n'est pas ce genre de réconfort dont j'ai besoin pour le moment, merci.

Terminé.

"T'as pas tort mon cher Ronald, t'aurais jamais dû t'en sortir vivant.

C'est pas banal des types de ton âge en aussi bonne forme. Tu marches des kilomètres en plein soleil, tu couches avec des femmes 40 ans plus jeunes que toi, tu sprintes comme un jeune homme...

C'est étonnant toute cette vigueur, très étonnant !

Est-ce qu'on pourrait connaitre ton secret pour garder la forme ? Des séries d'abdo chaque matin ? Une alimentation saine ? Le grand air ?"

Ronald sourit en reconnaissant la voix particulière de l'homme à lunettes.

Monsieur Tobie ! Ravi de vous entendre à nouveau.
Vous allez bien ? Vous aviez l'air de péter la forme l'autre soir, en tout cas... Mais peut-être pas autant que moi juste après avoir apperçu les petites pointes de vos lances à l'orée de mon campement, vous avez probablement raison.
Mais vous savez ce qu'on dit ? Un magicien ne révèle jamais ses secrets, monsieur Tobie... Quoi que, si nous nous recroisons, et je l'espère de tout coeur croyez-moi, je vous le chuchoterais peut-être à l'oreille, qui sait ?

"Ah ! De la magie... Je n'aurais pas appelé ça comme ça, enfin pourquoi pas.

Mais tu sais Ronald, je ne suis pas dupe. Toi et tes copains les magiciens, je sais de quoi vous êtes capables...

Transmets mes amitiés à Monsieur Amon !"

Il est un peu perplexe.

Vous savez que la magie n'existe pas, hein monsieur Tobie ? C'était une image... Une métaphore. Et ce que vous pouvez prendre pour de la magie n'est que tours de passe-passe et poudres aux yeux venant de charlatans.
Par contre je n'ai jamais dit que mes hommes étaient des magiciens eux aussi, ils sont juste dans la fleur de l'âge et n'ont pas été aussi essoufflés que moi après le "sprint" comme vous dîtes...


M'enfin... Portez-vous bien jusqu'à ce que l'on se recroise, monsieur Tobie ! Je ne doute pas que monsieur Amon écoutera votre message, mais actuellement je n'ai pas vraiment le courage de me lever, j'imagine que vous pourrez m'excuser de cela...

"Ne me prends pas pour un idiot, Ronald. Je l'ai compris ta métaphore. Ton blabla, tes images pour endormir les imbéciles... Je sais lire entre les lignes.

Et allons... Je ne parle pas de tes hommes, tu le sais bien, tu vois très bien de qui je parle."

Il plisse les yeux, faisant un effort de réflexion plus intense à l'accoutumée. Mais rien ne vient...

Je vous en prie monsieur Tobie, je ne vous prends pas pour un idiot, loin de moi cette idée. Je pensais que l'on s'était mal compris, ce qui est le cas de toutes évidences... Car je n'essaie en aucun cas d'endormir qui que ce soit, croyez-moi.

Je ne sais pas entre quelles lignes vous lisez, mais vous devriez peut-être essayer avec les lignes de la main, ce serait peut-être plus... Clair ? Parce que là, veuillez m'excuser hein, mais je ne suis pas vraiment sûr de vous suivre, désolé... Vous pourriez préciser un peu plus vos dires ?
S'il vous plaît, j'aimerais vraiment comprendre de quoi vous me parlez, monsieur Tobie.

«Tobie l'teubé, c'ça ? T'fais parti d'la bande à Doris, c'bien ça hein ? Alors, dis-moi,  elle t'a déjà touché l'trou d'balle avec son gros orteil à toi ? Fait-elle seul'ment c'genre d'choses ?

...

EH ERMEY ?! L'est comment c'Tobie ? Décris-le moi. À sa voix on dirait un gros tas d'merde. J'ai bon ou quoi ?»

Il ignore la communication précédente.

"Ok Ronald. On peut la jouer comme ça si tu veux. Je t'ai posé une question très sérieuse et au lieu d'y répondre, tu préfères faire le malin.

C'est ton droit ! Mais les gens ne seront pas dupes très longtemps. Ils finiront bien par comprendre comment un vieillard de 80 ans comme toi est capable de toutes ces prouesses sexuelles et physiques. Et aussi qui t'as envoyé à la surface. Et pourquoi on t'as envoyé. T'inquiète Ronald, les gens saurons bientôt.

A part ça... J'apprécie ta cordialité. Même si tu te fous de nous, c'est agréable de discuter avec toi. Pas comme l'autre abruti là.

Allez j'ai à faire, à la prochaine !"

« OH FILS D'PUTE ! T'CROIS QU'TU CAUSES À QUI ? Si j'veux m'fout' d'ta gueule c'mon droit non ? QUOI ?! Qu'est-ce t'as ?! T'es tout perturbé parc'que j'causais du GROS ORTEIL d'ta maîtresse ? Ben ouais ! Elle m'fait bander elle aussi c'te salope. Avec ces histoires de mains coupées et d'gros orteils d'métisse.

...
Tu la baises, Tobie l'teubé ? On dirait pas à t'entendre... Elle te laisse r'garder un peu la Doris quand un vrai mec la prend 'omme une chienne ? T'as déjà baisé au moins une fois dans ta vie Tobie ? Ou t'tapais une poupée gonflable avec l'photo d'la bonasse du lycée qu'tu stalkais sur facebook comme un gros porc ? HEIN ?»

John reprend sa radio et crache un gros glaire avant d'hurler.

« TOBIE ! GROS TAS D'MERDE D'FILS DE PUTE ! TA GRAND-MERE J'LA SAUTE COMME LA SALE PUTAIN D'PUTE D'MARCHÉ AUX PUCES ! MON POING IRA S'LOGER DANS TON GROS CUL D'PORC APRÈS QUE J'T'AI COIFFÉ DE L'UTERUS D'L'AUT' PUTE D'DORIS LA CHIENNE EN GUISE DE CHAPEAU !!!! TU M'ENTENDS GROS CONNARD D'BAISEURS D'GOSSES !!!! J'IRAI NIQUER TOUTE TA GÉNÉALOGIE DE PÉDALES CONSANGUINES ENCULÉ D'FILS DE PUTE !!!!»

 

"Hum...

Je ne sais pas qui est ce type mais il a l'air très énervé. Je suppose qu'il faut attendre que ça passe et qu'il trouve un autre objet de haine.

Ou alors peut-être que ses maîtres pourraient lui remettre sa muselière ? Qu'on puisse écouter tranquillement la radio...

J'ai connu un type dans son genre à l'hôpital, Patrick, lui aussi atteint du syndrome de la tourette. Il criait, éructait, il bavait... et s'en prenait à chacun d'entre nous, en nous insultant à tour de rôle. On finissait par ne plus y faire attention. Sauf quand ça allait trop loin, mais là, les matons l'embarquaient pour l'enfermer au mitard. Ah ça avait du bon l'hôpital ! Faut avouer."

«TA GUEULE GROSSE MERDE ! J'ESSAYE UN TRUC NOUVEAU ! J'HURLE DANS MA PUTAIN D'RADIO POUR TE VRILLER LES TYMPANS ET T'INSULTER EN BOUCLE JUSQU'A QU'TU CRAQUES ET CHIALLE COMME LE GROS FILS DE PUTE QUE TU ES !!!!! QU'EST-CE QUE T'EN DIS SALE FIOTTARD D'MES DEUX COUILLES D'PUCEAU D'SALE RESIDU D'VIEILLE CAPOTE DEGUEU !!!»

"Ah ! Qu'est-ce que je disais ?

Bon par contre, je suis curieux de savoir avec qui il traine. Pour savoir comment on le gère au quotidien. Je veux dire avec cette pénuerie de médicaments... Ou si par exemple vous devez l'attacher la nuit. Enfin ce genre de détails.

Bon après, si vous êtes dépassés ou que avez trop honte d'avouer qu'il est à vous, vous pouvez me contacter sur ma fréquence privée. Je connais des professionnels qui pourront vous aider."

Reprend une voix normale, encore plus éraillée que d'habitude.

« T'inquiète pépère, j'essayais d'nouvelles gammes mais j'sais pas... c'pas vraiment m'truc t'vois. J'pas besoin d'hurler pour m'faire entendre. Du coup, maint'nant qu'j'ai capté ton attention, on va attendre qu'le vieux m'dise à quoi t'ressemble. Hein mon beau ? Et d'ici là, j'te met sur musique d'attente. Il aime la musique l'cotorep ? Atta...»



 

Pendant son sommeil, Ronald s'est retourné sur une de ses blessures un peu douloureuse, ce qui l'a réveillé, mais pas du bon pied. Il écoute un peu la radio, le temps de laisser s'apaiser l'élancement qui lui parcourt le corps. Il reprend la communication une fois qu'il pense avoir compris où voulait en venir Tobie lorsqu'il lui dit qu'il serait un "envoyé". Sa voix est calme, comme à son habitude, même s'il serre les dents.

Ici le Sergent Lee Ermey.
Monsieur Tobie... Si je comprends bien ce que vous voulez dire, et arrêtez-moi si je me trompe, mais... 
Il ne peut s'empêcher de laisser échapper un petit rire très bref. Vous pensez que j'ai été envoyé par une puissance supérieure ? Un dieu ? Une histoire divine, ou quelque chose dans le genre ?
Oh là là... C'est l'histoire de la jeune femme sur je ne sais plus quelle fréquence qui vous est montée à la tête ? Avec cette histoire de followers, de Jesus-Christ, et de puissances obscures, tout ça ?


Il se pince l'arrête du nez, se demandant comment présenter la chose sans froisser le pauvre homme.

Désolé de vous décevoir monsieur Tobie, mais selon moi, Dieu n'existe pas, comme toutes les autres divinités diverses et variées inventées par l'Homme pour se rassurer... On est seuls ici bas, si vous voulez mon avis.
J'ai assez prié dans mes jeunes années pour me rendre compte que ça ne sert à rien. Non, je vous jure, ne perdez pas de temps avec les religions... Lorsque vous êtes dans la merde, que vous ayez été bon toute votre vie ou pas, vous ne pouvez compter que sur vous-même, monsieur Tobie.
C'est de l'instinct de survie à ce stade, et couplée avec un bon boost d'adrénaline produite par votre organisme, je vous assure que vous pouvez faire des miracles... 

Mais écoutez... Je peux comprendre que vous y croyiez. Vous n'êtes pas le premier, et sûrement pas le dernier, à assimiler les paroles de prêcheurs. M'enfin... Si ça peut vous faire plaisir, propagez votre "bonne parole", je vous en prie, je vous préviens juste que ça ne me fera ni chaud ni froid.


Puis un détail le frappe soudainement.

Attendez... Si vous pensez que j'ai 80 ans... Et que vous dites que je couche avec des femmes qui sont de 40 ans plus jeunes que moi... Madame Doris aurait 40 ans ?! Daamn... La vache, j'aurais pas dit. Ca va peut-être refroidir les ardeurs de monsieur Gacy ça...

Tiens, d'ailleurs, en parlant de lui... Je vais répondre à votre question, monsieur Gacy, parce que bon... Sinon personne n'y répondra, et laisser des questions en suspens, c'est pas mon truc. J'espère que ça ne vous dérange pas monsieur Tobie ?
Alors, à quoi ressemble-t-il... Un type d'une hauteur moyenne, un peu enrobé - désolé monsieur Tobie, j'espère que vous ne le prenez pas mal -, de belles lunettes de vue retro, le crâne un peu dégarni mais pas trop non plus, cheveux courts et bruns foncés, voire noirs. En bref, un type un peu ordinaire physiquement parlant... Et je ne le dis pas dans le mauvais sens du terme, ne vous méprenez pas sur mes propos.

Bon, sur ce... Je vais essayer de me recoucher, moi.
Terminé.

" Que de bruit pour ne rien dire. Bon mon p'tit John, au lieu de demander des trucs à tout le monde... le mieux serait que tu prennent ton courage à deux mains, ou ta couille à la pince à épiler si tu préfères, et que t'ailles voir Doris et Tobie en face à face. C'est plus simple pour tout le monde je pense non ? Et puis on aurait enfin une bonne nouvelle à raconter ici. Comme ça parle de fête du lapin en ce moment, essaye de te trouver un bon déguisement tu veux faire moins la tâche. "


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

Evidemment que les puissances divines n'y sont pour rien.

Enfin... On tourne en rond et tu éludes la question. Tant pis.
Restons en sur ce bon boost d'adrénaline qui n'abusera personne.

Par contre Ronald et le dernier intervenant, vous devriez éviter de répondre directement à l'autre malade. Faudrait pas l'encourager dans ses délires. Je dis ça pour le bien de la radio hein, pour qu'on puisse continuer à discuter et surtout s'entendre. Personne m'a contacté, alors c'est probablement un pauvre type tout seul qui devrait mourir de soif dans pas longtemps. Faut juste être patient.

« HERM HERM.

...

Tas d'pédés. Tas-de-grosses-fiottes sans caractère. Mmhh. Des fils de pute.

...

Tu entends Ermey ? Rien que des "fils de pute". Des gros fils de teupu des bois à la sauce lavasse. Dans ma bonté suprème (tas d'merdeux infames que vous êtes) j'vais vous apprendre u'truc. V'voyez, un p'tit truc.

...

T'tapes dans une souche pourrie et r'gardes c'qui en sort. C'monde, c'la souche, vous... l'tas d'saloperies immondes qu'en sort. Vous n'voulez rien dire ? Vous avez d'jà tout dit. Vos réactions (tas d'cons), en disent tell'ment. Y'a eu l'apocalypse d'mon cul ou un truc dans l'genre et r'gardez vous.

NON MAIS REGARDEZ VOUS PUTAIN D'MERDE !!!

V'z'êtres les mêmes paquets d'merde prêts à répéter les mêmes CONNERIES car vous n'êtes rien d'autre QUE D'LA CHIASSE PURULENTE LORS D'UNE GASTRO ATROCE.

...

Et j'vous encule, TOUS. TOUS AUTANT QU'VOUS ÊTES !!!

Bien, bon, bite. »


John renifle nerveusement et crache un glaviot. Il reprend.

« Raoul-sans-boules, Tobie l'teubé, tout ça. Et l'aut' Doris d'secrétaire médicale et Lexie Pute-la-golmone-où-est-mon-poney-et-tout-l'monde-l'est-beau. Z'êtes de la merde en barres. De la bonne grosse MERDE EN BARRES. Et il faut bien un connard dans mon genre pour vous l'dire. Il en faut toujours hein. TOUJOURS.

Alors j'vous l'dis. Z'êtes DE LA MERDE. DE LA BONNE GROSSE MERDE CHIASSEUSE QUI PUE ET FAIT DEGUEULER !!!!

Et non je ne me tairais pas. Je vais continuer à m'rencarder sur vos tronches de cons car vos nom ne sont pas marqué d'ssus si un jour j'vous croise. Tas de fils de pute. Et je vais vous casser les burnes et les ovaires modèle génant. M'entendez les pues-la-pisse? Je vais faire d'vot' p'tite radio un enfer. Je vais vous dégueuler dans les oreilles matin, midi et soir si ça m'chante. Car je vous encule.

...

JE... VOUS... ENCULE... JUSQU'À L'OS DU CUL.

Mais tout en souplese hein. Pour la finesse, on verra.»


 

"Lexie Pute-la-golmone... J'imagine qu'il parle de vous, Mlle Lexie Drape.

Je ne sais pas ce que vous venez faire là-dedans, vous avez certainement fait l'erreur de lui répondre un jour. On peut se tutoyer d'ailleurs ?

Quoiqu'il en soit, Lexie, si ce type survit à l'été et si vos hommes le croisent un jour, ça serait sympa de lui faire comprendre de se calmer. Les auditeurs de ton émission t'en seraient reconnaissant.

Pas besoin de l'éliminer physiquement hein, j'ai entendu dire que tu n'étais pas adepte de ce genre de solutions radicales. On peut juste lui confisquer sa radio. Par exemple."

« Et gros lard de sac à merde d'violeur d'enfants, qu'on enferme dans une cellule capitonée que tu recouvres de tes propres déjéctions, j'fais l'effort de m'adresser direct'ment à ta viande flasque et visqueuse. Revenons au sujet s'tu veux bien.

...

Elle te l'a collé dans l'cul alors son GROS ORTEIL la Doris ? Genre il bougeaut un peu dans ton énomre fion d'fils de pute ? Elle te titille la prostate des fois avec son GROS ORTEIL ? Réponds.»

*Tobie baille loin du micro et ne prend pas la peine de répondre.*

« Atta, atta... fils de pute. J'te remets un peu d'ta musique pour qu'l'gros porc d'cotorep qu't'es s'calme un peu. J'aimerais bien aussi travailler ta bidoche avec un attendrisseur à viande mais je ne t'ai pas sous la main. Ok, fils d'pute. Bon. Ensuite tu m'répondras sur l'GROS ORTEIL d'DORIS LA PUTE de secrétaire qui suce, promotion canapé tout ça.

'tention fils de pute, je mets la musique. Chut.»


Monsieur mouche sans distinction, plein d'excrétions au coin de la bouche.
Peste, rage ou vecteur de maladie, ou juste un bruit de fond pendant la sieste ?

 

Personnellement j'aime bien mettre ce canal à très faible volume pour m'endormir. 
Mais je préfère ne pas écouter ce qui se dit.

C'est terriblement lassant.


Mejor una buena arma que un gran ejército.

« Et sinon, ça s'passe comment les fils de pute ? Les pouilleux qui traînent la grole dans l'désert avec l'cul sale. Les autres zadistes clodos qui vivent dans leurs bidonvilles faits de cartons et qui forgent des lances. L'est où Cétautomatix ? M'en faudrait une aussi. Pour aller percer l'gros cul d'ce pédé informe d'Tobie. C'qui la pute qui gère la ZAD nommée l'Enclave ? S'passe quoi l'soir ? Tout le monde autours du feu avec un peu de Joan Baez et un peu d'bonne humeur toute sociale ?»

J'offre une bouteille de whisky à celui qui me rapportera la tête de ce roquet des ondes.
 

« Calmos pépère, calmos. On s'connait même pas et tu m'chies d'jà sur l'groles. J'discutaille juste avec d'fils d'pute d'merdeux d't'chulés. Mais vas-y, fais-tpi plais'. Lance tous les concours Intervilles qu'tu veux et moi j'irai baiser la dépouille d'ta mère la pute. C'est réglo non ? »

Gros cracha dégueulasse et renifle comme un porc.

« OH ! J'capte un minimum vot' attention à tous là. Les Decheks, l'Enclave et tout le toutim d'branlos. S'trouverait qu'les vilains pirates qu'm'ont volé mon GROS TORTANK soient des enculés de la pire espèce doublés d'enculeurs de mouche et des fils de pute. Et ça, c'pas cool. Donc on fait comment ? J'peux pas distribuer des baffes dans toutes les directions et garder une main libre pour m'palucher l'zguègue OKLM. V'voulez mon avis ? V'voulez l'deal ? Ok. J'm'calme sur les basses vis à vis des "déchets" et l'aut' Mary Poney qui m'fait triquer et les neuneus du Sac. Vous voulez un "Ennemi". C'est l'Pirates. Ils causent pas et dépouillent l'braves gens d'leurs pokemons. Et ça, c'pas très Charlie.

J'veux bien faire un effort, genre arrêter d'vous pourrir les oreilles p'tain d'merde mais ça s'ra pas grauit non plus. Alors on s'détend tous du fion et on marave la cheutron des fils de pute d'Pirates d'mes couilles. S'non pour l'reste, mes excuses aux familles toussa. J'me trompais juste de haine. 

Ca arrive, non ?»

" J'aime quand même bien mieux le whisky et puis ça fait longtemps que j'en ai pas bu... De toute manière ça revient pas au même ?"


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

Bonjour, Bonsoir.
Pas de nom à annoncer de nôtre coté. Je voulais juste préciser qu'il ne s'agit pas de "mon émission".

Cette fréquence est ouverte pour que nous tous, nous puissions partager des nouvelles dramatiques.
Il est evident que les disputent fusent, ainsi que de la provocation.
Mais si les interessés s'en tiennent aux grandes lignes, saluer les amis, leur ennemis, et...dans le respect, si possible, c'est tout ce que j'espérais.


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

- Dans c'cas j'salue les amis et les enn'mis. Pas les miens, ceux du defunt. Et aujourd'hui ça s'ra Louis "Zirko" Mandrin qu'a gagné l'gros lot. Un bon poutrage en regle y parait. A essayer d'la mettre à n'import' qui on fini par s'faire mettre. C'est l'histoire du mec baisseur d'vioc qui... 'fin voyez quoi. Donc j'invite, et c't'une premiere 'tention, j'invite les bourre-pifs à s'éxprimer sur l'sujet.

Encore l'salue aux amis et enn'mis toussa ..

« T'parles bien toi. Ouais, j'aime bien. J'parie même qu'tu sens fort sous l'bras et qu'ça m'exciterait pas mal t'vois.»

 - haha Ouais, 'videment qu'ça sent mec, autant qu'l'entre cuisse d'ta mere après qu'j'lai besogné haha. Si ça t'excite t'peux t'prendre en main en pensant à moi, c'est cadeau ça m'fait plais'.

 

« Han p'tain, 'fin une vraie meuf qui pue d'sous les bras et s'touche sans ret'nue sa p'tite teucha toute moite. Pas comme l'aut' pétasse de Doris. Eh, moi s't'a soeur qu'je besogne comme un fils de pute et tu m'lèches la pine ensuite. Juste pour qu'tu saches quel gout elle a.

...

Nan mais p'tain, t'es bonne au moins ? Ca t'dirait pas d'me raconter encore des salop'ries en privé pendant qu'j'me branle ? Atta... je sens déjà qu'elle grossit là. Vas-y j'suis chaud sale pute.»

«M'coeur, j'suis sérieux. Tu pourras m'uriner sur le torse et me pincer les tétons. Me cracher dans la bouche et frotter ton aisselle moite sur mon visage. Tu me laisseras juste jouer avec tes escalopes tièdes et humides.»

« On dit en général que l’homme propose et la femme dispose. Mais les étrons dans ton genre ça indispose. En tout cas on reste dans le ton funèbre avec ce cimetière de tes plans foireux. Qui sera la malheureuse élue de la prochaine lune et devra subir tes putrides attentions ? Tu devrais tenter avec les mamies : elles entendent moins bien et leur sens de l’odorat est moins développé, tout comme celui de la vue. T’aurais toute une chance au mieux sur il faut pas le dire. Au pire, tu peux aussi creuser un trou et t’y mettre dedans et t’ensevelir. Il sortirait enfin quelque chose d’utile de toi et qui sait peut-être même une rose ! »


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

 - P'tain c'est beau. J'ai presqu'envie d'chialler d'vant autant d'beauté. Et féministe en plus d'ça. J'suis sous l'charme. Désolé à l'aut' pionçonneur d'cactus, va t'falloir trouver un aut' trou. Mais allé, j'suis comme ton idéal, heureux? Suis l'conseil du poete, vas t'astiquer dans une tombe. Sur qu'tu vas t'decouvrir une passion et qu'tu pourrira plus les ondes dédiées à des sujets autre qu'ton existence. Promis, si t'viens à caner dans une ultime baise, j'parl'rai d'toi ici.

« Pt'ain, y'a pas à chier bordel. L'Raoul c'est vraiment UN GROS SAC À MERDE D'FILS DE PUTAN D'PUTE ! Et toi l'aut' là, qui s'croit irrésistible. OH !! MISS MONDE !!! Réduis les basses, salope. T'es qu'une clocharde d'plus dans l'désert. J'nique ta p'tite soeur paraplégique et j'lui perforre l'anus SALE PUTE !!!

Bon, Raoul. Toi, m'vieux... t'es juste pitoyable. On dirait l'fils d'pute Mary Sue avec une bite. Donc la race à ta gran'ms sale enculé d'pédale de sot putride à chiasse. Plus tu l'ouvres et plus on baille enculé. Faut que je te le dise sur quel ton POUR ALLER NIQUER TA MÈRE ?!!! PUTAIN ! VA-NIQUER-TA-REUM-SALE-FILS-DE-PUTE !!!!! »

« Oh PUTE ? Réponds, pute. Je l'exige, pute.»

« ET BAISEZ VOS MORTS TAS D'FILS DE PUTE D'SUDISTES DE MERDE !!!! JE CHIE SUR CETTE FREQUENCE DE LOPETTES ! AU NOM DU GROS ORTEIL DE DORIS LA PUTE !!!»

"Clair qu'c'est utile une Rose."

«Ta gueule, pute.»

« ET FERMEZ VOS SALES GUEULES ! ON S'EN BRANLE D'VOS MORTS D'SUDISTES DE MERDE !!! Ouvrez plutôt vos esgourdes à ce chef-d'oeuvre p'tain d'merde

Ici le Sergent Lee Ermey.
Je ne suis pas d'accord avec vous sur l'importance de déclarer la mort de certains. C'est important.
Et personnellement, je ne m'en "branle" pas de la mort de mes hommes. Sur ce point, vous me décevez un peu, monsieur Gacy, j'en attendais un peu plus de vous niveau éthique. Après tout, c'est bien ce qui nous différencie des animaux, de pleurer nos morts et de les enterrer, n'est-ce pas ?
Mais ne le prenez pas mal surtout ! Je ne suis qu'un petit vieux dont l'époque est passée après tout...

Enterrer de la nourriture alors que certains vivants meurent de fain c'est du gachis... Sergent...

« Jusqu'à prevue d'contraire toi et tes hommes morts au champs d'honneur n'sont pas des vulgaires sudsites d'merde. Donc ? Mon playdoyer ne vous concernait pas, l'vieux. Et t'sais quoi, pour chaque mort d'ta clique, j'suis prêt à gueuler comme un veau pendant des lunes. Du coup ça en fait un paquet d'lunes à gueuler...»

C'est exactement là que je voulais en venir monsieur, c'est ce qui nous sépare des bêtes... Mais je peux comprendre que certains en arrivent à ces extrémités.
Et désolé monsieur Gacy, mais je pense que cela ne s'applique pas qu'à mes hommes, car nous sommes tous l'ami de quelques un, dans ce bas monde, qui peuvent espérer des nouvelles de vous, quelles qu'elles soient.

Une voix étouffée, le ton est neutre.

Ici Lionel Lansfield, voici l’heure des informations.
Un grave accident de voirie vient d’avoir lieu sur le pont.
Une vieille dame serait tombée du pont après avoir dérapé sur sa propre couche XXL.
D’après les témoins oculaires elle aurait fait un plat monstrueux sur une mer calme après une chute de quelques dizaines de mètres.
Des témoins auriculaires corroborent la thèse du plat.
La pauvre dame est très certainement morte.
Un badaud passant par là nous a indiqué qu’elle se nommait Madame Grotfire et qu’elle traversait le pont pour rejoindre un club de retraités sur le continent Nord.
Donc Mesdames et Messieurs, prudence étant mère de sureté, faites attention en traversant le pont car la chaussée est glissante et les garde-fous ne sont de toute évidence plus aux normes.


 

" Ici Raoul. Quelle tragédie, c'est encore une fois la faute de l'architecte qui n'avait pas fini de construire la rembarde ! Mais sinon rien n'empêche d'enterrer les gens une fois qu'ils n'ont plus grand chose à nous léguer. "


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

«Et sinon Raoul ? Tu suces aussi bien qu'ta reum ou pas, fils d'pute ?»

Raoul suce moins bien que ton pere, qui a bien plus d'experience et d'enthousiasme!


Goulue (mais pas que!)

« Et toi, pute ? C'ton p'tit frère que j'prends en levrette et qu'j'viole pendant des heures, pute. Et j'prends bien mon temps dans son p'tit trou-du-cul fragile.»

Tu crois que pute c'est une insulte? Tu crois que tu seras le premier dans le cul de mon petit frère? Tu me fais rire, j'ai toujours eu un faible pour les simples d'esprit, pour les pauvres de QI. Grâce à eux je me sens plus intelligente.


Goulue (mais pas que!)

« Ta mère la salope qui fait ses courses au Lidl du coin, putain d'bamboula d'pute à nègres. T'crois qu'j'ai pas entendu à ta voix qu't'étais une négresse ?! Sale pute.»

Une musique se fait alors entendre après un gros rôt dégueulasse.

https://soundcloud.com/philippe-plouviez/negrolocaust

« Négrolokaust !! Négrolokaust !! Négrolokaust !! Négrolokaust !!

J'aime pas les nègres
Mort aux nègres
A mort les nègres
Les nègres aux fours
Sale nègre
J'aime mieux les chiens que les nègres !!!!! »

Moui, ma mère était une salope. Telle mère telle fille, si tu vois ce que je veux dire. Et mouiii j'aime les grosses bites, dommage pour toi. Si tu veux voir à quoi ça ressemble une grose teub, taille une pipe à Raoul, la sienne est GI-GAN-TESQUE!


Goulue (mais pas que!)

« Ouais on fait ça... et ensuite je me taillerai un chapeau avec ton utérus grosse pute d'nègre dégueulasse.»

« Oh sale pute, c'était que d'la provoc' à la con. M'en tape qu'tu sois une sale négresse qui pue d'la teucha, pute. T'pourrais être verte à pois rouges qu'ça changerait rien à ma haine, pute. On baise ?»

Lexie semble dépitée par une nouvelle victime de la zombinite.

Repose en paix Jason... Tu vas nous manquer. Ton bar va continuer à vivre avec l'image que tu voulais lui faire valoir... Adieu.


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Putain Lexie, tu m'excites tell'ment l'chibre m'coeur. J'adore quand tu m'parles en privé, ouais. Presque autant que c'Lionel qui veut pas qu'nos chibres se touchent si on devait violer une p'tite gamine dans ton genre et partager nos foutres respectifs dans sa bouche.

T'vois l'truc... l'est pas assez funky l'Lionel. Alors j'suis déçu... et quand j'suis déçu, j'deviens méchant. Comme avec l'drogue ou l'alcool. Mais c'qui m'fait tenir... c'est la promesse d'un joli con humide et frais. Mmmmmmmh t'peux pas savoir combien j'aimerais carresser mon gland sur ta fine toison. Raaaah ! PUTAIN !

Voix monotone.
Ici Lionel Lansfield. 
Un nouveau drame s'est produit sur le pont. Un groupe de deux personnes, connu sous le nom des "Ferdinands" d'après des témoins qui souhaitent garder leur anonymat, aurait accidentellement chuté de la structure en mauvais état. 
Ils sont vraisemblablement morts.
Soyez prudents en traversant ce pont, non seulement il n'y a nul par où se cacher des voleurs mais en plus de ça le sol est plein de fissures et les gardes-fous tiennent par le Saint-Esprit.

John Walton Gacy... t'es le genre de mec à porter fierement un tatouage de bite qui pointe vers sa tete histoire de montrer a tes admirateurs vers où faut gicler.


Goulue (mais pas que!)

J'aime bien l'image, pute. J'aime bien l'image. Et toi ma salope, y'a un voyant qui clignote près de ton trou-du-cul ? C'est combien qu'il faut mettre dans la p'tite fente, pute ?

Une voix hispanique prend corps sur la fréquence, s'adressant au dénommé Lionel Lansfield. 

Sr. Lionel ... Lansfield.
No sería de tu ayuda cruzar el puente.
¿Quién lleva a la gente a ver el fondo del río?
¿verdad?
Es extraño estos accidentes ...


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Voix calme et monontone.

Ici Lionel Lansfield.
Madame, no comprendo touto, je ne parle pas votre langue, mais oui, puente très glissant, et garde-fou branlant.
Mais l'eau est bonne en ce moment à ce qu'il parait, le tout quand on glisse, c'est de tomber en bouteille ... bouteillo comprendo ? Sinon gros splasho, et aie aie bobo, os pulveriso, et toi tu coulo dans l'eau.
Donc, je vais vous donner quelques conseils que j'ai donné à mes amis. Quand vous traversez le puente :
- Vigilenço est mère de sureto.
- Mettre bonnes chaussures qui adhero bien au solo.
- Marchero au milieu de la routo, surtout pas le long du gardo-loco !
- Se déplacero avec des amigo, qui pourront nous reteniro si on tombo malgré les bons conseils de Lionelo.
Bonne journée à vous Madame.

« Comme le disait Alice : ça glisse au pays des merveilles ! Prudence donc... Sinon on peut se féliciter qu’il n’y ait pas eu d’accident la nuit dernière. »


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

Le jeune hispanique écoute la radio, la conversation de entre Lionel et Tessa Cortez.
Il sourit un peu, puis active sa radio dans un accent espagnol très léger. 
Traduisant ainsi les paroles de la demoiselle.

Ce que Tessa voulait dire, c'est qu'elle se demandait comment ces accidents arrivaient. 
Vous pourriez peut être nous aider? 
Moi aussi je suis curieux Lionel.
D'ailleurs, un détail : je trouve étonnant qu'un homme appelé Lionel ne comprenne pas ma langue.


Il coupe ensuite. 


Mejor una buena arma que un gran ejército.

Toujours cette voix monotone.

Ici Lionel Lansfield à l'appareil.
Merci pour la traduction.
Comment ça arrive ? Et bien c'est simple, des usagers inconscients qui finissent par déraper sur une chaussée glissante. "Lalalalala. Zip. Aaaaaaarrrrgghhh. Plouf. Glouglouglou."
Je vous montrerai les endroits qui glissent si vous voulez un de ces quatre.

Le néérlando-écossais écoutait toujours la radio publique, comme un bruit de fond. Une sorte de bande son, pour ses journées pour en agrémenter ses activités. Mais à petite dose cependant. Tout excès devenait vite néfaste, particulièrement ladite radio. Ce jour-là, un sujet l'intrigua jusqu'à lui arracher un petit rictus au coin des lèvres. De toute évidence, ce Lionel usait habilement d'ironie, et cela lui plaisait beaucoup comme trait de caractère. Lui plaire jusqu'à intervenir, lui-même, pour la toute première fois, d'ailleurs, sur les ondes.

-Dites-moi cher Lionel, c'est très fâcheux cette histoire de glissade sur peau de banane, enfin excusez-moi du précis; je résume l'affaire. Jadis, il existait des organismes, plus ou moins compétents, d'entretien de la voirie, j'imagine que tout ceci n'existe plus depuis belle lurette maintenant. Vous savez, j'interviens aujourd'hui car je pense que là, il y a un business à se faire. Mon côté protestant sûrement qui ressurgit inéluctablement, mais nous pourrions mettre en place un service d'entretien sur ce vétuste pont et en faire payer la traverser. Il est très emprunté ce pont, que je crois, n'est-ce pas? On pourrait y placer aussi, au vu de son trafic, une petite baraque à frite avec une fille à gros seins pour attirer le chaland, histoire de maximiser les profits et réduire ainsi le coût moyen. Stratégie de domination globale par les coûts, n'entrons pas dans les détails techniques. Mais je suis prêt à faire un audit financier pour ce projet. J'ai toujours gardé mon expérience intacte, expérience forte de longues années de courtage. A titre personnel, on peut faire une évaluation de vos actifs pour en tirer le meilleur. A votre discrétion évidemment. 

Il prit une petite pause rehausser pour sa voix et ponctuer ainsi son intervention sur les ondes.

-Au fait, je m'appelle Van Patten. Lucas Van Patten. 

 


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Elle avait pris le temps d'écouter, rassemblant ce qui lui revenait dans sa mémoire, histoire de donner du fil à tout ce blabla.
Lionel répondit, Jian aussi et un troisième gars Van Patten.

Tessa actionna la radio tout en rigolant, après tout, si Jian était là, il finirait les explications pour elle.
Mais une chose était certaine, sol glissant ou pas, ces gens finissaient morts et Lionel ne devait pas y être pour rien.

¡Es gracioso de todos modos!
estos antojos de bungee jumping sin elásticos,
Lionel, tranquilizame
en buen santo marciano,
recuperas los restos,
No hay desperdicio no es eso!
y mientras estás allí ...


Elle s'arrête, et interpelle autant Lionel que Van Patten :

¿Por qué no un derecho de paso sobre las mujeres también!

Pas à dire, l'homme savait bien retourner aux bassesses primaires....


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Toujours la même voix monotone, ne laissant transparaitre aucun sentiment.

Ici Lionel Lansfield.

Je ne comprend rien à ce que vous racontez Madame, peut-être postulez-vous pour la barraque à frites ? Vous avez de l'expérience dans la restauration ?

Monsieur Van Patten, en voilà une bonne idée. Je suis ravi de savoir que des hommes courageux sont toujours présents pour bâtir des choses servant le bien commun.
Un système de péage serait tout à fait adapté. Je propose un triple tarif pour les usagers motorisés qui dégradent la voie publique avec leur gros camion polluant.
Vous avez les idées monsieur Van Patten mais malheureusement je présume qu'il vous manque des personnes compétentes en entretien d'infrastructures routières.
Donc je pense que nous allons devoir nous contenter d'une barraque à frites dans un premier temps.



 

L'Hispanique traduit pour Lionel.

Tessa trouve amusant le fait ironique de sauter à l'élastique sans élastique.
Elle tient à être assurée que vous pensez bien à récupérer les vivres et matériaux éventuellement laissés par les pauvres malheureux.
Il ne faut aucun déchet, vu les dangers de la vie ici.

Puis elle propose aussi un passage sur les femmes tant qu'à y être.


Le ton est moqueur, calme.


Mejor una buena arma que un gran ejército.

En appuyant sur tous les boutons à la fois, parfois ça marchait. Et quand ça marchait, fallait pas chercher midi à quatorze heures. Parce qu’après midi, c’était un peu tard pour manger la soupe. Peu importe que la fréquence n’était pas exactement la bonne. Du moment qu’elle l’était à peu près, très exactement.

Allooo ? Pourquoi qu’je reçois les p’tits messages par petits bouts comme en décalé ? Tu m’l’a réparé mon machin, le p’tit infirmier qu’est à l’hospice ‘vec moi ? C’était ça le p’tit bouton vert qui clignotait depuis plusieurs lunes ? On m’entend là d’dans ? Si j’approche mon nez, vous le voyez ?

Oh bon’d’là de p’tit Jésus et tous les p’tits n’angelots du purgatoire ! Y a le Lionel qui m’a laissé un message sur mon minitel privé qu’est rien qu’à moi - tu serais pas le petit dernier des Levaux, toi ? C’est l’animateur de cette station, non ? ‘vec Plexi ou j’sais plus trop quoi. J’ai gagné un truc en appelant ici ? J’suis un peu impressionnée : je peux envoyer ma p’tite culotte, mais j’crois qu’y sont fermés à la Poste. Ou alors y m’répondent pas, les goujats. Et p’is, l’est un peu salopée la culotte.

‘Tout cas … si elle est que gravement blessé notre copine, ça devrait aller, t’inquiètes donc pas, lapin ! Elle a connu pire en after bingo. Ça fait longtemps qu’on nous dit qu’on est mortellement ennuyant, qu’on sent comme le fond du cul d’un renard gravement beaucoup crevé qu’a fermenté genre gravement vachement longtemps. N’empêche quand on nous touche du bout du doigt le matin pour vérifier … ben c’est pas moi qu’a le doigt tout mordu !

Et y a pas de garde-fou qui tient on est pas encore fous. Juste fous. Et on sait très bien se garder tout seul, demandez donc à Mamie Grosse Frayeur.

La dernière fois qu’j’ai entendu causer de gardien de fous, ben… D’abord y a eu Drucilla. Drucilla ? Mais si ! Drucilla. Qu’était l’ancienne femme de Neil. Pas la dernière, vue que c’est l’ancienne. Celle qu’est tombée de la falaise justement en se battant avec Sharon au-dessus de ladite falaise. Et Sharon, c’est celle qui est elle aussi tombée d’une falaise. La même du coup. Un peu après Dru’, car Philis et Lily, elles l’ont un peu aidée. Pis, elles se sont dit que c’était quand même un peu chiant d’aider à remonter. Pis que ça plissait le robe et f’sait tout foutre le camp à leur maquillage, alors elles l’ont lâché. Du coup, l’est bien tombé ‘vec la Drucilla, la gourgandine. On les a pas encore vu remontées, du coup, j’pense que ça se chamaille encore drôlement pour être la fille d’honneur du mariage de Jack, si tu veux mon avis que j’te le donne quand même. ‘Tout cas, celle qui s’en sort le mieux c’est encore Hillary. Elle est seulement gravement tombée elle - y a beaucoup de falaises dans le coin -, mais ça va vachement mieux depuis. Ils l’ont emmené à l’hôpital, et l’ont tout réparé. C’est vachement pratique l’hôpital. Nous, on y vit à l’hôpital, alors ‘y a prescir .. perspiction…pers… ben c’est l’panard quoi. ‘Pis y a du Flamby le lundi midi.

‘Tout cas, si vous la revoyez la Grosse Fée Ailleurs, quand elle aura fini de faire sa maligne et tout avec son gardien de fous, dites-lui de saluer fissa Hillary, Sharon et toutes les autres. Et de demander si elles comptent passer nous faire un p’tit coucou à l’hospice. Ça fait drôlement longtemps qu’on les a pas vu et … ben … ça nous fait vachement plaisir d’apprendre qu’leur falaise elle est pas loin de la place du village. En plus, on a le super bingo qui s’approche et si elles viennent pas ... ben ils vont le rater déjà. Et ça ce sera vachement dommage. C’est le super bingo du jeudi soir, quoi. Ça se rate pas le super bingo du jeudi soir.


Une signature ? Pourquoi faire ? Tu veux me voler mon héritage, c'est ça, graine de salopiaud ? Moi, j'lis toujours tout avant de signer. Et ça prendra le temps qu'ça prendra, hein. C’est qu’j'y vois pas ben comme dans l'temps. De quoi qu'on causait déjà ?

Toujours cette voix monotone, impersonnelle.
Madame Georgette je suis ravi d'avoir de vos nouvelles. J'ai cru qu'il vous était arrivé malheur après l'annonce du dramatique accident de votre amie sur ce maudit pont.
Mais à ce que j'entend vous semblez en pleine forme.

J'espère qu'ils sont gentils avec vous à l'hospice, et que la nourriture n'y est pas trop dégueulasse.
 

Ben l'EHPAD, c'était pas vraiment "Chez Gaston" si tu vois c'que j'veux dire, mon canard. Enfin du moment qu'y a d'la soupe, moi ça me va. P'is du yaourt. Ça s’coince pas dans l’dentier.

Ils ont renouvelé le personnel depuis qu'il a fait vachement mauvais temps et qu'on s'est enfui de notre EHPAD d'origine. Peut-être que c'est parce que j'ai un peu tapé du poing aussi. Comme quoi, quand on gueule, tout s'arrange. Y a plus Marie-Chantale 'tout cas. J'ai jamais pu la piffer celle-là. Surtout depuis qu’j’l’ai prise en train de fouiner dans mes affaires. D'mon temps, c'est pas un truc qui s'f'sait. Après, si c'est un bel infirmier… j’dis pas mais j’le dis quand même. J'peux les lui montrer où qu'ils sont mes dessous, hein. Par exemple, là, ils sont tous sur moi. Donc si on veut y fouiner d'dans c'est drôlement plus pratique.

Du coup, 'y du mieux, nettement. Surtout qu'c'est nous qu’sont les chefs maintenant. On n’nous y r’prendra pas deux fois : on est jamais mieux servit qu'par soit même. Même si ça met plus de temps. 'Pis 'y a des p'tits bouts de bestioles bizarres qui ressemblent à plusieurs animaux mélangés entre eux, mais qu'ont drôlement de goût.

Et l'air marin, ça fait du bien aux articulations. Et aux intestins


Une signature ? Pourquoi faire ? Tu veux me voler mon héritage, c'est ça, graine de salopiaud ? Moi, j'lis toujours tout avant de signer. Et ça prendra le temps qu'ça prendra, hein. C’est qu’j'y vois pas ben comme dans l'temps. De quoi qu'on causait déjà ?

Friture puis la voix éraillée filtre par les ondes.

Beaucoup seront jouissivement heureux d'savoir que l'Aspic tordu et fou est mort. Désolée pour vous, j'l'ai tué de mes mains. Tequila, je bois à ta santé !

Coupure nette.

Lumiére nous a quitté.
Elle était la victime des voleurs à qui nous avions rendus les bien. Vous savez, celle que l'on prennait pour une enfant. Enfin peu importe, elle a eu la zombinite, elle aussi, et s'est laissée mourrir de soif.
Qu'elle repose en paix loin de ce monde qui se meurt lui aussi.


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Lexie ? Est-ce que je pouvions te sodomisons ?

Sodomisions?

*soupire*

Je sais trés bien ce qu'est cette pratique!
... *réflexions*
Je veux dire, je sais ce que ça représente! C'est dégoutant!

Cessez de m'inclure dans votre imagination salace!
Arrêtez de m'embêter!
Et veuillez vous exprimer d'un Français correct! Vous êtes pas doué! Pour de vraie!!

Et s'il vous plaît épargnez cette fréquence de vos déviances perverses! Respectez les gens partis!
Vilain personnage!
Vos parents auraient honte de vous!


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Le gosse s'applique à mettre sa radio sur une caisse en bois, puis il s'approche comme pour réciter sa leçon. Il lui semble que les adultes le disent sur ce canal :

"Bonjour. J'ai gagné mon premier combat. Le monsieur s'appellait Houtama, et il était pas en grande forme. J'ai eu un peu peur alors j'ai tapé fort ou c'est interdit et il a plus bougé. J'ai ecouté son coeur et j'entendais rien. Je pense qu'il est mort. J'ai tout pris sur lui, mais c'était un combat à la loyal hein, j'ai rien volé ! C'est trop lourd pour moi maintenant. Est-ce que quelqu'un peut venir m'aider à porter mes affaires ?"


Celui qui est sous le ciel, comment peut-il craindre la pluie ?

« Bien joué, c’est presque Noël avant l’heure. Si tu cherches un second combat, va voir John. Il pratique le Full Sodomie Contact et il manque de partenaire. Ne retiens pas tes coups car il adore s’en prendre plein la gueule. Si tu entends “pute, pute, pute” et que ça pue la merde, c’est qu’il est pas loin. Comme il a qu’une couille et un tatouage de bite sur l’épaule, tu ne peux pas le louper. Bonne chance ! »


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

" Alors, plus de mort ? C'est donc la trève de Noël ? "


J'vais te montrer qui c’est Raoul...

"Ou alors, les annonceurs sont morts.
D'ailleurs, il n'existe pas de fréquence plus... joyeuse?"

Je ne suis pas morte.
J'incarne la joie de vivre. *sarcasme, n'a pas l'enthouasiasme habituel*
Vous pouvez toujours vous lancer dans une fréquence plus joyeuse. Bonne journée ma Dame!


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

"Ravie de voir que vous n'êtes pas morte.
Ah. On ne doit pas avoir la même vision de la joie de vivre madame!
Bonne journée à vous également."

J'adore suivre les potins nécrologiques.

Continuez à annoncer vos morts s'il vous plaît.

Fait une voix de diseuse de bonne aventure :

Predigo a finales de otoño la muerte de Lionel !
¡Porque se habrá deslizado en la primera helada del puente!


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Vous pourriez aussi prédire la mort de cécé et zack...
Enfin ils sont pas réellements morts mais les tourteraux ont leur esprits en vacance et...
Disons que ça passe pas niveau paperasse et rentabilité alors bon...

si jamais ils peuvent m'entendre, qu'ils sachent que je suis désolée... J'aurai aimé vous assister, haha, mais des gens ont dit non. Pour de vrai.

Avec l'espoir de vous souhaiter une nouvelle vie, haha je sais noel est déjà passé... Mais au cas ou, si vous voulez donner plus de chance et de temps à ce désert! Bisou... Reposez en paix!


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Ha bah pareil chez nous avec Captain AmeriKKK, l'homme qui s'est pris pour le père Raoul ainsi que le Moine, étouffé dans sa propre bave...


Mais qu'est-ce que c'est ? Une clé de 12 ! Super !

Bruit d'un gros glaire qu'on crache.

Salut, ici Jansen Doris, pour les Zeks et les Déchus... J'ai une petite liste de noms qu'on m'a filée à lire...

Donc... sont morts ce soir :

Georgette,
Manitou,
Mamy Jupiler,
Mamie Zinzin,
Paulette,
Ristezze,
Mamie Janot,
Mathurin Anmouin,
Athos,
Dr Gast,
Naossano,
et Aiwree.

Voilà, je crois qu'on a oublié personne...

Le buffet ouvert à ceux qui aiment la viande boucanée, on en manque pas du coup !


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

Fou rire spontané.

HAHAHAHAHA!
RHAAALÉKON!
ZONRI1VUVENIR!HUHU!

Huhuhu... Huhu.

Ypensaik'vouzétiépote!haha...
Trodrolbordail.

Huhu.

Lékon.
Haha!

 

" Probablement un coup de la canicule en retard. Il faut toujours penser à bien s'hydrater et manger léger en cette saison... "


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

Un rire un peu bête.

- Ah ben ça va en faire du traffic en moins sur le pont...

"C'est les changements de saisons ça, la grippe, 'faut amputer..."


Respect Zee Yodel !

Je suis un peu bête, à ce qu'on me dit c'est à cause de toutes les biffles que je me suis prise. Ou alors c'est le sperme qui engluent mes neurones. Je sais plus pourquoi je ne suis pas aussi affûtée qu'un couteau en plastique. Mais j'aimerais, si quelqu'un en aurait la zobligeance, me dire qui a buté les vieux? Et surtout pourquoi. J'espère que c'était de la violence gratuite ou un acte de capitalisme animal, j'ai horreur de la méchanceté et de la rancune. 


Viens me croquer, vient me fourrer!

Plutôt que le repos éternel, profitez d'une pause méritée au Relais !

La voix de Rose est facilement reconnaissable, accompagnée d'un brin de folie. Ou d'alcool. Ou de drogue. Ou d'euphorie. Ou peut-être tout ça à la fois.

"L'autre connasse avec son napalm et son php, elle est cannée aussi. On s'est roulé dans son sang en baisant comme des bêtes. La meilleure soirée romantique de toute ma vie."

Ah ouais, j'avais oublié de dire que Mang Zae Dong, ainsi que Baakan et son pote ont été tués également... Je suis pas certaine par contre que qui que ce soit ait baisé dans leur sang à ceux là... 


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

"Une p'tite pensée pour tous ces foetus avortés par amputation.

La médecine moderne, c'est quand même violent, moi j'dis."


Respect Zee Yodel !

Mazette, ça en fait des glissades pour une lune.

" Un véritable toboggan d'enfer chez 50 nuances de glissade ! "


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

Elle a l'air mortelle cette attraction.

Hum.

Ici Lionel Lansfield.

J'ai le regret de vous annoncer le décès de Kurrok.

J'ai été témoin occulaire de l'évènement qui a causé sa mort. Il s'est pris le pied droit dans une racine, puis s'est fendu le crâne contre un rocher.

A part remettre les bouts de cerveau dans sa boite cranienne avec un petit baton je n'ai rien pu faire pour lui.

Désolant.


Un accident est si vite arrivé ...

Séleksion'naturelbro!

tagueulesalepute

Tupeu'araité2parlé'vektonku?
Pédé.

-"Jakob avait commencé une nouvelle sculpture en caca devant le sac. "
-"Jakob a vu julius marcher dessus." 
-"Jakob a du trancher la gorge de Julius." 

 

Mr andrew Morton est décédé. Je le regrette énormement, en lui souhaitant un bon repos...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

Putain Lexie, ça faisait un moment. Alors ma p'tite salope ? Et si tu venais te toucher la teucha en live, mmh ? Ou juste en privé, allez... pour me faire plaisir, pute.

OH ! LES FILS DE PUTE ? ON S'ECOUTE UN PEU D'ADOLF OU QUOI ??!!


"Qui c'est l'gros connard qui m'empeche de dormir encore !?

On peut meme plus ecouter la musique avec vos piratages là !"


Respect Zee Yodel !

Ronald ne résista pas à décrocher son microphone pour prendre la parole. Sa voix est presque défaillante, il est ému.

Le Col-Vert de Washington a prit son envol.
J'espère pour toi que le passage de l'arme à gauche en vallait la chandelle, camarade...
Je porterais ta veste en gardant le souvenir de l'homme vif d'esprit que tu étais.
Adieu, Andrew...

Mazette, on va finir par croire qu'il est plus sûr de camper sur le pont une nuit de tempête que de crécher à l'Enclave.
 


Un accident est si vite arrivé ...

Sinon ça vaut ce que ça vaut mais je viens de chier une MERDE MONUMENTALE ! Putain, les fils de teupu... j'en suis trop fier. Non mais la taille DE CETTE ETRON QUOI !!! Je n'en finissais plus de le sortir, raaaaah. Je devrais être dans le Guiness Book tas d'fils de chiennes bouffeuses de bites.

UNE ENORME MERDE BIEN FUMANTE, une oeuvre d'ART ! C'est... c'est beau.

Ah !
Et du coup, ça serait pas toi la maman qui aurait enfanté le monsieur recouvert de caca qui joue avec ses excréments ? Non parce que ça expliquerait beaucoup de choses du coup.
Une mère(de) et son fistron.


Humpf...

NAN!
TAI'UNELIKORNE!
ÉTUSHIDÉZARKANSIEL!

Et toi t'es qui fils de pute ? C'est ta mère la salope que je laboure pendant des heures enculé d'ta race. Pour Asia, eh gamine ? Je tresse les poils de ta jeune teucha avec mes dents, pute. J'aimerais tellement te déflorer, avec la queue recouverte de ton sang de p'tite pucelle de pute. Salope, ton p'tit trou du cul aussi. Et tu avaleras mon foutre, gamine.

GNAGNAGNAGNAGNA!
TUPEUPA!
PASKETAIPÉDÉDUKU!

Il prit une vois différente, bien plus barrée, comme s'il lui faisait la promesse de sa vie de fils de pute.

Mon poussin ? Petit oiseau... ma langue viendra lécher la circonférence de ton anus avant que ma bonne grosse queue vienne perforer ton intestin grêle.

Ma mère est morte, j'ai le regret de t'annoncer que tu laboures un cadavre. Et vu sa péremption qui commence sérieusement à dater, tu dois vraiment avoir gravement la gaule toute molle pour être autant en manque. J'suis qui ? J'suis l'mec qu'est obligé de mettre la radio à 10m tellement tu gueules dedans, grosse merde de fiotte d'enculé.


Humpf...

Ben viens me le dire en face sale fils de pute. Je pisse sur la dépouille de ta pute de mère. Je lui chie dessus même.

-"Jakob est interessé , quel est la taille et le poid approximatif de votre caca?"

Une montagne sale fils de pute. Le nouveau Mont-Brun arabe enculé. Tu pourras le toucher si tu veux.

-"Jakob est bientôt là, ne touchez surtout pas à ce caca, vous risqueriez de l'abimer..."

-"Hummmmmm cette odeur... Jakob évalue la distance à seulement quelques kilomètres... Vous avez mangé des fruits de mer ?"

J'ai bouté de la chatte avant, peut-être que l'odeur vient de là hahaha ! COMPRIS ?! T'inquiète, ma merde est toujours là. Mais si t'es sage, je te chierais dans les pognes. Une bonne grosse merde bien fumante sale fils de pute.

Ah et heu... Joe est morte au fait. Bien salement. Et j'ai heu... comment dire...

...

UN PEU GALERE POUR LUI ARRACHER SON UTERUS DE CHIENN ET M'EN FAIRE UN CHAPEAU TAS D'FILS DE PUTE !!! Du coup je ne peux plus trop la violer là... Enfin, son trou du cul peut toujours servir, tout comme sa bouche.

Bonj... Bonjour. Rachète tout ou partie du sujet Êta prime dite Joe. À nég... négocier au Sac. Donnez votre prix.

Quelques heures plus tard, pendant qu'il prépare sa soupe de racines...

​​​​J'ai quelques os polis appartenant à notre pauvre défunte, mais ils sont actuellement utilisés dans un objectif spiritueusement spirituel de haute volée. C'est le Baron qui a dit.. Enfin je crois.

Bruit d'osselets, sur fond sonore de soupirs de zombies.

Ouh, elle vient de m'insulter depuis l'au-delà ! Je crois qu'elle ne m'apprécie guère.

 


Rejoins le crew, on a des poux (ou bien caillasse-moi)

Toute personne qui aura le bons sens de faire crever cette saloperie de micropénis qui gueule, comme la grosse truie consanguine qu'il est, aura accompli une oeuvre universelle ou en tout cas soulagera nos putains d'oreille.

Quand au fait que tu vas me traiter de pute de ma mère la pute à la pute de mes ancêtres, amuse toi bien micropénis. Avec cette somme de frustrations que t'as l'air d'avoir j'pense, mon pauvre, que ton knacki herta à même pas du lui chatouiller le commencement d'un poil de cul. Et fais gaffe quand même t'es pas loin de risquer de confondre une de tes noisettes avec ton micro bout et là ... "ouille" mec la torsion de couille ça fait mal, même quand elles ont la taille d'un pépin d'raisin.

Post scriptum, récompense négociable pour celui ou celle qui ramène le micropénis en fétiche.


Cinq minutes .... Zzzzzzz

Tinket!
Jsuisurl'koulakopine.

" John est impatient de se faire monter. Vite, vite, il n'y en aura pas pour tout le monde ! "


 


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

SAITOUAFAISSA!

La haine universelle, pure, montait petit à petit et finirait bien par exploser.

"Micro-pénis... licorne... kikoololtafésa..."

...

C'est tout ce que vous avez en stock, les branlos ?

...

C'EST TOUT C'QUE VOUS AVEZ TAS DE GROS FILS DE PUTE DE MERDE D'ENCULEURS DE MOUCHES À BITES ?!!!!!!!!!!!!!!! J'BAISE VOS GOSSES ! J'BAISE VOS MERES ! JE VOUS BAI-SEUH EN BROCHETTE !!!!!!! J'ECARTELE VOS BEBES !!! JE MUTILE VOS CHATTES !!!! JE VOooOOUS HAIS PUTAIN DE SALOPERIES VIVANTES !!!!!!!

Jai'ossiplus2klasskeutoabaltringue.

Ta gueule, pute. Tu n'es rien.

...

En revanche...


Prend une grande inspiration et hurle :

ALEEEEEEEEEEEX LAAAAAAAAW ! SALE FILS DE PUTE DE MERDE !!! RAHAHAHAHAHA ! T'ES QU'UNE PAUV' FIOTTE DE MES DEUX COUILLES ! TON BRANLOS DE MERDE A TOUT JETÉ AU SOL, ON A EU QU'À SE BAISSER P'TITE MERDE ! VOUS ÊTES VRAIMENT DES RÉSIDUS DE CHIASSE PUTAIN ! DES GROSSES GROSSES FLAQUES DE PISSE DE P'TITES VIEILLES ! !

JE TE VOMIS, P'TITE PUTE !!! ET J'BAISE TA FEMME AVEC MES DOIGTS CRASSEUX !


Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

Une voix qu'on entend rarement prend la parole. Le ton n'est pas très assuré.

- Euh... le branlos comme vous dites... C'est mon ami Khemri. Si vous pouviez le laisser tranquille ça me ferait plaisir.

Petite hésitation, comme si l'homme sentait qu'il n'était pas très convaincant.

- S'il-vous-plaît ?


Mais qu'est-ce que c'est ? Une clé de 12 ! Super !

TA GUEULE ORDURE !!!!

JE DEPUCELE TA FILLE AVEC UN CHARBON ARDENT !


Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

Une voix grave, naïve:
-"Jakob se demande quand est ce qu'il pourra admirer le caca de l'homme en colère... C'est encore loin?"

Là ! Làààààààà ! DONNE TA PUTAIN DE MAIN BORDEL !

Quelques bruits de fond, Gacy baisse son froc et prend Jakob par le poignet.

TENDS TA MAIN ! LÀ JUSTE SOUS MON CUL ! PAPA A UNE SURPRISE POUR TOI !

...

Gniiiii... p-putain... a-aattend fff-fils de p...

*SPRRRROUUUATCH ! !!! PRÔôOtTttT !!!

Une grosse merde bien fumante commence à sortir du cul de John.
Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

-"Hummm mais c'est..." 

Les auditeurs ne pouvaient malheureusement pas voir la scène où Jakob tâtait alègrement la matière féquale qui sortait du trou du cul du redneck, mais ils pouvaient entendre le bruit de sucsion, lorsque l'autiste porta sa main à sa bouche pour en lécher et en avaler une grosse partie.
Tout en ayant la bouche pleine, l'handicapé mental reprit le micro, sans articuler. 


-"Jakob twouv qu'il a fien de fpesial ce caca"

 

Les auditeurs de merde ne pouvait pas le voir mais entendre... ça...


ET MA TEUBE GROS DÉBILE ?! ELLE A RIEN DE SPÉ !??


John sortit son sexe mou, parfaitement écoeuré par ce qu'il voyait. Personne n'avait jamais fait ça devant lui. PUTAIN DE TRISOMIQUE !

Il saisit Jakob par ses cheveux poisseux et le força à laisser rentrer sa bite dans sa bouche pleine de merde.

Suce-moi, sale triso de merde ! Suce bien mon chibre ! Suce PAPA ! ALLEZ ! MMhhh.... Suce bien, pute !


Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

Soudainement, on entendit des bruits sourds, comme des accoups.
Et à chaque coup, le bruit d'une voix grave, sans doute celle du pauvre handicapé, qui gémissait, tout en peinant à respirer.
Aprés quelques vas et viens, on entendit un bruit de rejet gastrique, l'autiste devait sans doute vomir...
Le son laissait imaginer à l'auditeur l'ignioblité de cette scène, étouffé dans un mélange de merde et de vomit, ce pauvre Jakob essayant quand même d'articuler quelquechose:

-"Huummpfff , huuummmmpffffff, aaawwrrrrrèèètttteee humpfffff Arwwrrèèttteeee " 

Plus Jakob se débattait, plus John bandait dur. Ca l'excitait de martyriser ce pauvre demeuré scatophile. Mais tellement...

Arrête ? Arrête qui ? Arrête JOHN MON AMI ! Répète !


Et le dégueuli ne refroidit pas plus que ça John qui eut un haut-le-coeur à son tour (tout de même) et gerba sur Jakob, en pleine gueule. Pour lui, son jean et ses pompes étaientt maculés d'un mélange de dégueuli et de merde mais il s'en cognait. Ca sécherait bien un jour.

Jakob ! Respire par le nez !


Alors qu'il commençait à lui faire une gorge profonde de fils de pute.

Respire par le nez, pute. Papa va te donner un goût que tu ne connais pas.


John ferma les yeux et pendant qu'il donnait encore des petits coups de rein, repensa à Joe qui pleurait à chaude larmes lorsqu'il lui avait pété les dents. Ca venait, enfin...

Goûtte-moi ça Jakob ! C'est mon SPERME !!!!! RaaaAAaaaaahhh !!!


Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

*sssshhhrrrkkssshsshhhh*

Bonjour le désert. Kimiko s'est finalement laissée mourir aprés que nous l'ayons receuillie elle et deux autres de ses compagnons encore en vie et bien vivants.
Remarque je sais pas trop pour Mr doigteur il se proméne.

Bref qu'elle repose en paix. Une énième victime de la zombinite...


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

TA GUEULE, PUTE ! ON S'EN BRANLE DE TES INCAPABLES ! ALORS VA T'FAIRE SAUTER EN SILENCE, PUTE !!!!


Fais une bonne action sale fils de pute. Bute un juif (ou un nègre).

Je croyions qu'il y avions un problème avec Jakob. Il ne répondiont plus et ça n'étiont pas normal. Il faudriont mener une enquête.

...

Y'avont-il un sherriff ici ?


Live fast. Die.

Sur un ton faussement compatissant, mais clairement moqueur.

Bin'alor?!
Tushiale?
Tapairduton'naman?!

LOPAITE!

" En sa mémoire, la patrouille des cacas volants défilera demain. Ils exécuteront la figure de l'étron dans le ciel afin que Jakob puisse laisser une trace ailleurs que dans son slip... "


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

C'était un étron libre.

TainazeVANPATAINE!
On'saik'saitoa!

La voix est un peu confuse.

Roh! Asia, petite peste...tu n'es pas obligé de me griller. Mais bon... la prochaine fois je saurai que mettre un string en bouche, ne suffira pas à masquer le timbre de ma voix...


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Ta gueule Van Pattée. Tu étions merdique mais comme j'aimons.

...

Asia mon bébé... mon petit abricot pas mûr... j'avions tellement envie de léchions ton mille-feuille sucré.


Live fast. Die.

Et Jakob n'étions qu'une grosse merde à qui j'enculions un jour la gorge avec mon chibre et où j'éjaculions mon foutre. Je ne pleureurions certainement pas ce baton barbu merdeux.

...

Ca non.


Live fast. Die.

Saissaouai.
Redileu'santremblédėjenou.
PÉDALE!

Petite fille ? Qu'elle étions ton prénom ? Tu voulions un bonbon au miel ? hihihihi


Bonjour ! J'pouvons te sodomisons ?

Edward Kenway vient de nous quitter.

Gros bruit dégueulasse de réniflement à travers un masque à gaz.

Une lente dégradation de son état après une chasse aux baveux. C'est contagieux cette merde.

C'était un chic type.


Un accident est si vite arrivé ...

Ton autoritaire et passablement hystérique :

- Monsieur ?! Oui, vous là ! Le benêt qui porte un masque ! Maaaais est-ce que quelqu'un pourrait me dire ce que C'EST QUE CE CIRQUE !?! Je cherche mon mari et mes enfants !! Alors je vous somme de me répondre. Est-ce que vous avez vu Hal et quatres enfants ?! Sans moi, je peux vous l'assurer, ils sont capables des PIRES BÊTISES ! Et non, ça ne se passera pas comme ça. Moi, vivante, ils feront ce que je leur dit de faire. Un point c'est tout, la discussion est close. Et fin du monde ou non, ça ne m'empêchera pas de les punir. Croyez-moi bien.


Tu es puni ! Tu m'entends ? Puni !

Madame, je ne connais aucun Hal et je n'ai pas croisé de gamins.
Par contre j'entends souvent une gamine à la radio, Asia je crois, d'une vulgarité hors norme, je crois qu'elle aurait besoin d'une figure maternelle comme vous.


Un accident est si vite arrivé ...

Trrrès bien. Soit. Ils ne peuvent rien pour attendre. Attendez que je les retrouve, ils vont voir ce qu'ils vont voir. Les neuf plaies d'Egypte ne seront rien en comparaison de ce que je leur réserve. Et de l'ordre, voilà ce qu'il faut dans ce chaos ! Vous m'entendez ? De l'o-r-d-r-e. Vous-même, cher monsieur, je suis sûrs que vous avez dû meurtrir votre propre mère en jouant les hooligan. Vous vous sentez fier et puissant dans ce monde sans règles.

Et bien je vais vous dire moi : il y a des règles ! Il y aura toujours des règles ! Que vous soyez un mauvais fils n'y changera rien. Vous m'entendez ? Oh vous pouvez vous esclaffer derrière votre masque, je m'en moque. N'espérez pas que je vous autorise à semer la zizanie, mort et déstruction dans ce désert. Pas tant que je serais de ce monde. Et pour ce qui est de cette gamine insolente dont vous me parlez, elle aussi. L'absence de parents ne la dispense pas des bonnes manières. Ou elle sera punie. Vous m'entendez ? Punie !


Une brève pause et la malade reprend, accusatrice et menaçante comme à son habitude.

Hal ! Rrrreese ! Malcolm ! Dewey ! Vous ne perrrrdez rien pour attendre ! Vous pouvez vous cacher dans une hutte, dans le sable ou dans une grrrrotte, je vous mettrai la main dessus !! Vous serez tous punis pour au moins une année !!


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

C'est 10 plaies d'egypte, Madame.

Ton taquin et amusé.

A bien des égards, vous me rappellez la mère hystérique de Cristina...sauf votre respect, madame.


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Ssss-oit. Neuf, dix, peu importe. Ils auront compris le message.

(...)

Et vous là ! Qui me traitez d'hystérique ! En voilà des manières ! Oh, vous pouvez joeur les fiers à bras derrière votre CB, ça ne m'empêchera pas de vous remettre à votre place. Vous croyez que j'ai peur ? JE suis la peur et c'est ce que j'inspire à ma gentille petite famille qui n'a pas terminé d'entendre parler de moi.

Un air encore plus sadique et goguenard :

Ah-aaah... ils pensent pouvoir m'échapper. Ils se trompent lour-dement. C'est comme mon grand fils, Francis. Ah ! Il m'en aura fait voir des vertes et des pas mûres maaaais j'ai tenu bon. Aujourd'hui encore, peu importe dans quel trou paumé il peut bien se cacher, le spectre de son "horrible" mère le hante encore. Et croyez-moi bien qu'il doit encore faire des bêtises, dans mon dos, se croyant à l'abri de mon courroux. Mais plus pour longtemps. Quiconque aura des renseignements sur un membre de ma famille se verra cordialement remercié. Maintenant, vous n'excusez mais il faut que je mijote sur quel châtiment exemplaire je vais distribuer à chacun.


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

SALULÉPÉDALE!
JUSTEPOURVOUDIREKEJAITUÉLORAMASHIN!
ELLASHIALÉKANMANULASODOMIZÉ!
MAILEPLUMARANSÉTAIKANJELUIAI'ARASHÉLALANGUE!
*BLBLBLBLBLBL*
ELLEPOUVAIMAIMEPLUGÉMIR!
TRODROLE!

(...)
Abasourdie / hors d'elle :

Qu'est ce que j'en-tends ?! Tu as fait QUOI !? Naaon mais tu es complètement givrée ou quoi ?! Cette pauvre fille ne méritait certainement pas ça !

(...)

Il n'y a donc que MOI qui me soucie encore de respecter les règles ! Oui, vous savez très bien de quoi je parle, jeune-fille ! Les rè-gles ! On ne tue PAS son prochain et on ne lui arrache certainement pas la langue. Même lorsque c'est une personne détestable. Mais ma parole, QUE QUELQU'UN prenne cette délinquante criminelle par les cheveux et l'en-ferrrme !

Tu... tu seras punie ! Voilà, punie ! Hè ! hè ! Enfermée dans un trou noir, profond et humide ! Peu importe ton âge, ou le pourquoi, ou le comment, ou le "je ne l'ai pas fait exprès" ou encore "je ne recommencerai plus", je ne veux rien entendre. Tu seras punie, point. Maintenant je vais te dire comment cela va se passer. Si je t'attrappe, ma main agripera fermement ta tignasse pleine de noeuds et je te trainerai, sur des kilomètres s'il le faut, jusqu'à ce que je tombe sur l'autorité compétente qui te jugera pour tes crimes. Ne dis rien, tu me remercieras plus tard. Si je te laisse faire, on sait très bien comment ça va finir. Tu vas te droguer, coucher avec un paquet de garçons, leur briser le coeur et tomber enceinte. Et ta vie sera foute même si elle l'est déjà pour le crime que tu as confessé. Alors, prends garde. Loïs est sur tes traces. 


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

Tagueulelaviok.
Taitroshiante.

Le regarde Loïs devient semblable à celui d'une murène. Mais elle ne se démonte pas du tout.

Oh tu peux y aller. Me traiter de vioque qui ne comprend rien, m'insulter et même me promettre les pires souffrances. Ca ne me fera pas changer d'avis. Tu es coupable, point. Et tu dois payer pour tes crimes. Il en va ainsi, mademoiselle. Il y a des règles, on les respecte. C'est comme ça. Tu crois sans doute que tu peux tout ce qu'il te passe par la tête ? Eh bien non. Tu feras ce que je te dis de faire vu que visiblement tu ne sais pas te gérer toute seule. Tu es un danger pour la société et les gens paisibles de ce désert. Et je vais vous dire, à tous là, s'il n'y a personne pour faire respecter la Loi, et bien je m'en chargerai. Je refuse de vivre au milieu du chaos et de l'anarchie.


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

BLABLABLA!
SHIAAAAAAAAN!

Adopte un ton tranquille et assuré à la fois :

"Chiante". Bien. Laisse-moi te dire que tu ne sais même pas à quel point je peux devenir ton pire cauchemar. Tout comme tu as été celui de cette pauvre fille que tu as martyrisé. Et je le serai. Fais-moi confiance pour ça. Non seulement je vais mettre à éxécution mes menaces mais en plus, dès que tu ouvriras la bouche je te ferai écouter ce qui rendait dingues mes fils dès qu'ils n'étaient pas sages.

Loïs fouille dans son sac à main, la langue légèrement tirée sur le coté et en sort une vieille K7 audio.

Tu vas comprendre ta douleur... Asia, c'est ça ? Peu importe. Pour moi, tu ne mérites même pas de porter le prénom que tes pauvres parents t'ont donné.

Un silence et une musique.



Maintenant que tu connais cette mélodie, apprends que je te ferai écouter ça jusqu'à ce que tu me supplies d'arrêter. Mais bien entendu, je continuerai. Peu importe tes larmes, tes cris, tes gesticulations, tes jérémiades et tous tes "trucs" pour me faire céder ou implorer ma pitié. Je n'ai "aucune" pitié pour les gens de ton espèce. Tu es punie, point à la ligne. Donc profite bien du sursis que la distance qui nous sépare t'apporte. Profite, jeune-fille car Loïs est sur tes traces.


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

Méparan'ysonkané!
Monblaze'saimoakilaishoizi!
Sailepluklassdumonde!
Vieillejalouze2mairde!

" Les gens s'enfilent et défilent. Mais finalement le fond de l'affaire reste toujours la même chose...
Bon, Loïs, c'est bien beau de vouloir faire la police. Seulement pour être un peu efficace, il te manque un violon et de quoi pisser dedans. Tu aurais un peu plus de résultat comme ça.
Donc un petit conseil en attendant de t'équiper, fais-toi la peau lisse car t'es toute constipridée là. Mais je ne me fais pas d'illusion, on va subir vos ondes coulantes pour encore longtemps... " 


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

Ah ben ça, c'est la meilleure. Je me fais rembarrer comme la dernière des folles alors que tout ce que je demande c'est qu'on se soucie des règles qui étaient aux fondements même de nos sociétés. Trrrès bien, si vous voulez tous en faire qu'à votre tête, faites. Mais dans ce cas, je pense que tout le monde ne verra pas d'objection au fait que j'en fasse de même. S'il faut punir, je punirais. La Loi et l'Ordre seront respectées, croyez-moi bien.

La voix s'éloigne quelque peu, comme si elle s'adressait à quelqu'un :

Eh vous là-bas ! Vous voulez bien éteindre cette cigarette ! C'est un espace publique ici ! La santé des autres, vous-vous en fichez ou quoi ?!


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

Madame, le monde a changé. Mais le calme règne au Relais, si vous souhaitez passer vous y reposer un jour.


...

Ah ! Voilà quelqu'un de poli. Vous pouvez m'appeler Loïs, hein... on ne va quand même pas faire de chichi. Et je vous remercie pour vo...

S'arrête brusquement et s'adresse à quelqu'un près d'elle, avec une voix à faire peur :

Vous là ! Que je vous y reprenne à jeter une canette de bière vide sur le sol !! MAIS OÙ EST-CE QUE VOUS VOUS CRRRROYEZ !! Comment ça y'a pas de poubelle ?!! Mais je ne veux pas le savoir. Cette canette, vous la ramasser et vous la porterez jusqu'à ce que vous en croisiez une. Ou je vous la mets dans le fondement et croyez-moi, sans vaseline. Le respect de la nature, ça vous parle ?! Vous êtes bouché ou quoi ?!!

(...)


Rrrrrrramassez cette canette de bièèèrrrrrrrrre !!!!

La communication se coupe.


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

Bonjour madame Loïs. Je m'appelle Lexie Drape.
Heum, j'apprécie l'énergie que vous dégagez à vouloir redorer ce monde, mais, si vous vouliez donner le bon exemple pourriez vous ouvrir une nouvelle fréquence autour de vos projets ou vision de l'ordre dans le désert.
Car cette fréquence -normalement- est réservée pour énoncer les défunts qui quittent le désert.

Par exemple je crois que notre amie laura a été tuée par la petite Asia, et je ne sais pas pourquoi...
Et surtout je ne savais pas...
Tout est arrivé trop vite et je suis vraiment navrée pour Laura. Et je m'inquiète alors pour Brume aussi. Elles étaient ensemble.
J'espère me tromper~
Merci madame Lois et soyez très prudente la barbarie régne et puissons respecter les morts ou une dernière fois leur noms avant qu'ils ne partant dans l'oublie.


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

puissions* partent** :( )


https://www.youtube.com/watch?v=rOvcoY10xMg

- Lexie, ça n'est pas une adolescente perturbée qui va me dire ce que je dois faire. Oh je sais très bien quel genre de fille tu es : celle qui travaille plus des cuisses que de la tête. À combien de pauvres garçons as-tu brisé le coeur et ruiné les chances d'avoir un brillant avenir ? Car un coeur, c'est fragile, il faut en prendre soin. Donc tu peux venir ici avec ta voix douce et mielleuse, ça ne prend pas. Tu peux être en manque d'attention depuis que tu as perdu tes "meilleures" du lycée du club de pompom girls, je ne veux rien savoir. Je sais encore reconnaître une sotte pourrie gâtée lorsque j'en croise une et qui sait y faire avec les garçons en misant sur son physique et sa prétendue naïveté. Alors un conseil, jeune-fille... reste loin de moi si tu ne veux pas que je sévisse.


Tu es puni !! Tu m'entends ?!? Puni !!

« Erreur de débutant que de garder des trucs fragiles qui se cassent au moindre regard de travers. Il faut investir dans le cactus et le Nokia 3210. Ça, c’est du solide comme ma b... Hum, j’ai rien dit. »


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

Alors, on n�annonce plus ses morts ?Ou n�y a-t-il plus personne qui crève dans ce désert ?


Un accident est si vite arrivé ...

Je viens de tuer une bouteille, en ce qui me concerne. Elle avait une magnifique robe ambre., Un galbe incroyable, un goulot arrogant et fier. Saisie fermement comme il se doit...


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

"Ya un zombi quest mort là, puis un autre plus loin.

Ouep."


Respect Zee Yodel !

Merci messieurs d�animer un peu cette radio funèbre ! Il y reignait un silence de mort.


Un accident est si vite arrivé ...

BOUAHAHAHAHAHAHA!

AVEKLÉKOPINE ONVIEN2DÉFONSÉ1BAMBOULA ÉSÉMIGNON!
TRODROLE!

ZORIÉDUVOARLEURGUEULE!

Rires francs et soutenus.

JAI1SUPAIRSHAPOROZEMINTENAN!

J�ai rien compris.

Lé bonbon rose qué répond au nom d�Odergie, et ses pétites camarades, Svaaa, la pétite dora, la tête a claque Ruzenka,et trois autre dé leurs copains sont décédés !�Oune pétite message pour lé camarade Alex, "on est en sourcharge", il serait temps dé discouter !


Je vous ai appris à tricher, truander, resquiller et vous redevenez honnête dès que j’ai le dos tourné !

"Attention, attention. A toutes les capuches rouges et les évadés de zonzon. On a retrouvé des escrimeurs. Des hautes pointures. Des destructeurs, des empaleurs, des gentlemen farmer, de vrais cowboys. Que dis-je ? Oui, de vraies épées. Et pas que..."


Who's laugh last ?

https://www.youtube.com/watch?v=lQ91SVKryYU


Who's laugh last ?

Nous avons tuer deux hommes aujourd�hui.un certain Oligan, et son baveux. A fucking asshole...un petit renard qui s�était faufiler parmis nous une nuit pour nous espionner, forcément, et qui s�est enfuis.Nous l�avons retrouvé, et forcément this fucker� s�est fait défoncé le crâne.J�espère que c�était un espion a ta solde Alex.

https://www.youtube.com/watch?v=vLi1sjAxSA0


Who's laugh last ?

Nick ? Tiffany ?Je note. Merci à vous.Vous pouvez venir maintenant.Il coupe.


"L'âge d'or est terminé."

TAVRAIMAN�UNEVOA2TARLOUZETOA!

Alors heu...Merde comment dire...Je vous�annonce�le�décès�de ce gros débile qui�trouvait marrant de foutre une radio dans sa cage à lapin...Ouais, pouvez remercier mon pote Goran.Pour la petite histoire, outre le fait qu�on vous fait carrément une fleur sur ce coup, on creuse pas son terrier comme ça sans invitation.Sinon après y�a des mains qui se coupent et c�est un bordel, les baveux gerbent en nettoyant, donc ils doivent renettoyer, non vraiment c�est une merde logistique vous imaginez pas !Soyez civile un peu, prévenez je sais pas moi, demandez un permis de batir ?Voilà voilà, nous ce soir c�est civet.Bisous les loulous.


Tu veux quoi ? Soit bref et concis bordel !

" Bien joué mais on a toujours pas la réponse à la question : Who�s laugh last ? "


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

"Law ! toujours pas mort ? Tu m�dois un arc, baltringue. Et �faudra qu�tu m�expliques ton systeme de vote là, ça à l�air vachement bien."


Respect Zee Yodel !

Jvouparikune otresaloprileranplassrarapidman

C�est marrant quand même... Quand c�est pas nous qui tuons quelqu�un, personne crie au scandale ou demande des explications... Merde quoi, elle fout quoi Lexie ? Elle est cannée ça y est ? Ou ça l�arrange peut-être cette affaire ? Hé Lexie, cariña, pourquoi tu nous donnes pas ton avis éclairé encore sur ce massacre, hum ?


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

SSSSSHUT!Fopa invokélesheitankomsa!

Oui elle est où Lexie ?


Un accident est si vite arrivé ...

Nous sommes au regret de vous annoncer la mort du dernier specimen de�Hulthemia persica recensé à ce jour, sans doute dû à la radioactivité.et aux variations trop importantes des températures.

L�Iphone Edge Imei 861222000001 a également rendu l�âme suite à un vol plané expérimental.

Amen.

Le monde entier étant un cactus, difficile d�investir là-dedans.

Disons qu�on a des plaisirs simples, dont le lancer de ce genre d�appareil surtout lorsqu�ils tombent en panne et qu�on n�a pas les pièces de rechange.�On finira par créer un musée des vieilleries de l�âge d�or.

Avez-vous des nokia 3210 à monnayer ?

Sinon... Un vol plané expérimental avec votre b... Hum j�ai rien dit a t-il déjà effectué ?�Evidemment sans parler d�hélicob... hum non, j�ai rien dit encore une fois.

Monsieur Austin a tenté un jour. Ce ne fut pas une franche réussite, car il a manqué de se casser le frein.�Oubliez ce que je viens de dire, si ça se sait, je vais me faire engueuler.

En attendant, plutôt que de parler des gens qui meurent, ne pourrait-on pas parler des gens bien vivant ?

Les vivants sont des morts en sursis comme disait l�autre, alors pour ce que ça change...Mais surtout, on a toujours pas la réponse, elle devient quoi Lexie ? Elle s�est pétée le frein de la langue elle ? Y a eu du sang ? Elle est définitivement muette ? Faut que j�appelle Ronald pour la faire réagir peut-être, elle semblait le kiffer au fond...�


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

- On parle de quel fond, au juste ? héhé.Son qui pourrait s�apparenter à une claque derrière la tête.- Ça va, rooh... putain d�merde... Lexie croisée c�matin même ! Toute vivante ! Ou alors c�était Danuta, j�les confonds toujours, héhéhé...Son bien plus net de claque.- Ok, ok... OK j�ai dit, putain d�merde ! Mais... arrête... Arrête !! PUTAIN D�MERDE !!Son de lutte acharnée qui s�éloigne.

Tiens, Kafka... T�as donc été trainer tes babouches par là bas... Toujours à te faire maltraiter par Fantomette apparemment ? Putain, trouve toi des couilles cariño, je t�ai connu moins docile quand même !


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

On a essayé de la négocier contre des carambars, pas trop marché. Du coup, Monsieur Univers a bien fait les choses.
Pas faux que le sergent se fait discret. Sans ironie aucune : il devient quoi et se porte comment ?

ORDRE2VOTRERAINE!
ALLÉTOUSEVOUFERENKULÉÉĖÉÉÉ!


Rires alcoolisés. Elle a l�air totalement perchée.

Asia, tu n�es plus la gentille et respectueuse petite fille que j�ai connu... Morty te manque c�est pour ça que tu es devenu si impertinente? D�ailleurs il est arrivé à mes oreilles que tu te serais livrée à des exactions innommables. On me rapporte que tu te pratiques...le braconnage...et je ne sais pas quoi d�autre... Bon sang il s�est passé quoi dans ton citron?


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Jeptratike�ossileu�soissanteneuf�vekmakopineMira.
SAISEKSUEL!


Rires.

Étoa?
ToujourossipédaleVanPaté?

J�ai du mal à te saisir Asia. Comme toujours. Ton élocution ne s�améliore pas jeune fille. Mais à travers ton baragouinement j�entrave quelque chose comme; copine, Mira et textuelle...vous avez ouvert un atelier d�écriture potache? C�est ça que je dois comprendre? Eh bien c�est de votre âge, vos activités sont très saines, continuez fortement dans ce sens, je vous encourage et tu as ma bénédiction. Au fait, vous avez des crayons de couleurs? N�oubliez pas de bien retirer le capuchon sur les gros marqueurs, sinon vous ne saurez pas écrire...je préfère te prévenir, toi qui est tête en l�air. C�est parfait alors. L�écriture permet de vous distraire des horreurs qui se passent dehors... C�est pas plus mal.�


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

J�ai du mal à te saisir Asia. Comme toujours. Ton élocution ne s�améliore pas jeune fille. Mais à travers ton baragouinement j�entrave quelque chose comme; copine, Mira et textuelle...vous avez ouvert un atelier d�écriture potache? C�est ça que je dois comprendre? Eh bien c�est de votre âge, vos activités sont très saines, continuez fortement dans ce sens, je vous encourage et tu as ma bénédiction. Au fait, vous avez des crayons de couleurs? N�oubliez pas de bien retirer le capuchon sur les gros marqueurs, sinon vous ne saurez pas écrire...je préfère te prévenir, toi qui est tête en l�air. C�est parfait alors. L�écriture permet de vous distraire des horreurs qui se passent dehors... C�est pas plus mal.�


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Tai1ptivieuVanPaté.
Tuteurépaite.
Vaboaretatizane.


Rires.

Ce qu�elle veut dire, c�est qu�on se lèche la chatte�Bisous.

Ah oui ? Dit nous tout Mira.

Non Cole.

Rhaaaa ! comment tu as su ?�

Fennec dressat les orreilles en entendant Asia prononcer "�Tai1ptivieuVanPaté."Paté !?Il approcha et vint ce s�assoir intrigé entre ses copines les gamines.�


Youiip Youiipp Youiippp !

« Bon, pas de nouvelle, bonne nouvelle ? C’est bien calme en ce moment. Lexie ne donne plus de ses nouvelles... »


" J’y pense, donc je suis. J'vais te montrer qui c’est Raoul... " Chef fondateur de la M.S.T.

Quel pute erika, elle est bonne ta reconnaissance putin.Dire qu�elle m�encourage à vous aider.Loleuh.P�tin!J�irai skater ailleurs avec votre eau qui brule de merde!

Elle garde le sel pour ses margaritas ? Ca c�est vraiment pas cool ! Ou c�est pour embaumer Lexie ?


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

ARAITÉDINVOKÉLESHEITANEKOMSA!

La voix de la latine est claire, sans une once de douleur en soit, elle délivre seulement le message, son français reste à chier, mais le texte y est :Lexie ne fé plou partie dé vivantC�est concis, pas la peine d�épiloguer, les morts sont bien là où ils ont choisi d�être.


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Vous pouvez me garder une main ? Je viendrai la chercher, promis !


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

"Un concurrent déloyal a rendu l’âme, ainsi qu’ses zombis. Le Casus Belli a survécu, lui."


Respect Zee Yodel !

Le troc a rencontré quelques bévues. Le choc du döppleganger, vous voyez ? Finalement, Il ne devait en rester qu�une.



Voix très cubaine, avec une chaleur bien trempée :Plus de Slimy, plus de Jani...


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Kozenormal!
Saletakos2merde!

Un bruit de crachat, la voix qui se racle : OUH putana !Y a oun couillonné qué venu buter mon interlocuteur... alors dou coup, y a deux cadavrés !Krom Hozom // Jean Blaise


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

L�albinos Dope a mordu la possière ... Il ne fallait pas me manquer de respect.


On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul.

"Mal aisé d�être un blanc bouc, ces temps-ci on les découpe en morceaux."

La voix est agacée, le ton saccadé alors que le corps du type git encore au sol :et mierda qué cé encore qué cé taré qui vienné sans prévénir !un�..un�� Jivo !pressé comé un� citroné !�


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

KARAMBA!
HIBA!HIBA!
TAKOS?!!!
KUKARASHA!
PUTAMERDA!

HIBAAAAAAAAA!

-"Ici Nick dé Rednecks,�Oune malheureuse accidente. Edmond, il a foncé sour lé pauvre Yodel. Oune massacre. Aucoune morceau Régréffable!�Obligé dé finir à la barre à mine lé blessé qué Edmond à Labourré dans la profondor!�La bonne nouvelle c�est qué la pétite Miranda a fouite avant qué Edmond sé mette en mode motocoulteur!Mirandaaaa!! ??"�


Je vous ai appris à tricher, truander, resquiller et vous redevenez honnête dès que j’ai le dos tourné !

Mais qui, qui garde les zombies, je vous le demande ! Monsieur Sax, qu�est-ce que c�est que ce patacaisse ? Je prépare le café pour la peine.


Rejoins le crew, on a des poux (ou bien caillasse-moi)

"Bon alors Nick, ce motoculteur, il vient ?! Un problème de vidange peut-être ? Mais qui, qui monsieur Roro je vous l'demande, qui s'occupe de l'entretien des outils à la fin ! Et non, je suis pas énervée, je suis très calme tu vois."

J'aurai bien aimé annoncer la mort de ces imbéciles de l'Enclave, mais ces lâches ont fui si rapidement qu'ils ont même oublié des gens à eux sur place ! C'est pas très cool de faire ça d'ailleurs, franchement je pensais que vous étiez tous unis, que la vie de chacun importait, ce genre de conneries. Et en fait non. Bon c'est pas grave, nous ça a vachement facilité le boulot du coup ! Merci hein !

Par contre, comme on se déplace jamais pour rien, on en a profité pour faire du ménage et du shopping. On a passé un coup de balai sur des vieux qui trainaient, c'est fou comme la poussière accroche entre les rides ! Certains y ont été un peu forts, je dis pas hein. Mais bon, y'en a qui tombent du pont, d'autres sous un coup de chiffon... Ils rejoindront pas les autres séniles de l'Est en tout cas, ça nous arrange ça aussi. Parait qu'on nous aime pas là bas !
Et puis, ouais donc, on avait besoin de sacs aussi, on s'est servis. Ouais ouais, c'est moche, on est vilains, bouh. Est-ce qu'on s'en fout ? Complètement.

J'ai fait le tour je crois. Ah si, la liste. Ben les Citrus : Romy, Trym, Doc Steam, Jason, Daisy, Benvenuto, Lorya, Zilaa, Marie-Anatoline et euh... un Ours.

Le machin qui braille est dans mes bras, pour ceux que ça intéresse. On devrait pas le manger... Sauf s'il la boucle pas.


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

-"La purification a commencée. 
¨Tant de corps à enterrer..."

- Putain d'merde... Même l'ourse ?! Ouais, c'était une ourse... Bon, après, pour ce que ça change, j'vous accorde qu'on s'en branle. Sûr. Et pour le mouflet, ça s'peut que j'sois intéressé, ouais... En souvenir de cette nuit où j'me suis bourré la gueule avec le Doc Trym et où sa Romy m'a bourré l'mou, j'me sens comme qui dirait... responsable. Putain j'aime pas c'mot. M'enfin, entre ça et des connaissances communes qui seraient pas contre l'adoption, faute de voie plus naturelle et impénétrable, si l'on peut dire... Voulez qu'on vous en débarrasse ? Du p'tit ? Service gratuit, hein, va sans dire...

Une voix qui ne s'était pas faite entendre sur les ondes depuis un moment.

Il y en a qui tombent ACCIDENTELLEMENT du pont ! Soyons précis.


Un accident est si vite arrivé ...

GNAGNAGNAGNA!
ONAIPADÉMÉSHAN!
GNAGNA!FERLEMÉNAGE!
GNAGNAGNA!
...

BANDE2GROFRAGILE!
VOUKOUIN'RÉTOUSKANJVOUDÉFONS'RAILEKU!
TOUSDÉFOUTUPÉDALE!

 

Une voix discrète, appelant une autre; Le néérlando-écossais s'étant tenu loin du vacarme inaudible de la radio, fit irruption à nouveau.

Ah, donc il y a eu du glisso pronto sur le ponto, puis coulo dans l'eau et glou-glou? Un truc comme ça? Et dites-moi cher Lionel, comment vous vous portez? Cela fait un bail que je ne vous ai pas entendu... Les consanguins se sont entretués, j'ai appris. Quel est votre analyse sur tout ça?

Un click qui clôt la transmission.


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

Putain Kafka, j'ai même pas envie de savoir comment tu sais que c'était une ourse et pas un ours... Et t'inquiète pour le gosse. On va pas le filer à un type qui ouvre un bordel quand même ! Quelle éducation il aurait ?! J'te jure...

L'autre môme là par contre, celle qui hurle sans cesse, faudrait songer à la piquer hein. Trop de souffrance, ça se sent, c'est pas une vie pour elle ! Vous avez pas de coeur bordel ! Alors bon, on peut s'arranger avec la famille si c'est trop dur. Genre on peut lui rouler ACCIDENTELLEMENT dessus. Ou autre chose, comme vous voulez.


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

* Voix calme *

Ca ferait le plus grand bien à nos oreilles ...

-"Je me porte volontaire pour tenter un exorcisme sur cette petite pucelle aux propos douteux. La lumière pourra peutêtre la guider..." 

https://v8.fract.org/livre_sujet.php?chapitre=72#fin


Un timbre russe qu'on a visiblement pas l'habitude d'entendre sur les ondes.

 
Putain, mais c'est quoi encore ces conneries?!
On se déplace jamais sans rien...


Un ricanement amer.

Donc les autres payent pour tes merdes à la con, c'est bien ça, Jansen?
T'as loupé ton petit coup, faut que les autres ramassent.
Quelle maturité, putain.


On peut l'entendre cracher.

Si l'autre avec son bordel est pas fait pour élever un môme, c'est clair que toi avec ton comportement de gamine pourrie, tu serais mieux !
La belle affaire...


Pour info, le machin qui braille, il s'appelle Thomas.
Je dirais pas qu'il s'appelle revient, c'est clair. Mais sa place n'est ni dans un bordel, ni sur un champs de bataille.

"Pour rien" j'ai dit. Pas sans rien, même si, je te l'accorde, c'est vrai aussi.

J'ai déjà expliqué pourquoi non ? C'est comme à l'époque des vikings, faut s'expliquer quinze fois ? C'est lourd hein...

Bon. Les petits vieux là bas à l'Est, ils nous aiment pas. On a dézingué pas mal de leurs copains de l'Ehpad, donc je dirais que c'est normal. Jes les comprends même, ouais. Et puis là, voilà donc qu'on en croise des vieux. Des anciens habitants de ce trou, qu'on avait laissé filer je sais même plus pourquoi. Une erreur de jeunesse on dira.
Est-ce qu'on avait envie de laisser ces vieux en rejoindrent d'autres qui peuvent pas nous blairer ? Bah non. On a pas refait la même erreur, et pif paf boum pan. Les autres, on peut dire que ce sont des dommages collatéraux. On est pas rôdé sur la frappe chirurgicale encore, mais ça viendra...
Y aurait bien d'autres trucs à rajouter sur nos relations avec les Citrus, mais c'est la raison principale, celle qui a fait pencher la balance en leur défaveur tout ça.

Et puis tu devrais être contente quand même. Parce que la petite Romy, elle voulait qu'on tue Alex la première fois qu'on s'est vus. Il t'embrigadait, il te mentait, il te manipulait qu'elle disait. C'était un être immonde et il fallait te sauver, blablabla. Mais je crois savoir qu'il est toujours entre tes jambes, ton grand gourou, parce que les histoires de cul et de famille, on avait préféré pas s'en mêler. Toujours des pots de pus ça...

C'est mieux là ? 

Hum et Thomas, c'est vraiment pas terrible comme prénom... On lui en trouvera un autre. Il saura reconnaitre chaque type de munition avant même de savoir marcher, t'inquiète.


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

- C'est quand même pas très joli-joli cette façon que vous avez d'dénigrer un bordel qu'existe même pas encore. Z'avez une bien mauvaise image du truc. Un bordel, c'est chaleureux. Un bordel, c'est accuillant. Un bordel, c'est plein d'mamans. Un bordel, c'est plein d'amour, PUTAIN D'MERDE ! Même pour les ourses... Y en aura pour toutes les ourses dans mon bordel... héhé... c'est... putain d'merde...

VENÉÉÉÉÉÉ!
JVOUZATANBANDE2FIOTE!
JVOUPRANTOUSSANMAIMETAN!

AAAAAAAAAAAAAAH!

*Soupir*

  - Autant d'blabla pour d'la merde... Ret'nez juste ça les baltring.
Si on a croisait le fer sans raison valable et passait nos nerfs sur des gens formidable, c'est qu'on peut changer l'eau de mer en solution instable. Et comme la vie c'est l'enfer on choisi d'etre le diable.

Pour la gueularde, si c'que tu cherche c'est la guerre, alors soit raisonnable et choisi un adversaire qui t'noira pas dans la sable. Tu sais dans toute cette affaire, y'a qu'les coupable pour cadaster les terres, celle à qui tu parles.

Maint'nant si faut choisir, j'me bats sans savoir pourquoi, meme si ça doit durer mille ans.


*Nouveau soupir. Long cette fois, suivit d'un bruyant crachat*

Maintenant j'ai un dernier message et j'veux qu'vous l'compreniez bien tous. Si vous esperez encore montrer vot' savoir faire, comprenez qu'vous avez tort mes cons. La haine est notre corps, sainte mere de la colere alors menagez vos efforts mes cons. Après si vous n'admettez pas votre triste réalitée peut etre qu'on devra vous l'faire comprendre, le sang hors des arteres. Allez bisous bisous.


NoOKs

JAI'ARAITÉDÉKOUTÉ'ABALTRINGUE!
MARKEDÉPOSÉKONASSE!

Le vieil introverti n’était pas particulièrement à l’aise avec l’idée de parler en public. Mais apparemment ça ’avait été un beau bordel. En comme après tout beau bordel, il fallait désigner un coup … un porte-parole. De préférence celui qui protesterait le moins. Ou le moins fort.

« Euh ... Ici René Coty ... oui ... René … euh … hem … porte-parole .. euh .. *un regard en arrière* .. de notre camp de romano’. Ben coucou quoi. 

Alors .. euh .. Umberto, Toto’ et les autres, ils avaient … euh … laissé deux-trois affaires ... hum … dans  .. euh .. l’ancienne résidence. Beaucoup de petits suisses… hem ... et un peu de courrier. Du coup, on a .. euh .. voulu engager des déménageurs bretons .. mais .. euh .. ils ont été renversés par .. euh .. des chauffards  …  Ben, ‘y avait que des portuguesh de disponible … hum ... Ou du rital .. ou j’sais plus .. euh … c’est pareil ?

J’crois que … sur place …. euh .. ils ont découverts que c’était .. hum .. infesté de vermines entretemps. Euh … que les portugais ils savent tout faire. Mais en mieux. Et pas cher. Euh .. j’ai pas payé pour ça une dératisation moi .. euh …

Euh ... la main d’œuvre c’est plus ce que c’était. Ben .. du coup ..  y a eu des blessés graves, je crois. Beaucoup. Mais … hum .. on s’en occupe. Euh … ‘parrait que les portugais font aussi le service mortuaire.

J’ai .. hum .. une liste :
'- Un demi jambonneau de rat
- De la colle à dents
- Un peu de papier pour s’essuyer
- Une grosse courgette
- …'
»


Grattements de menton. Pause. Froissement de papier. Défroissement d’un autre.

Euh … j’ai une autre liste :

'Bogdanov, blup, Armand, RotavatorMan, Joy, Harmony o'neill, Behifi, Sao Maï, William MacGregor'

 
Un pause. Un clic de fin.

Tous en choeur...

RAOUL PRESIDENT ! RAOUL PRESIDENT !
J'ai gardé une collection de petites culottes souillées en dot, et je suis parée pour faire le paris-dakar même si j'ai eu le permis dans une pochette surprise, c'est tout bon ?

...

Quand les chats ne sont pas là, les souris dansent !
Cela prouve qu'ils regardaient bien le doigt, non pas la lune.


Hey ! Psst monsieur... Ils ont gardé des mains au fait ? C'est pour la collection printemps-été de Jansen, c'est qu'il faudrait la compléter sinon elle sera déçue la petite dame.

Un bruit de clope qu'on allume suivit d'une longue inhalation.

- Pas mal votre piaule là à la dechekrie. Tout confort. De la bouffe, de la flotte et de quoi s'envoyer en l'air.
Rien à redire.


Des ressorts qui grincent comme quelqu'un qui se jetterait sur un vieux divan ou fauteuil.

- Bon, la reine du nord là, faut que tu nous dises.
Les mains de tes potes, tu les collectionnes aussi ou tu t'en branles ?

J'en connais au moins une qui serait ravie d'se lancer dans du découpage. Parce que y en a quand même un sacré paquet, y a du boulot...



 

Tu m'étonnes que c'est tout confort, c'est autre chose que le taudis où on avait débusqué les vieux ! C'est joli les soucoupes hein ? Ouais. Surtout la jaune.

Et alors les mains, en effet celles de mes potes ou des gens qui bossaient pour moi, je m'en carre totalement. Vous pouvez bien les découper, les bouffer, les brûler, les violer, ça changera rien pour moi. Par contre vous trouverez surement la tête de votre pote sur la plage. Ouais le chinois là, Mak machin. Elle doit encore être plantée sur un piquet depuis notre dernière partie de jugger... Doit pas en rester grand chose ceci dit, elle avait sacrément morflée...






 


J'ai des saloperies toutes neuves pour toi, mec.

Des bruits de rire de femmes qui gloussent en arrière plan. Alors qu'en avant plan, une voix masculine plutôt taquine, fait irruption.

Tiens donc, où sont les roitelets du Nord avec leur Unimog, qui désiraient tant mes belles mains? Pour l'heure, avec les copines et des bouteilles de whisky, on va festoyer avec de la bonne barbac' bien grasses de sbires de roitelets du Nord, pendant que je manipule de gros seins et des culs.

Bruit de bouteilles qui s'entrechoquent.

Cependant je peux comprendre qu'ils n'ont que peu d'intérêt pour vous, ces sbires baveux rélégués à la seule fonction de producteurs. Oui, des producteurs sans race, sans nom, ni identité, des randoms du stunfest. En bref de la chair à canon et c'est précisément à ce rôle qu'ils ont été réduits. Pour les déféquer, qu'ils reviennent où leur place a toujours été; dans la fosse à ordure. Déchetterie j'imagine, tous ça.

Visiblement il s'éloigne de l'émetteur en prenons un ton agacé.

Asia... reste pas avec les adultes... c'est pas une ambiance pour toi ici...

Clik!

 


Comment est-ce qu'un gland comme toi, peut avoir autant de goût?

RIENAFOUTRE!
FILEMOASSATAITE2KU!


Peut-on entendre en fond alors que la diablesse s'empare de la radio.

SAVALÉBALTRINGUE?!!
MOA'SAVANIKELKROME!

AN'OUVRANLEBIDE'DUNEPUTE'JAITROUVÉ1PUTIN2FÉTUS!!
1FÉTUSBORDEL!TOUTDÉGUEU!
POUAH!


Rires joyeux.
Elle s'en paye une bonne visiblement.


J'LAIDIREKTFILÉ'ABOUFÉ'OFÉNEK!
OBLIGÉ!

 

Quel gâchis pour les mimines ! Fallait se douter que c'était juste de la petite et vulgaire seconde main.



 

Des bruits d'osselets croquants et des petits cris de joies exités se font entendre en arrière fond du discourt de la reinette.

Grrrrr … Cracck ! Youip Youip ! Sloups ! Miam mian !


Youiip Youiipp Youiippp !

Un rire.

- Ben merde alors. T'as l'air de bien l'prendre VA-CHE-MENT bien qu'on squatte ton chateau !
Un peu trop, tu vois ?
Nous en tout cas, on a bien rit en tout cas en imaginant ta tête. Parce qu'on s'doute bien au fond que ça t'fait bien chier.
Parce que c'est même une PUTAIN de grosse merde qui vient de tomber sur ta tronche.


Un gloussement bête.

- N'empêche c'est bien d'te remémorer tes anciens carnages.
Parce qu'on dirait bien que ça va devenir un peu plus compliqué à l'avenir...

 

DORIIIIIIIIIIS!

Pause.

J'tekonaipaméjvaitefairelekudanlégrandelargeur.
Préparlavazlinekonasse.

Répendant sans ménagement plein de sauce blanche-harissa sur le poste radio :

- Dites li sirvivants et autres mécréants, ci le Royal Kebab qui ti cause !
On cherche un furnisseur, pour di ...Di l'agneau ! On va dire ça, di l'agneau wala !
Et d'la dinde oussi, n'ena bientôt plus.
On a ouvir un nouveau resto...Avek terrass' sir la tour Iffel et vi sur la baie des champs Ylisées là...Ti vois ça tu meurs direck !
Boisson l'y offerte si ti prends le meni !


* Voix étouffée en arrière plan *

- Awi, on embauche des livreurs ossi...K'on des grosses kouilles mais faut ramener vos ceintures...
Nardin' la paix sur vos femmes les p...
* clic *









 

"Encore un qui voudrait être chef en cuisine, quelle manie ! Inexplicable encore.
Mais j'imagine que vous n'avez pas de rémunération pour toutes ces propositions d'emploi, aussi je vous propose de me rejoindre, moi.
C'est très simple, il suffit de m'obéir en tout et de se taire en public. C'est le prix de la liberté.
Enfin, vous pouvez toujours vous proposer pour une tâche quelconque, mais il se peut que je vous tue si le ton me déplait, ce sont des choses qui arrivent.
Puis la dinde, l'agneau, tout cela a fait son temps. Connaissez-vous le cheese-burger ? à Prague ou sur île tropicale, c'est bien plus moderne."


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

- Ti gentil toi là, l'ispèce di birbére de St malo là qui cause com' s'il avait grandi à Manteuse la Joulie là...

* Rire *

- Puis va ti trouver une autre chèvre d'abord, Ti me fais perdre mon temps ...
Nardin'

"Je vois, je vois, encore un de ces individus égoïstes qui voudrait exister autrement qu'en me servant à perpétuité. Vous êtes surprenant, incompréhensible, et surtout vous ne savez pas ce que vous voulez. Puisque vous voulez servir mes projets, au fond, quoi de plus logique ? C’est agaçant que personne ne le comprenne. Vous avez au moins le mérite de l’originalité, semble-t-il, monsieur Kebab.

 

Dois-je prendre l’accent de Mantes pour vous convaincre ? Comment parlent-ils là-bas, au fait ?

Je ne connais pas bien et je n’ai pas toute l’expertise d’un parisien chevronné. Puis je ne vois pas le rapport berbère, pour tout dire… Mais je suppose que vous allez changer de sujet, et bientôt vouloir échanger des affaires, me vendre un sand-witch peut être, hum ?

 

Alors qu’il suffit de s’accaparer les marchandises au nom des prolétaires ou d’une quelconque élection. Non vraiment mon vieux, lâchez donc ces chèvres et ces moutons publicitaires, et vos pulsions individualistes qui vous mèneront à de fâcheuses entreprises. Les sacrifices ont changé d’allure de nos jours, le bétails s’éparpille et le don de soi n’a plus la cote, c’est avec un tiers qu’il faut se racheter, c’est plus commode et aussi plus amusant, en tout cas bien moins douloureux.

 

Mais je ne sais pas si cela fonctionne vraiment, entre nous, passé la poudre aux yeux.

 

Un burger à Prague.

Et c’est bien suffisant. Cheese."


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

TROSHIIIAAAAAN!
FERMETAGUEULEPÉDÉ!

"Effectivement, si tu te fais chier si souvent, c'est sans doute rapport aux pédérastes que tu fréquente.
Cela dit, il y a un interrupteur pour éteindre la radio. Cela ne sert à rien de crier dans le micro et c'est un peu ridicule."


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?



 
Voix étouffée, halentante, en panique.
 
Coucou... Les gens !

Oh my god en plastique ! Mon dieu sauvez-nous.... C'est terrible ! Horrible ! Stupéfiant ! Le monde est plein de surprise...

On était sur une plage à se faire dorer la couenne, pêcher du pirhana à la ligne aussi pour le barbecue quand au loin est arrivé l'impensable, l'incroyable... Mon dieu, mon dieu... Je vous jure, vous ne croiriez pas ce qu'on a vu, même moi je m'en remets pas... MAIS PUTAIN C'ETAIT QUOI CE TRUC ? Ouais donc, je disais... On a vu un bateau de pêche à l'horizon, et là, et là... Je vous jure, des tentacules sont sortis de l'eau et l'embarcation s'est faite engloutir. Impossible de sauver le type à bord ! Il a pourtant tenté un dernier feu de détresse et il agitait les mains pour faire coucou lorsqu'il s'est noyé, et on serait bien allé l'aider mais c'était juste impossible... Ce fut trop rapide, puis de toute façon on n'est pas doué pour la natation...

PUTAIN UN MEGA-KRAKEN ! UN PUTAIN DE GRAND ANCIEN LA-BAS !

Lovecraft disait vrai... J'espère qu'il n'y aura pas de profonds du coup...

Va falloir qu'on migre encore du coup parce que c'est vraiment trop dangereux...

Par contre, y'a des trucs qui dérivent jusqu'à nos pieds... Du coup, comme on est des clodos en vadrouille, j'imagine que ça gênera personne si on les récupère...

Oh ! Une bâche, super pour un toit de fortune... Y'a quoi d'autres ? Ouah c'est stylé, ça !

TROSHIAN!
JAI'ARAITÉDÉKOUTÉ'AKOUKOU!

Ciao!
C'est pour vous prévénir qué lé Relais, il est fermé administrativément pour hygiène Ounsaloubre!


Je vous ai appris à tricher, truander, resquiller et vous redevenez honnête dès que j’ai le dos tourné !

Sombrafaireke'sela...
EntankeReine'janvoi'imédiat'mandézankéteurkompétan!
Ondékonepa'veklaboufe!

Ici Beardon Grimsay !
Suite à une attaque imprévue, j'ai le regret de partager la perte d'une majeure partie du staff du Relais.
Je crains que l'émission Fract' en cuisine s'arrête là. Mais ce fut une belle aventure.

- S'est passé quoi ? On vous a compté deux fois l'café dans la douloureuse ? Vous non plus, z'avez pas apprécié l'état des chiottes ? Une arrête de poisson restée en travers de la gorge ? Faut faire gaffe avec ces machins-là... J'l'ai toujours dit ! Rien n'vaut un bon gros steak, putain d'merde !

Aaargg...  et le forfait burger-frites que j'avais négocié ?

Diantre, on nous prive meme de fastfood, y'a vraiment plus rien à faire.


Vous reprendrez bien une tasse de thé aux épices ?

Ici Lionel Lansfield.

Un type sur un voilier est mort. Mes sincères condoléances à la famille.

Vous me prendriez pour un fou à lier si je vous racontais ce dont j'ai été témoin.

...

Ca dépasse l'entendement.


Un accident est si vite arrivé ...

Hum Lionel....Lionel, vas tou nous diré qué lé pauvré malheureux a cogné le pont avec le mat de son voilier ?
qué pas dé chancé le dit voilier a dou soumbrer ?

Lionel....Lionel....racounté moi !
dans lé creux de l'oreillé !!


y mierda Tengo arena pies completos el hombre es un lobo para el hombre

Oh non ce n'était pas un accident.

J'en dirai plus quand j'aurai la certitude que tout ceci est bien réel.

Que Dieu nous vienne en aide Mme Tessa.


Un accident est si vite arrivé ...

-"Je transmet ta requète à Dieu. "

 

C'était le kraken aussi avec ses multiples tentacules hein, c'est ça ?
Sinon parait que les ptérodactyles seraient de retour... 

... Mais où va le monde ?

DANTONKU!

Rires.

"Oh, mais on n'y pige plus rien à vos chimères !
Les gros pedestres exigent des explications, avant que mes sabots foudroyant ne tombent à plat."

Un espèce d'énorme singe a été tué cette nuit, par un padré plutôt enervé... entre autres.

Je pense pas qu'il ai été doué d'une quelqu'onque capacité  langage, étant donné qu'ils était passés a la dechecketterie, on avait tenter de communiquer ce qui avait été totalement inutile, puisque en retour ils ont fuis en poussant des cris de singes.

Well now its done.
 

Nous n'avons poussé aucun cris de singes en partant. Nous avons juste jugé que rien de nous retenais dans votre communauté humaine car nous n'étions que de passage. Votre OPA plutôt inamicale a juste activé notre envie de départ. Quand à la mort de mon frère, je sais qu'il aura été brave jusqu'au bout. Vous humains, oubliez souvent que vous n'êtes jamais que le troisième chimpanzée ... à priori, le plus stupide des trois.


Mmmm, c'est fou ce qu'on trouve dans une fourrure de singe.

ELLEVEU'SABANANE'LEPUTIN2SHAINONMANKAN?!!

Humm That Sad.

Tu sais parler... Pourquoi donc tu n'as pas répond la première fois que je me suis adressée a vous? Fuck.
Moi je pensais que vous etiez des animaux... On aurait pu éviter la mort de ton frère...