Les plus belles fleurs de feu finissent par fâner

Clic.
Bzzt.

Les plus belles fleurs de feu finissent par fâner.
Ainsi se conclut leur mission.
À leur dernière boule de feu lancée,
Elles s'éteignent pour de bon.

Il y a quelques lunes,
J'ai rencontré une plante épineuse.
Elle était rongée par la rancune,
Et surement un peu crâneuse.

Elle s'en prenait à toutes et tous,
Sans aucune considération,
Pour ses sauveurs,
Ou pour les vagabonds.

Elle n'en faisait qu'à sa tête,
Brouillant sans cesse les ondes,
La condamnant aux oubliettes,
Face à la foule furibonde.

D'ici à demain,
Elle prendra racine,
Avec le désert ne fera plus qu'un,
Elle aura gouté à sa propre médecine.

Adieu petite plante,
Je t'appréciais,
Mais ta dernière boule puante,
A provoqué ton décès.

 

Amen...

La plèbe à juger.

Il ne faut jamais louper ses rendez-vous médicaux. C'est mauvais pour la santé.


 

La pluie tombe enfin, on peut l'entendre en fond, en plus du grésillement. C'est pas qu'on l'attendait vraiment cette ondée, mais ça donne un coté dramatique à l'envolée de Mario.

"Vous êtes un maitre poête.
J'espérais que vous nous feriez une quatre saisons qui décoiffe, mais bon les quatrins, c'est délicieux aussi.
Votre petite graine de chipie, nous l'avons plantée à la mode de chez nous, et maintenant les nuages généreux l'arrosent de leur pissette bienveillante !
"

"Oui, c'est vrai que maintenant qu'elle se tait, c'est plus facile de parler sans se faire couper la parole."

"Ah... "

"Le calme...


Un jour de plus. Deux nuits de moins.

La pluie. Mais aussi, les larmes. Un gros reniflement pas joli, qui laisse imaginer un spectacle assez pathétique.

Une musique qui se lance. Malgré l'image particulière de son auteur, il semblerait que la musique se veut triste et solennelle.


Rembobinage d'un enregistrement de Mercredi.

- Mordre au lieu de japper. Je prends note.

Bref raclement de gorge de Costello.

"Zéro pointé. Mauvaise élève."

Pensées nocturnes.

Ce soir, je suis piégé en pleine mer de sables.
Une de celles où on ne peut pas prétexter d'avoir mis la tête sous l'eau pour expliquer celle qui coule sur sa joue.
À défaut, j'ai un grain de sable dans l'oeil. Ou une poussière. Noire, évidemment.

Clic bzzzt.

- ...

Clic.


Range ton champignon si tu veux pas que je le bouffe".

Retraité : plombier - docteur - athlète de haut niveau (foot, tennis, basket, karting, golf, baseball, danse, hockey), peintre.