12
Les dieux et la nature ont aussi le sens de l'humour ...
Dieu decida de creer une ame capable de ramener à la raison l'humanité pour peu qu'elle existe encore , une ame capable de chasser dans le respect de la chaine alimentaire , respecter la vie , capable de comprendre la nature de tout être et d'écouter le vent ... Une ame capable de sonder l'etre humain et décéler en lui ses capacités , l'aider à les faire ressortir afin de servir aux autres en les laissant tous sur le même pied d'égalité ... C'est ainsi que naquis Jiminy . 
Lire la suite
7
CONCERT A KLAATU BARADA NIKTO: LOS TRES MOUSTACHIOS AND CO

Rosemary ne se fait pas prier pour rejoindre Maëlys et les Moustachios sur scène. La clown pour l’occasion a troqué sa tenue habituelle pour celle de gala.
Celle de madame loyale en quelque sorte, une veste queue de pie bleue électrique à strass, boutonnée de manière à mettre son décolleté en valeur, un chapeau haut de forme emprunté à Ulysse, mini short rouge vif et bas rayés dépareillés qui s’arrêtent à mi-cuisse.
Lire la suite
7
1,2,3. Nous irons au bois.
Elisabeth-Charlotte de Bourbon, espèce rare en voie de disparition, à se demander même comment elle a pu survivre jusque-là, réponse évidente, la chance de tomber sur les bonnes personnes, dans un cas contraire, rien n'aurait été la même, c'est une évidence. 

L'arbre tombe, ce qui en soit, est déjà énorme, certes il a fallit l'emporter avec, sa carrière de bucheronne aurait eu une fin prématurée mais il est particulièrement difficile de changer l'instinct lui-même. Elle est encore sous le choc d'ailleurs lorsque l'une de ses compagnes d'infortune se met à l'invectiver sèchement et la traiter de truie. Il n'en faudra pas bien plus pour qu'une phrase ne raisonne dans sa tête, l'aidant quelques peu à sortir de cette état de peur. Elle ne dit rien pour autant, pas immédiatement, attendant sans doute que son coeur cesse de vouloir s'enfuir de sa poitrine en arrachant par la même quelques côtes.
Lire la suite
3
Bordel de désert et baffes du Destin

Lucien, le gusse à la langue bien pendue, se prenait pour un cow-boy solitaire, le cul posé dans ce désert sans fin avec ce putain de sable qui s’incrustait partout dans les fringues quand il n’en avait pas plein la tronche, et putain que ça grattait autant que des morpions qui danseraient la java dans son slip !

Lire la suite
3
Massacre au bord de la route
Le grand escogriffe glousse. Il a vu les gamins décamper. Le feu au cul et le diable aux fesses, littéralement. Dommage d'ailleurs, il aurait bien organisé un petit pandemonium de culottes courtes. Une crèche de Noël façon croix renversée. Pas qu'il en ait quelque chose à foutre des bondieuseries et des conneries sataniques de son employeur actuel mais le decorum l'amuse.
Lire la suite
3
Sonate de la Survie
Je me souviens de cet instant, de ce dernier instant où ma lame avait percé le cou de celui qui jadis se faisait passer pour mon père. À l'époque, son dernier regard m'avait valu de nombreuses nuits tourmentées. À l'époque, j'étais perdue, frêle, incapable de savoir qui j'étais et ce que je voulais. Mais aujourd'hui, j'avais grandi, mûri. Je m'étais faite à l'idée de ce nouveau monde, et de tout ce qu'il ne pourrait pas m'apporter, de tout ce que j'avais raté. Moi qui avais passé ma vie cloîtrée par la volonté d'un seul, je m'étais faite à l'idée qu'il fallait changer. Ne plus penser au passé ou éventuellement à tous les rêves que je m'étais imaginée vivre si un jour j'étais libérée. 
Lire la suite
3
Chopper, arrête de chopper!

Qu'est-ce qu'il y a de plus crâneur qu'un p'tit blondinet beau gosse de quatorze piges, veste militaire sur les épaules, collier dent de requin autour du cou? Bah, un p'tit blondinet beau gosse de quatorze piges, veste militaire sur les épaules, collier dent de requin autour du cou
Lire la suite