Black Hawk Peak

- Il est là, posé, majestueux et dominant sur le littoral Sud des Mondes Connus. Et j'observe avec attention cette poignée de survivants s'affairer ça et là à la construction du Phare qu'il protège de sa roche Bienfaitrice. Oui.

Rejoindre le Phare du Black Hawk Peak ? D'accord... D'accord ? Oui. C'est accueillir toutes les bonnes volontés pour faire en sorte que cette région riche en Matière puisse prospérer à la hauteur des ambitions de ses survivants-bâtisseurs.

Nous lançons en conséquence un appel aux cités naissantes des Mondes Connus afin de rapidement permettre de s'organiser communément ainsi qu'aux survivants souhaitant participer à l'épanouissement de la région du Black Hawk Peak.

Merci de contacter le BlackBird & Hawkward pour tout complément d'information.

Clic

- Woué ben, stoppes les travaux là !

J'ai en ma possession un titre de propriété échangé avec la Junk Bond Caravan, qui dit que le proprio du présent papelard...

Là...

" - Les autorités reconnaissent que c'est celui qui contestera le bornage, qui fait ce qu'il veut à cet endroit, à toute fin utile. "

C'est clair non ?

...

Putain, si j'les chope ceux-là...

D'accord... D'accord ? Oui.

Avec tous ces regroupements de sédentaires, on dirait bien qu'on va pouvoir retrouver du travail assez vite !

J'espère que j'aurai l'occasion de visiter c't'endroit.

Moi non. Ils utilisent des techniques de manipulation comme quand on apprenaient au CM2 dans les cours de "Classe dirigeante."La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

J'ai pas tout suivi mais la donzelle avec ses "d'accord? d'accord? D'ACCORD!!" me donne juste l'impression d'avoir un pet au casque. Et le drame dans tout ça c'est que ça ne sonne même pas original. Je préfère largement Pete de Bay Harbor. Ou les pieds doux et sucrés de Sybille Sugar et son ton aussi rafraichissant qu'une bonne pression (blonde, forcément).

Faudra nous expliquer ça, Alice.

En entendant, je vois une région stable et prometteuse. Il y fallait un lieu sécurisé et sécurisant pour ceux qui veulent en apprécier la beauté. C'est chose faite. Grâce à des oiseaux noirs, de vrais faucons et un équipage dur à la tâche. Et quoi de mieux qu'un phare ?

Il n'y a pas de paradis, ni ici, ni ailleurs... Juste du potentiel. Des opportunités. Chacun est libre de les saisir.

Hé, t'as une jolie voix toi. J'aime beaucoup. Tu connais mon nom mais j'connais pas l'tien.

Contre des clopes j'suis prête à t'expliquer tout c'que tu veux. T'es libre d'accepter.
T'as envie d'me donner ton nom!?

Tu veux me rencontrer! J'suis partante. Ok!... d'accord?

Même moi j'aimerais m'rencontrer pour apprendre tous ces trucs. Et pis une voix grave comme la tienne, l'écouter, c'est cool.La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

Faites ça correctement alors et essayer... e-ss-ay-er, de vendre du rêve. Là votre Phare, vos histoires de piafs noirs qui volent comme une nuée de chauve-souris en plein désert... ça ne donne pas envie. Ou alors innovez? Mettez-vous en cercle, chacun un doigt dans l'anus de l'autre et entonnez "L'aigle noir" de Barbara. D'accord? D'accord? D'accord! Oui, non, bite. Rayez les mentions inutiles. Z'êtes pas finauds quand même les mecs... meuf? J'en sais rien, on dirait un homme à l'entendre. Et c'est quoi c'nom pourri? "Black Hawk Peak"? On dirait un fucking random du mec qui a noté ça sur un coin de nappe tout en se tirant le prépuce. Navrant. Pete? Ohé mon pote? Continue seulement, continue.

- Tu as peut-être ton cul trop près de ta face de merde, Poulet. Ce qui te donne parfaitement le droit de préférer une autre odeur de merde. Mm ? D'accord ? D'accord... Oui.

Silence

- Une face de pet de Poulet... Donne-nous ton nom qu'on ait pas d'ambiguïté d'échange lorsque que tu déballeras ton étal d'Ignorance quand on se rencontrera.

Sourire

- Quand à l'autre quiche qui nous brait ses codes d'Avant-Bombe, je lui conseillerais de goûter à notre collectivisme avant de renifler en contorsion sa cyprine bien pensante et auto-convenante sur son rejet des systèmes pyramidaux qui l'ont chier comme Grenouille sur son tas de poisson naissant. Le CM2 c'est ton code barre de connerie que ton fichu système t'as imposé ? Oui. C'est une évidence.

Les mines du territoire du Black Hawk Peak n'appartiennent qu'au black Hawk Peak. Tout contrat commercial sur ces zones géographiques n'auront de légitimité que par aval et après accord du Black Hawk Peak.

Poulet ...

Ho! Hohohoho! Alors là... Quel flow.

(Mauvaise) imitation de John Wayne ou un autre bullshit dans le genre.

Eeeeeh! La tasspé avec la voix qui mue. Déjà apprends que je n'ai rien contre les travelos. Juste, je ne couche pas avec. N'y vois aucune malice. Et où un poulet?? Alors, heu... d'une! Je ne suis pas accompagné d'un poulet mais d'une POULE! Une vraie poule qui fait cot-coot et affublée d'une chouette veste de poule. Enfin il me semble, j'en ai jamais vu avant. Ça aurait pu être un débardeur de poule mais là, on. C'est une veste. Et c'est une chouette poule alors un peu de respect. Faut plus que je trouve un coq dans l'coin pour féconder ma poule et me lancer dans le commerce d’œufs et de poulet. Tu entends Pete? Une affaire en or, gains partagés en omelettes succulents.

Revient au travelo.

Mec... meuf? Bref, t'excite pas le bout comme ça, on t'explique les choses. Toi déjà, tu viens avec tes gros sabots et tes vieux tubes pourris, Alexandrie-Alexandra. T'es nulle? Tu m'entends? Nulle. Zéro. À chier. Vidée. Liquidée. Emballez, c'est pesé.

Son d'urine et voix en écho
- Mais putain qu'il est chiant ce type ... comment on va l'appeler ?

Te fatigue pas mec, appelle-moi Guignol. C'est comme ça qu'on me nomme dans le désert.

- Jonas ? Crow ? Vous en pensez-quoi ?
Je propose Mer d'Oeufs.

Poux Laid... Vendre du rêve, hein ? Hum. Apporte un échantillon la prochaine fois, gamin.

Clapet qui claque, pierre qui craque comme la voix, combustion et souffle rauque...

Tu peux m'appeler le Vieux, Alice. Ou Jonas.

Hum ? Comment appeler cet énergumène ?

Avec la radio très chère.

Mais je crois que vous le fîtes déjà.

Eclat de rire
- T'as piger Guignol ?

Eclat de rire
- T'as pigé Guignol ?

Enchantée l'vieux Jonas. J'ai envie d'aller au phare juste pour voir si ta la gueule qui va avec la voix, genre, visage brumisaté par le sel des recycleurs d'eau, la barbe grise, les yeux qui te percent le coeur et des bras de conditionneur de générateur à energie. Du genre fermes mais qu'on s'en en sécurité d'dans.

Et connasse! J'sais pas tchatcher comme tu l'fais bien. Mais j'ais enfoncer un poinsson dans l'dos et t'regarder crever en te crachant à la gueule. M'manque pas d'respect ou j'te nique ta race sale pute. T'as compris?La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

Rire gras...

Un petit rire. La voix est étrangement douce et enfantine.

-Un putain d'phare. Il fallait qu'ils construisent ou trouvent un putain d'phare !

Un autre gloussement.

-Bon, ça me semble être une des choses les plus ironiques de c'foutu monde. Au moins, les catacombes, c'était plié. On annonçait la couleur. "En entrant ici, laissez tout espoirs". Les geôles de l’espérance. Tout l'bataclan.

...

-Mais un PHARE ?! Z'aviez pas pire, comme symbolique, franchement !?

Un temps.

-Faudra quand même tenter de prévenir que vot' vitrine vaut pas un clou. L'Espoir est mort, les gars. C'est son cadavre qu'on vous vend sous cellophane.

Pas plus amusée qu'outrée, la voix rocailleuse parle toujours du même ton calme :

Aucune symbolique. Sinon dans vos imaginaires. Tu tombes sur un phare, tu t'y poses. Le temps que ça dure. Point.

Quant à l'espoir, il n'y en a qu'un et il n'y en aura toujours qu'un... Survivre un jour de plus. Certains n'y sont pas parvenus. Beaucoup n'y parviendront pas. Le phare, si.

Elle se marre encore.

-Putain si j'arrive vivante dans c'bled ce s'ra le truc le plus ironique qui puisse m'arriver, j'crois...

...

-Steuplais dis moi qu'il a plus de jus, le phare, au moins !

- Jonas ? Je crois que les désespérées se tiennent par la main et marchent en silence, dans ces villes éteintes
que le crachin balance ? Oui.

Quand aux frigides qui voient d'un Phare un signe de phallus mal placé dans leur contexte de merde

Eclat de rire
- Je ne peux que leur proposer une séance d'orgasme à gentiment écarter leur Bien et couiner comme des truies. Grouic, Grouic ? Oui. Grouic...

Moi j'veux v'nir, mais juste pour rencontrer M'sieur Jonas. Et foutre une rouste à la teupu qui parle bien.

Par contre j'aime bien, moi, le saint bolique du phare. La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

- T'es déjà dealée Poulet. On vaut pas grand chose pour quelques litres d'essence, mm? C'est comme ça. Oui.
On va juste tolérer ta dernière volonté. Avec le fruit que tu veux et c'est tout. On se garde le choix du trou.

Juste savoir a qui tu cause la dinguotte? Parce qu'on sait pas.

Sérieusement, vous voulez qu'on entende encore parler de "Black Hawk Peak" dans trente lunes? Comme une référence à la dinguerie fade? Avec l'autre trisomique transsexuelle pour baver sur les ondes matin-mdi-et-soir sont gros what the fuck à la sauce random? Cramons donc tout ça et épargnons les poules et les mouettes.

Alice ? Si t'enfonces un poinçon dans l'dos d'quelqu'un tu pourras pas lui cracher à la gueule. Vu qu'il est d'dos. Et qu'sa gueule et d'face. Du coup, tu craches sur l'occiput. Ou alors si l'mec a des yeux derrière la tête, ça passe. Mais tout juste.J'm'en cogne, j'te cogne.

C'est après, qu'elle lui crache à la gueule, t'as pas compris son histoire!
D'abord elle le poinçonne, et après, pendant qu'il crève, elle lui crache à la gueule.
Voilà!

Par contre si vous pouvez arrêter d'utiliser "pute" comme insulte, je préférerais.
C'est pas sympa pour ma mère.
C'est gentil une pute ! Tout le monde a besoin d'une pute !
Bisous à toutes les putes !Mineuse Mineure chercheuse de trésor (mais pas trouveuse)

Intervention qui tombe comme un cheveu sur la soupe, sans prendre part au débat. La voix est lointaine et rêveuse, ne s'adresse pas vraiment à quelqu'un - de toute évidence le résultat d'une mauvais manip radio.

...ont brûlé leurs ailes, ils ont perdu leurs branches - tellement naufragés que la mort paraît blanche. Ils reviennent d'amour, ils se sont réveill...
...
Ah mais meeeeerd...!

*Clic*

Courbance inclinable pour la dernière parlotte !

Petit applaudissement léger et hautain de loin.

Vos vers son pile dans le ton si je puis me permettre.
Quel talent quel charme quel ton rythmé.
Vraiment vous m'émoustillé... Vraiment !
J'en ai le cogito jouissif.

La voix interrogative.

MADAME ?! VOUS êtes MADAME?????

- Faut juste éteindre ta radio, Guignol. Juste ça... C'est comme tes cons d'avant-bombe. Oui. Ceux qui déblatéraient leur connerie devant leur peut hublot numérique, à réagir aux luttes sociales en pantoufle de guignols, aux éclats d'obus sur les marchés du Proche-Orient en réalité augmentée en demandant le Quetch Up "Guignol" à ses guignols et participaient à des métrages populaires en se mettant en plus de se la mettre comme des guignols diffusés pour que la grande Guignolade qui les aura fumé au final, Guignol.

Clic

Clic Clic
- Non il m'épuise et ne vaut pas un litre de Matière. Quoi ? Si tu veux Poulet ... Oui. Mais que sa queue d'accord ? D'accord.

Clic

En parlant de fruit, forcez pas trop sur la chnouf non plus, ça évitera qu'on puisse caler une pomme dans votre cloison nasale.

- Un très gros phare turgescent qui coupe en deux l'horizon... c'est chouette.
Par contre le nom ça ne va pas du tout.
Sans déconner... le Pic de l'Aigle Noir... vous allez juste rameuter les fans de Mylène Farmer avec un plan com' pareil.MACHO MAN

Fou rire de Guignol.

Bruit d'enregistrement...

Sans déconner... le Pic de l'Aigle Noir... vous allez juste rameuter les fans de Mylène Farmer avec un plan com' pareil.

Nouveau fou rire de Guignol.

"C'est pas très très gentil de se moquer de Tissi et des copains. Venez donc voir, c'est super joli comme coin, ça vous plaira peut-être. Et si ça vous plait pas ben...c'est dommage mais vous êtes libre, je suppose. Bientôt on distillera même notre eau, imaginez une petite douche, ou un grand verre d'eau bien frais, ça fait rêver hein ? Mieux que les lingettes citron KFC, ou la bouillasse terreuse qu'on boit."

Tobb' semble enchanté.


- Enfin, je m'emballe peut-être trop. Mais si je peux me permettre, plus on est de fous, plus on rit !

Sybille écoutait là encore, elle était étonnée des hostilités variées.

Vous avez bien de la chance d'avoir un phare quand même.
Vous l'avez en état de marche?
Je devrai pouvoir le voir depuis chez moi.

Ca pourrait servir de communication!! *spontanément, de sa bonne idée*
..ahheuuu..mais c'est vrai qu'on a les radio...Haha... *moue*

Enfin bon j'aime le symbole que représente le phrase.

Enfin je crois.
C'est genre, on est perdu en bateau, c'est la merde, et enfin on aperçoit la lumière du phare, une lumière d'espoir qui s'illumine au loin et qu'on suit pour trouver repos.

Vraiment..vraiment chouette.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Heu, c'est beau ce que tu dis, on dirait du Mylène Farmer, hein.

Il a l'air de le dire sérieusement.Oui, mes parents n'étaient pas des lumières.

Pas du tout poétique, la bouche pleine de journaux périmée.

Ouai tout ça la lumière dans le noir. Ça devait servir a Ça maintenant.
Mais bon qui s'en branle il y a plus de bateaux et encore moins d'ampoule ou d’électricité... Donc franchement c'est un coin trouvé soyez pas jaloux les gars...

Une tafe d'une cigarette ratatinée mal éteinte.

...puis merde c'est comme les indiens quoi. C'est premier truc qu'a était vu sur place, donc faut pas chercher plus loin. That's IT.



- Moi je veux bien qu'on se fourre un guignol... et expérimenter Knox comme géniteur si Tobby est d'accord. D'accord ? La verrue on l'appellera Alice. Pas parce qu'elle ressemble à une verrue. Quoi ?

Cliquetis
- Enfin presque... Verrue ou bouton de cul. Oui. D'accord ? D'accord ... Tout cela pour dire que ? Que le Black hawk Peak est prêt à engager un partenariat avec la Cité des miracles. Oui.

Long silence
- Quand à Bay Harbor... quelle taille de caisse pour vos opportunistes négociants ? Nous sommes bien évidement prêt à inclure le fer dans le deal de retour à commande non honorée.

Mauvaise imitation du cowboy désabusé.

Ferme ta gueule pour voir? Ah oui, c'est bien mieux.

Voix toujours calme et, pourtant, on décèlerait peut-être une pointe d'agacement... Ça donne un peu de couleur au tonnerre.

Hé. John Wayne... Si tu nous vends du rêve, là, c'est de l'industriel. Bien rangé, avec les autres petites boites de fayots, dans son rayon. En promo. Au rabais. Tu dis qu'on te nomme Guignol, dans le désert ?

Un éclat de rire. Bref. Comme la foudre.

On sait toi et moi que personne ne te nomme, dans le désert, gamin. Mais c'est pas grave. Tu veux de l'attention ? C'est bon. Tu vas en avoir...

Plus bas... même voix.

Est-ce que c'est toi John Wayne... ou est-ce que c'est moi...

- Mais quel bouton de cul ce con... Il commence à nous plaire.

Cliquetis
- Un légume contre ce toxique. Quoi ? D'accord... d'accord ? Oui. Deux légumes... Pas plus.

Bruit d'enregistrement.

Rembobinage...

Quoi ? D'accord... d'accord ? Oui.

Rembobinage...

Quoi ? D'accord... d'accord ? Oui.

Rembobinage...

Quoi ? D'accord... d'accord ? Oui.

Rembobinage...

Quoi ? D'accord... d'accord ? Oui.

Bruit de pet.

- Nous observons les survivants se mettant en marche pour rejoindre le Phare et le Black Hawk Peak.

Se gratte l'hermine quelques instants
- Et que nous raconte cette Migration ? Oui. Que nous raconte-t-elle ? D'accord ? D'accord... Elle nous raconte l'envie de tourner la page de la grande guignolade de la Bombe.

La grande guignolade n'est pas terminée, ma grande. Elle ne fais que commencer... "grandement".

Se met à singer Tissi en prenant une voix féminine de triso:

D'aaaccccooord? D'accord!! D'accord!! D'accord?? Oui!! Oui? D'accord!! D'accOooord!!! D'accord??!!

Hahahahaha!

Sale trisomique!

Ignorant guignol.

Le phare c'est l'ombre... Celle qui protège du roi jaune.
Le puit qui ne se tarit jamais.

Déclamant théâtral

Étrangé, pédé, recherché, enragé, trainé, raté...

Respire rapidement, sous l'emprise d'un truc le poète autoproclamé?

...Pirate, traine savate, Anar, pandar?, routard, flemmard, taulard...

Boit sans se priver du liquide sans alcool.

Bref, si t'as soif, l'eau c'est ici !


- Nous observons les survivants se mettant en marche pour rejoindre le Phare et le Black Hawk Peak.

- Nous observons les survivants repartir du Black Hawk Peak sans même s'être reposé une lune vue l’accueil si chaleureux.

Il y aurait presque comme de l'amusement dans la voix de tonnerre. Comme une éclaircie. Presque.

Au "courageux" publicitaire de la Caravane Junkie... Tu peux enlever ton foulard, les tempêtes de sable sont rares, au Phare. Là où tu es à l'abri. Et pour ce que je peux en dire, non, on observe personne repartir... Je dirais même que beaucoup d'autres arrivent. Et ceux-là ont déjà compris que l'heure était à la répartition, pour pouvoir survivre...

Comme tu y vas mon vieux. Ce n'est pas dans notre politique les avis utilisateurs sur une fréquence publique. Voyons.
Un endroit plein de légèreté, ce comptoir. Vraiment, on sent qu'on est dans de la détente.
Restez bien groupés en revanche.


Le Marché veille toujours.
À vous.

Nous rappelons que tout ceux qui s'expriment de manière anonyme ont une petite bite.
D'après une étude scientifique.
J'y peux rien, c'est la science. Mineuse Mineure chercheuse de trésor (mais pas trouveuse)

Après ce n'est pas une tare, d'avoir un petit sexe.
Non parce que j'ai un ami qui...




La Junk Bond Caravan attends toujours pour s'exprimer sur une notation de l'établissement cité.
On est chez des gens sérieux, à la fin

"Je suis un simple consommateur anonyme. Foi de Bronco."


"Faut dire aussi qu'on sait pas très bien qui gère quoi dans cette turne là.
Tout à l'heure j'ai croisé un groom portant des valises, et bordel, en fait c'était la nana qui prend les réservations et qui refourgue les clefs. L'autre fois je bouffe de la bisque de homard, tranquille... le goût était un peu merdique alors j'demande à voir le cuistot, histoire de lui foutre ma main dans la gueule: se ramène la femme de ménage.
En prime, l'équipe se dispute devant les clients, à propos de qui doit éplucher les pommes de terre et ouvrir les huîtres, sans s'mettre le sabre cosaque dans l'oeil. Bon, ok, ça fait une putain d'ambiance du tonnerre, mais c'est un peu spé comme boutique, âmes sensibles s'abstenir, le vieux Bronco serait mieux dans l'hôtel de Shining que ça s'rait surement vrai..."


"Gwahahahahahah !"

Les communistes sont des gens très accueillants.
Mais émotifs.
Ils s'attachent très vite.
Il faut bien voir qu'ils raffolent des moustachus et que de ce côté-là, la caravane du saint marché est bien lotie.

Alors on pourrait ergoter sur les limites du kidnapping et du racket pour créer une ambiance de camaraderie, oui.
Mais si vous aimez les cadres austères et les sensations fortes, n'êtes pas trop attachés aux valeurs matérielles, ou à votre libre arbitre, FONCEZ.

Prévoyez un aller simple, c'est l'aventure.


Ne remerciez pas la Junk Bond Caravan pour le guide touristique, c'est gratuit, un goodies, un peu.

- L'Epicier vend son image comme un marchand de Poisson. Oui. Un marchand de Poisson qui ne sait pas pêcher et encore moins prêcher.

Super punchline meuf ! J'suis grave fan ! Putain, d’telles fulgurances, c’est un vrai don du ciel !

Pour s’qui est d’Black Hack, j’conseil vraiment l’endroit, entre les p'tites clochardes qui mendient dans les rues et les enlév'ments pour rançon -genre, j't'échange ton pote contre 5 kg d'matos et 2 d'cuivre- ça m’rappelle vraiment ma terre natale. Si seulement y pouvaient nous envoyer un doigt ou une oreille, histoire d'nous montrer qu'c'est êtes pas des rigolos, ça s'rais l'pied !

'Fin bref, c'te buibui, c'est l'top, blasée d’devoir partir si vite !

Alors j'ai pas tout compris mais je crois qu'une copine veut que je diffuse de la musique ici.
Pour ceux qui ont un écran sur leur radio/smartphone, y'a la chorégraphie que j'avais fait avec ma soeur.

Voilà, au plaisir !


Mineuse Mineure chercheuse de trésor (mais pas trouveuse)

Sourire

- Tu t'étonnes de quoi l'Etrangère ? On t'a aussi appris sur ta terre natale de bouffer le pain de ceux qui t'accueillent sans penser à partager ? On coupe les queues ici, ni les doigts ni les oreilles. Fallait rester que je te présente ma collection privée.

A ce propos on en a une qui va pas tarder à la rejoindre... Mais c'est une autre guignolade. D'accord ? D'accord... Tout n'est qu'une question de temps, poissonnière.

J’m’étonne de rien meuf, j’vous trouve funky au contraire, sinon j’aurais pas mis 5 étoiles au rade et un ptit mot cool dans l’livre d’or.

Quand à ton hobby, chacun sa came... J'veux dire, si t'aime les queues au point d'en faire collection, be my guest.

"Putain y'avait du pain ? DU PAIN OU DES PAINS ?"

"En tout cas y'avait pas de belles brioches. ça non putain, bordel je veux oui, aucune zouze digne de ce nom, heureusement que la Junk Bond est passée relevée le niveau, des DEESSES qu'on a nous. Et tout le monde s'en foutait de faire du catch sur la plage en se bourrant la gueule et en partouzant à la fin. T'es chiante comme la pluie en plus de parler comme une demeurée, Barbara, quand soudaaaaain, surgiiiiiiit un aiiiiiiiigle noiiiiiiiir, gwahhahahahahah, trauma de l'enfance encore, lemon incest, toutes ces conneries, ça donne rien de bon."

T'es remonté, toi.

Si la Junk Bond Caravan passe un jour à l'Ouest, on est disposé à toutes sortes d'échanges fructueux.

Nous n'aimons pas non plus ce que j'appelle des mange-quignons.

- Remonté... Oui. C'est ça. Il faut dire que le niveau n'est pas bien difficile à relever.
Eclat de rire

- En tout cas cette voix je la connais. Oui... A défaut de l'avoir rencontrée comme elle le prétend ou le fantasme au Black Hawk Peak alors que je n'y suis pas. C'est toi la salope qui a laissé en plan ton groupe lorsque je t'ai prévenu que là où tu étais n'avait peut être pas d'avenir ? Comment s'appeler déjà ce trou ? New White Dear. Voilà.


Remarque que sa radio fonctionne très mal et se taira jusqu'à demainDans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

"Gwahahahahah ! J'ai prétendu ça moi ? J'l'aurai même fantasmé ? Naaaan ?! Sans déconner Barbara ? Calmos sur l'éther ma biche. Parce que si en prime de t'entendre délirer, fallait se FADER ta TROMBINE, putain, un vrai cauchemar, je veux oui. Bordel. Parole de Bronco."


"Mon groupe ? Tu veux parler du Desmond complètement siphonné qui te prépare des plans sortis tout droit d'son cul sans m'en causer à moitié ? Ou des deux pédés qui nous ont quitté sans un mot pour cogner sur un nègre qu'avait dégoté l'arme du commandant Cousteau, pour s'faire bien voir comme de vraies p'tites putains et s'mettre sous les ordres d'une gosse qu'à deux poils sur l'abricot, celle qui t'dit qu'elle est prête à faire n'importe quel coup de pute à n'importe qui pour survivre dès l'deuxième contact ? Ah ouais un groupe quoi ! J'étais le seul à y croire et être un poil honnête sur mes intentions, dans c'te bande de bras cassés. Résultat: les trois singes bouffent à votre cantoche en s'regardant tous les trois dans l'blanc des yeux, tiens, comme de par hasard, j'sais pas trop qui sait les vraies salopes de l'histoire. Ouais. J'sais pas moi ! J'me renseigne, histoire d'être bien peinard, et aussi filer de bons renseignements au guide du Routard. Foi de Bronco."

Diantre.

Vous devîntes bien discourtois Bronco. Choqué et déçu, je suis.

Dire que j'eus demandé à Radek de vous saluer de ma part. Je ne sais pas si mon cœur se remettra d'une si violente rupture...

C'est vraiment animé.
Je sais pas ce qu'il s'est passé au phare.
Par ailleurs, j'ai cru comprendre que ça c'était mal passé avec domi et bay aussi. Bref.
Je sais pas. Je suis curieuse, mais c'est pas mes oignons! hein...

Nous on veut rien, et on attend rien de personne.
A part nos camarades.
On forme un cercle autour d'un grand feu de joie, on s'assoit tous et toutes ensemble, on se tenant la main.
Et on chante.
Mais là il manque des places pour nos amis. Mais c'est tout.
On désire rien d'autre que de compléter notre chorale.
Foi de bronco! *crache*
m',merde *moue, essuie de la salive collé au menton*Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Tu l'sais pas Sybille ? C'parce que not' communauté c'est d'la merde.

On d'mande des trucs aux gens, genre travailler pour mériter l'pain qu'y'a dans leur assiette, y parait qu'c'est l'communisme. On est rouges. Et aussi r'masser toutes les réserves, parce qu'les juifs rouges ça existe. Après, comme on a volé, parce qu'c'est du vol, tous les vivres, bah on en a plein, alors pour s'amuser on les jette sur les gens ! Haha, c'est fendard. Si j'avais un camescope, j'filmerai tout ça.

Et l'truc marrant, c'est qu'on leur jette des trucs, et eux, hahaha, j'en peux plus rien qu'd'y penser. Eux, t'sais c'qui font ? Y mangent, et y boivent. Haha ! C'vraiment des ânes.

Puis un jour, y'a des gens tops qu'sont arrivés. Et ils étaient fantastiques. Beaux comme des Dieux. Et y parlaient trop bien, tell'ment bien qu'on les entendait pas nous les juifs rouges. Parce qu'nos oreilles, c'est aussi d'la merde. Et très intéressant, par exemple, y'en a un qu'a fait pipi du haut d'un bâtiment. Un mec top. Un vrai pipi, divin, un pipi qu'avait d'la classe. Faut avoir d'la classe pour pisser chez les gens. Du coup y s'faisaient chier, ces gens extraordinaires. Alors y sont partis. Mais comme z'avaient un rendez-vous très importants, parce qu'c'est des gens classes et tout, sont partis très vite, et pour partir plus vite z'ont j'té l'excédent d'bagage, des trucs géniaux et précieux, ha ! Et leurs potes aussi, les mecs sont partis sans leurs potes. Parce qu'ils étaient trop lourd. Z'ont couru très vite, très très vite.

C'tait vraiment un moment palpitant. Des visites comme on aim'rait en avoir plus souvent. Dans not' com' de merde. Où y s'passent jamais rien. D'ailleurs, faut qu'je files là. J'vais aller m’asseoir par terre et r'garder l'temps passer.

Bisoux !J'm'en cogne, j'te cogne.

Pressés, sûrement. Mais classe non.
Andrea attend toujours de pouvoir le dire un jour, au Peak ou ailleurs. Mais ça n'a pas été fait à ce jour.

Voix de femme saoule difficilement reconnaissable :

Toutes ensemble elles se tenaient la main, elles chantent.
Oui Oui...
Toutes ensemble elles se tenaient la chatte, elles mentent !

Se parlant a lui meme.
Déclamant, lui aussi alcoolisé, a coté de la grande perche.

Briseur de rêve... partit trop tôt.
Mon cœur mis a mal. Souffrante distance.
OH NEIGE POURQUOI es-tu donc JUNK BOND CARAVANE !

En faisant trop.

Pourquoiiiiiiiiiiiii !

Puis une tristesse infinie de sanglot, plutôt bien surjoué ce coup ci...

Ne buvez pas d'alcool ça va vous donner soif...Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

J'aimerais bien m'asseoir et regarder le temps passer...La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

"Pardi, avec tout ce qu'il a bu du pipi royal, bordel je veux oui, le brave Homère n'aura plus la sèchante jusqu'à la fin du mois ! Parole de Bronco ! Gwahahahahahah ! Et c'est qu'on dirait que la Linotte elle est jalouse en plus, merde alors ! Putain fallait m'dire qu'tu la voulais aussi ta douche dorée, Bronco veut pas qu'on touche à son eau sans lui avoir donné un p'tit bisous sur la joue avant, mais j'aurais pas dit non pour jouer à l'éléphant bleu avec toi mon poussin, faute de pouvoir t'coller la trompe dans l'oignon sans qu'le blanc-manger ressorte par les naseaux, la razmoquette, gwahahahahahah !"

"Ah putain...r'cevoir des ordres d'un p'tit capo de treize ans qui pète plus haut qu'son derrière en modèle réduit...une vraie gonzesse avec un fouet et un regard de braise j'dis pas, mais là...on vit quand même une époque formidaaaable, où tu croises plus de collégiennes que d'ivrognes, de pue-la-sueur et d'putains dans les ports maintenant ! Gwahahahah ! Oh merde chouette ambiance, bordel oui, 5 étoiles sur 5. Pour sûr."

Un poil exaspéré

Monsieur Bronco en matière de sourcier vous devez savoir a quel point l'eau trouble peut être utile et recyclé... Tout bon sourcier sais ça. Du liquide c'est du liquide... et boire c'est boire peut important le gout. Caspillé l'or liquide par les fenêtres du phare, ma profession vous dit non... Je sais pas ce que vous aviez mangé ou bu mais c’était pas habituelle.

Plus légèrement, s'essayant a la discrétion.

Tu dois avoir la chaude pisse mon gars par ce que tu me l'a refilé...

Reprenant normal.

Pour le bisou, volontiers mais vous êtes partit trop vite...

P'tain. Épargnez nous les détails.

..Mais la jeanne elle se foutait de moi en fait!
On chante! c'est vrai. Enfin là on travaille, mais bon, dans l'idée, voilà!
J'avais dis foi de bronco! C'était pas un mensonge! Non mais!Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Tiens...

Ça ne chouine plus.

Vous avez tué des gens?Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Au contraire.

On sauve. On protège. Et on nourrit, aussi difficile que ce soit. Y compris les deux membres que les amusants et courageux Caravaniers Junkies ont laissé derrière eux... On leur en veut pas. La peur, ça ne se contrôle pas.

Paniqué.

Un putain de complot je vous dit...

C'est tout à votre honneur!
Nous aussi.
C'est important, j'imagine, de se serrer les coudes.
quelque part, les gens oublient pas, et tôt ou tard, on nous remercie.
Enfin, je crois...

Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Kidnappé et affamé des gens tout en menaçant les autres.
Ennuyeux et malhonnêtes. Une plaie.

D'habitude j'écoute pas les cryptages... Mais ça a l'air compliqué quand même vos histoires au phare.
Nous aussi on a eu des problèmes.
On a eu incendie, d'après la Brigade Anti-Criminalité. De la police Nationale.
Représentée par une femme. Mais bon, c'est une source sûre.

Et on a eu trois morts.
La panique du à l'incendie, d'après mes sources fiables. *tousse* Ma.
Et donc heuuu...
Après autopsie...

Ils seraient mort de faim, de soif.
Alors heu... C'est bizarre.

d'habitude le feu tue, ou ses fumés.
On a reconstitué la scène, et d’après nos experts, certains dans leur panique sont morts d'épuisements.
En fait une fois écartée de la ville et des flammes, et malgré que l'incendie fût vite maitrisé, ils ont continuer à courir pour mourir d'épuisement.
La thèse du suicide est écartée.
J'ai souligné un hypothétique enlèvement extra-terrestre mais j'ai tout de suite changé d'avis quand j'ai vu le regard de la policière sur mon scénario.
J'ai compris que les extra-terrestre elle y croyait pas.
alors pour me rattraper j'ai pensé aux activités paranormales.
Et, et là la police est partie visiblement agacée. L'enquête est en suspend.

Et vous nos voisins, votre enquête sur les évènements sociaux peu recommandables et les accusations qui vous sont orientés?
Vous avez pensé à engager Mr Péquenaud?
C'est un avocat. Il pourrait vous défendre.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

- Mots pour mots chère amie, Oui. Cet avocat peut nous contacter.
Le Récif, notre tribunal, devrait faire en sorte de l'accueillir comme il se doit.

- Le corbeau, l'arbre, les zizi enroulés dans du tissu. Oui.

Hertzienne déclenchée d'une main ferme

- Nous annonçons la mise à mort de la Junk Bond Caravan, faisant suite aux exactions commises dans la Région du Black Hawk Peak. Nous remercions notre partenaire de la Cité des Miracles pour leur efficacité.

Comme convenu, la queue de Radeck ainsi que celle de Bronco rejoindront les bocaux qui leur étaient destinés.

Acerbe et mauvais comme la gale, on le sent néanmoins animé d'une joie malsaine. Quoi qu'il en soit, la voix du type est tendue et hachée.

- Vous dites? MHH?! Le marchand d'savates est mort? Crénom, tu entends ça HAROLD?! Ah merde, c'est vrai... foutu robot à la mécanique grippée. Encore du foutu boulot d'sagouins d'chinois ça...

BREF!

Si seulement j'avais trouvé ma boule de cristal AVANT. J'aurais pu demander à la magnanime Sybille, en amont, de me laisser jouir du spectacle de cris par radios interposées. Tout en sirotant ma bonne bouteille de rhum au goulot! Il s'en passe des choses dans c'désert, putain.Tu connais le sens du mot « Némésis » ? Un juste châtiment légitimement infligé par l’intermédiaire ou au moyen d’un agent approprié, personifié en l’occurence par un redoutable salaud : moi.

Dommage pour Bronco.

Allez en rang écart les rangs.

Donjon.

Une véritable perte, c'est vrai. Foie de lui-même.

Un rire contenu ? Pas évident. La voix de rocaille reste assez impassible.

Qu'on prenne soin des survivantes.

Ouais, pour moi ça l'est, une perte, vieil homme du Phare.

Bronco ne sussurrait pas dans ma radio comme la petite salope que tu es. C'était quelqu'un de vulgaire mais quelqu'un de franc, contrairement à toi.

Saloperie.

Vous en avez assez fait pour les morts.
Les survivantes prendront soin d'elles mêmes.
Revenez au Peak avant d'en perdre complètement la lumière.

Hé bien... Il n'y a plus qu'à espérer que ceux qui sont en mesure de les aider auront une meilleure compréhension de mes paroles que toi, Andrea...

Soupir. Aussi rauque que le reste.

Qu'on en prenne soin, donc.

Quant à la franchise de Bronco... Tu devrais arrêter de te ridiculiser comme ça, publiquement, Domi. C'est presque lui manquer de respect, lui qui adorait s'écouter mentir... Et, entre nous, je t'emmerde. En toute franchise.

Tu joues les évasifs, tu fais la pieuvre.
Mais Sybille a été assez explicite sur sa façon de s'occuper des survivantes.

Fais pas passer Andrea pour un con.
Utilise plutôt ton temps pour essayer de devenir classe.


Ton agacé, un blanc après chaque phrase.



Fait la part des choses.
La caravane des voleurs n'existe plus.
Le sort des survivantes ne dépend pas du BlackBird.
Si tu veux faire ingérence dans les affaires de la cité des miracles.
Fais le bien.
Tu connais déjà le fréquence.
Et si tu veux faire ça avec classe : la direction, c'est nord ouest.


Et maintenant ?


contact :

DOMI j'ai envie de te mettre 3 doigts dans le CUL!
Ou quatre si tu aimes ça.

Mais le tout avec ton consentement, bien sûr - si tu veux pas je le fais moi même.

VOILA!!!

Sauf ton respect les masques, les backroom et les toutes petites bites c'est pas vraiment mon genre, tocard.

Tout ceci me dépasse quand même. Masquer sa voix pour proférer des insanités sur les ondes, le tout en étant bien engoncé dans sa carcasse, c'est dommage. Je pensais que dans ce nouveau monde, que la violence façonne quotidiennement, les gens commenceraient doucement à comprendre que la lâcheté ne sauvera personne. Ou même, dans le sens contraire, l'excès de chocolat. A tout hasard, par exemple, l'attaque dans le dos de cinq faux jetons, sur un gars.



Moi aussi j'aurais bien couché avec Domi, mais la légende dit qu'elle a une gueule de démons hérissée d'dents à la place de la chatte.La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

Oui voilà, c'est presque ça, sauf qu'il y a deux rangées de dents. Et bien aiguisées.

Allons, Andrea... Tu es un grand garçon très classe. On sait tous les deux que tu n'as pas besoin de moi pour passer pour un con.

Ca tombe bien DOMI j'ai rien de tout çA!!!

Et PAS grave si elle a des DENTS dans la CHATTE puisqu'on parle de son CUL.

Et POURQUOI Y'en a quiiii le prennent MAL, là, c'est affectueux !

Tu feras la queue à défaut d'en avoir.

Qui a besoin de Jonas, en vérité ?

Is it bullshit radio ? Why are you Angry ?

Moi.

Même si Andreas est le type qui a le plus la classe du dehors tout entier.

Mais moi j'aurais juste besoin de quelqu'un qui m'fait confiance et qui se sert pas d'moi comme d'une marionnette. Un Jonas ça m'va, même si ça porte malheur dans lors des sorties de nettoyage des lunettes periscopique.La survie pose une question simple: qu'es tu prêt à faire pour une journée de vie en plus? Réponse: Tout!

Évite la radio, Alice. Et évite de dire des choses comme ça. Car tu vas attirer l'inverse.

- Qui a besoin de Jonas, en vérité ? Oui. Qui a besoin de qui... Biscotto ? Mm ?

Regard lassé à observer le Peak au loin
- Jonas est un BlackBird. C'est un actif de premier ordre. Oui. D'accord ? D'accord... L'Expérimenté mérite bien ET son nom ET sa réputation chez nous. On lui doit également que tes miches te permettent de braire sur les ondes...

Cliquetis
- Encore un petit peu. Oui.

...Je sais pas ce qu'il se passe avec andrea. Pour deux des trois survivantes, il se peut qu'elles soient épargnés. J'aurai aimé capturé blanche neige.
quelques temps.
Qu'elle change un peu de vie, avant d'être libérée. Ou tuée. Mais bon.

Pour allegra, elle a déjà un nouveau patron. Sans doute plus honnête.
Je leur ai donné de l'opium pour qu'ils tiennent le coup.

Entre autre.
J'en avais même proposé aux deux autres.

De toute façon, c'est comme partout, celui qui voit le mieux est celui qui est le mieux informé...

Du coup, je sais que souvent, j'ai un bandeau sur les yeux. Du coup, je peux agir à tatton. Mais à qui la faute?

Là en l’occurrence je sais même pas ce qu'il se passe avec Andrea.
Elle hausse les épaules, la radio en main.

'fin bon... L'orage est passé. En attendant les prochains...
Essayons d'éviter d'en provoquer d'autres, surtout les orages inutiles.
Les mecs de la junk caravan ont récolté la tempête qu'ils semaient, point final.
si c'était pas par nous, c'était par d'autre.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

Bref et concis.

De l'opium... bizarre, j'ai pas eut telle proposition. L'honnêteté ça va ça vient. Craches autant que tu veux mais la meurtrière c'est toi, pas nous.
Changer de vie... j'suis pas une môme de dix ans et t'es pas ma mère.

Un déclic.Il n'y a dans le jardin aucun remède à la puissance de la mort

Non Tissi. Pas d'accord.
Mais cela n'a pas vraiment d'importance.

La voix s’exprime difficilement, les propos sont hachés et entrecoupé de silence.

Ouai, elle a pas tord la princesse... J’sais pas à quel point tu crois s’que tu racontes meuf... L’pire c’est qu’ta l’air sincère... Mais bordel, si c’est l’cas, j’ai peur qu’le problème sa soit pas tant l’bandeau qu’ta sur les yeux qu’la cécité qu’il cache...

Y’a pas d’bons ni d’méchants meuf, y’en a quasi jamais... Y’a qu’des intérêts, ça oui... multiples... divergents... souvent...

Elle marque une longue pose, le temps de reprendre un peu de force

C’est vrai qu’on a fait chier des types, et z’ont des raisons d’nous en vouloir, j’dit pas... On en a aidé d’autres, à l’occaz... Mais toi et ta team, j’vois pas trop l’passif qu’on pouvait avoir...

Sauf si on considère qu’nous buter rendait service à vos voisins et vous f’sait récupérer un peu d’matos... Là, ça fait sens... Et on en r’vient à la notion d’intérêts... Qu’tu confonds... J’crois... Avec la notion d’justification...

D’ailleurs, si j’suis la logique qui vous à fait rendre c’te justice « à la Dredd » et aux noms d’autres que vous, j’imagine qu’y’en auras bien, un jour, pour vous r'tourner la pareille... Où essayer au moins...

T’a p’t’être semé un graine aussi meuf... sans l'savoir... C’est la life.

- Mais puisqu'elle vous dit qu'elle a pas fait exprès ! Leave Sybille alone !MACHO MAN

Putain !

Ils volent et font chier tout le monde, et dès qu'on leur fait un truc ils pleurnichent !

Qui fait le malin tombe dans le ravin.

Laissez moi dormir en paix et fermez la !

Réagit instantanément à une phrase !

Woh Putain
y a un montagnard dans l'coin...La vie est un long chibre tranquille....

Attends, attends. Aleya, là.
La meuf, elle t'as pas proposé de l'opium? certe je l'ai pas proposé à blanche neige.
Mais tu vas me dire que pas une fois j'ai proposé de venir te filer de l'opium?

Et je tolère pas les gens agressifs quand j'attends du monde, c'est normal si on avertie et qu'on vous rit au nez, qu'on réagisse.
Et je me suis déjà trop de fois expliquée pourquoi on a stoppé la caravane.

Je m'en fou de ce que vous voulez croire, mais pour l'opium...

Ose me faire passer pour une menteuse, et la meuf elle va changer d'avis.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

sybille reprend.

Et je précise de l'opium pour toi et blanche neige.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.

T'inquiète meuf, si ça peut t'rassurer, d'toutes les nanas qu'ont essayées d'me buter avant, c'est toi la plus sympa... Genre et de loin... Si j'te dis pas merci, c'est juste pour pas t'mettre dans l'embarras... Mais l'coeur y est sista... Parole.

Dubitatif (un peu) et surtout hors de lui-même... (comme d'hab'). Il s'adresse à Ayela.

- Dis, ma jolie... tu ne voudrais pas lui enfoncer un peu plus ta langue dans l'cul des fois que tu ne sois pas encore au taquet?!

Un silence.

- À en juger par sa grosse voix de femme de la brousse, hakuna matata et toutes ces conneries, nous sommes face à un fait que je qualifierai bien d'anthropologique... celui de la femelle nègre se soumettant à sa potentielle maîtresse blanche et persécutrice. Putain, cela doit être codé en dur dans vos gènes nègres, nom de Dieu!! Je ne dis pas que Sybille n'a pas eu raison de vous tomber sur le râble, ne serait-ce que par ennui. Mais toi, c'est limite si tu ne lui dis pas MERCI. Un peu de panache, que Diable!

Il y a un temps d'arrêt soudain.

- Shhhhhhhhhh... shtttt!!!

Frank reprend, mauvais comme la gale mais en rabaissant un peu la voix, comme ferait celui qui cherche à comprendre:

- Ou alors... était-ce simplement de l'ironie ma belle? Dans ce cas, et dans ce cas seulement, je te présenterais bien mes plus plates excuses mais ça ne m'enlèvera pas de la tête que tu cours sans aucun doute vers le prochain ou la prochaine maîtresse blanche qui doit déjà être en train de tresser ta jolie future laisse faite de chanvrrrre! Ni lui, ni elle ne te le diront mais ton odeur nègre faisant penser à celle d'une vieille soupe aux légumes les incommoderont. Quand bien même tu ne seras qu'une de leurs nombreuses mules, la lâcheté les en empêcheront toujours. Mmmhrrr...Tu connais le sens du mot « Némésis » ? Un juste châtiment légitimement infligé par l’intermédiaire ou au moyen d’un agent approprié, personifié en l’occurence par un redoutable salaud : moi.

Désolé mec, si tu captes pas l'second degré, j'peux rien pour toi...

- D'où mon "ou alors..." et ma seconde hypothèse pour tenter de comprendre le fonctionnement nègre et ses bis repetita. Ne t'en fais pas ma chérie, j'aurais bien une banane et un peu de jus à t'refiler si j'te croise.Tu connais le sens du mot « Némésis » ? Un juste châtiment légitimement infligé par l’intermédiaire ou au moyen d’un agent approprié, personifié en l’occurence par un redoutable salaud : moi.

L'esclavagisme, dans mon pays, on avait pas b'soin d'l'homme blanc pour l'pratiquer... On l'faisait très bien entre nous...

Et pour la banane et l'jus, on verras l'moment v'nu... L'teasing, c'est d'la merde...

M'en fiche que ça soit ironique, j'ai tendu la main et c'était pas ironique.
Vos morts me sont inutiles, même si c'est assez désagréable d'en écouter certaine continuer de baver.
C'est ce que tout le monde fait de toute façon.Dans le fond, vous savez que je suis pas méchante... Vous le savez.