Anarchore

Les fréquences semblent brouillées. Le son est saturé. Puis une voix claire émerge du brouillard cacophonique.
"Ici Kurrok du Soleil Noir depuis Anarchore. Notre petit havre de tranquillité au milieu du chaos. Nous recherchons activement des survivants égarés. Qu'ils soient en quête d'aventure, qu'ils aient soif de découvrir le monde à nos cotés, ou tout simplement qu'ils cherchent un toit, et un foyer agréable pour se protéger des inévitables pluies d'acide et des bandes qui errent, assoiffées de sang."

L'homme fait une pose. Il inspire et reprend.

"Au nord-est de la Death Road, continuez jusqu'à atteindre une grande chaine de montagne. Les monts de la Rouille, prenez garde là bas, les sentiers sont traitres et les précipices abruptes. Le mieux reste de longer jusqu'à la côte en direction du nord puis de bifurquer vers l'est. Quand vous avez traversé les monts, longez la côté jusqu'à voir notre campement.

Si vous avez des questions, contactez moi ou Lemmy sur les fréquences qu'on squatte, on sera ravis de vous répondre.


Le vétéran se tenait dans la salle commune à Anarchore, le repère du "Soleil Noir". Lemmy, son compagnon, vaquait à ses occupations non loin, quelques notes discordantes ponctuait le silence du refuge. La vie était frugale. Mais toujours présente. Kurrok arpentait les fréquences de manière nonchalante à la recherche de signes de vie. La force du signal de leur CB était faible, et la portée plutôt réduite.

"Ici Kurrok depuis Anarchore. C'est un peu zone morte. Aucun survivant n'est passé dans le coin depuis un temps.
Ne perdez pas espoir, la vie comme la mort sont de précieuses ressources. "