Laëli

26 ans - origine :

Sa page sur le Wiki
Laëli

Tout anti-communiste est un chien - Sartre



Vous connaissez la blague de la sage-femme écrivant de la merde au moment de renseigner le nom d'un nouveau-né ? Non? Demandez à Laëtitia, ou plutôt Laëlithia du coup, elle vous la racontera. Un nom, huit lettres, deux fautes. Pour la transmission du prénom de la grand-mère paternelle, c'était loupé. Remarquez, d'un autre point de vue, pour une fille du facteur, le karma avait plutôt bien arrangé les choses.

Vingt-six ans plus tard, Laëli était devenu une petite brunette, un mètre soixante-cinq pour à peine plus de cinquante kilos, un véritable poids plume dans un mode de brute.

Quelques reflets d'une teinture rouge dans sa tignasse, une veste de cuir noir élimée sur les épaules et une vielle paire de bottes Dr. Martens Vonda aux pieds, avec sa belle gueule et ses yeux bleus elle aurait tout d'une chanteuse de rock dans un petit groupe parisien totalement inconnu, si ce n'est qu'elle ne chante pas franchement bien.

Elle ne pète pas en public, ne rote pas à table et son phrasé non constitué de juron de ponctuation est parfaitement compréhensible. Ce serait presque à en croire que contrairement à la majorité de la faune constituant les survivants de ce monde dévasté, elle a reçu une forme d'éducation qui dans l'ancien monde aurait été catégorisée comme "lambda".

Il semblerait même qu'elle ait poursuivi quelques études post collège, comme si avant que le monde explose, elle avait été une personne normale, une personne parmi tant d'autres.






































Les lunes s'écoulent et l'histoire de la jeune survivante se poursuit.

Passer de petite étudiante, militante écologiste du dimanche à communiste suivant le code bushido est un grand écart particulièrement instable et inconfortable, mais la survie n'a toujours été de tout temps qu'une question d'adaptation et elle entend bien profiter de la vie le plus longtemps possible.

Un patch représentant une étoile rouge s'est incrusté sur l'épaule gauche de son cuir ensablé.


















Le livre de Laëli