Mortus Daemonum

"Alors comme ça il est parti le vieux vautour ?
Le noir soldat ? Le dernier soldat ? Le félon fêlé ?
Azazel Pacha ? Tonton Zaza ? Zezel Mektoub ?

Ouais bah à votre place, j'ferais pas les fiers !
C'est lui qui devait vous mener au grand bercail, grenade à la main...
Moi qui vous voyais déjà reconstruire la Tour de Babel, me voilà déçu...
Krr, krr, krr...
Vous êtes bien dans la merde quand même.
Bien fait pour vous, tiens...
Gens de peu de foi...
Krr, krr, krr...

Certains me diront que je n'avais qu'à me réveiller plus tôt, mais je leur répondrai qu'on ne force jamais le destin, on le suit.
Et puis moi je m'en fous, hein ?
J'peux faire le malin aussi, tout comme lui.
Krr, krr, krr.
Non, c'est pas vrai, on parle même pas d'une épée là...
Mais d'un fléau.

Ah là là...
Quelle aventure épique, mon ami...
Tu t'es bien démerdé...
Tu les as encore emmené dans un projet insensé.
Krr, krr, krr...
C'est tout le temps la même histoire, mais on en reprend toujours trois fois...
Tu instruis, boum.
Tu détruis, kaboum.
Tu construis, badaboum.
Krr, krr, krrr.
C'est pas très malin, hmm ?

Mais si, justement...

Je ne m'en fais pas pour lui, vous savez.
D'ailleurs, ne vous faites pas d'illusions...
C'est pas le genre à poser des RTT !
Et puis les démons gagnent tout le temps la partie.
Comment vous allez éloigner vos Talibans sans lui, hein ?
Azazel, au moins, il prenait soin de vous.
Et il a pas fini de se marrer...
Surtout sur la fin du monde !

Au fait...
Avant d'partir...
Tonton, il aime bien les citations..."


*Bruit de papier qu'on déplie puis qu'on défroisse.*

"Lorsque Josué fut près de Jéricho, il leva les yeux, et regarda. Là se tenait un homme debout devant lui, son épée nue dans la main. Il alla vers lui et lui dit: Es-tu des nôtres ou de nos ennemis ?
Il répondit : d'aucun, je suis le chef de l'Armée de l'Éternel et j'arrive à l'instant. Josué tomba, visage contre terre, se prosterna, et dit : Qu'est-ce que mon seigneur dit à son serviteur ?
Et le chef de l'Armée de l'Éternel dit à Josué : Ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est sacré. Et Josué fit ainsi.
- Josué 5:13-15 -

Krr, krr, krr...
Quel con ce Josué...


Allez, ciao l'artiste."


Quelques minutes plus tard, en bruit de fond.



"Merci ma gueule, t'es un ange..."

*Tchik ! (bruit de briquet)*

*Clic !*