Opus Angelis

"Alors comme ça elle est partie la blanche colombe ?
La belle Angélique ? La Céleste venue ? Céleste Vénus ?
Saturday Shab Fever ? Shabibi ? Chérie, chérie ?

Ouais bah à votre place, j'ferais pas les fiers !
C'est elle qui devait vous ramener sains et saufs au grand bercail...
Moi qui vous voyais déjà en parapentes ascensionnels, tous attachés en ribambelle au fuselage de son Spad S.XIII...
Et bah vous êtes bien dans la merde !
Bien fait pour vous, tiens...
Gens de peu de foi...
Krr, krr, krr...

Certains me diront que je n'avais qu'à me réveiller plus tôt, mais je leur répondrai qu'on ne force jamais le destin, on le suit.
Moi je m'en fous, hein ?
J'peux faire l'malin.
J'vole en Fokker D.Va de toute façon...

Ah là là...
Quel gâchis, mon ange.
Mais tu fais chier aussi.
Tu vois pas ce qu'il se passe ?
C'est tout le temps la même histoire...
A chaque fois que tu gloses, te voilà morose.
A chaque fois que tu doutes, te voilà kaputt.
Krr, krr, krrr.
Je sais que c'est pas dans ta nature d'être maligne, mais quand même !

Bref...

Tu vas me manquer, l'oiseau de nuit.
Toi et ta candeur, toi et ta voix, toi et tes voies...
Tu resteras pour moi la vieille parente d'une lumière autrefois familière...
Le souvenir lointain d'un autre nous...
Mais bon tant pis... Puisque t'es partie.
Prends soin de toi, et regarde...
T'as pas fini de te marrer...
C'est quand même la fin du monde, hmm ?

Allez...
Auf Wiederhören...
Gott mis uns !
Krr, krr, krr..."


Quelques minutes plus tard, en bruit de fond.

"Hey, qu'est-ce que tu regardes toi ?
Tu veux ma photo ?
Vas voir ailleurs si j'y suis.
J'suis pas ton pote !
Hey ! C'est à toi qu'je parle...
Fais pas celui qui comprend pas.
Des p'tits cons dans ton genre j'en ai vu légion alors BAISSE LES YEUX, MON GARS !!!
BAISSE LES YEUX !!!
BAISSE LES YEUX J'TE DIS !!!
BAISSE...
...
...
..."




"Tsss...
Sale bête."


*Clic !*