Pere Si

33 ans - origine : France

Sa page sur le Wiki
Pere Si


Pour certains l'apocalypse a débuté bien avant le crash. Guerre, misère économique, catastrophe naturelle, dictature, famine, rêve d'une vie meilleure... autant de raisons de quitter son foyer et de se lancer sur les routes migratoires parsemées d’embûches. De tous les côtés les pays riches et/ou plus paisibles sont submergés par des vagues de nouveaux arrivants qu'ils ne peuvent plus réguler. Heureusement des âmes charitables sont là pour palier les faiblesses des différents gouvernements comme les associations religieuses ou laïques. Certains finissent même par s'intégrer correctement, à se marier avec un autochtone qui recherche une épouse à la peau colorée ou à l'accent exotique.

Maximilien n'est bien sur ni l'un ni l'autre, il n'aide pas son prochain et ne recherche pas l'amour. Il est simplement un opportuniste, l'un de ces auto-entrepreneurs qui savent repérer les nouveaux marchés et les exploiter. Avec une bande de copains il décide de monter sa petite société anonyme sous couvert d'association humanitaire qui accueille les immigrés à leur arrivée et les aide à s'intégrer. C'est en tout cas ce qu'il leur raconte, et avec son beau visage, son sourire et sa gentillesse on le croit volontiers.

Les femmes qui correspondent à ses critères sont alors invitées à rencontrer le Père Maximilien comme il se fait appeler et qui doit leur annoncer qu'il leur a obtenu papiers et solution de logement. Il leur donne pour cela rendez-vous à l’Hôtel, un lieu sûr qu'on lui a conseillé de fréquenter pour ses affaires. Naturellement, une fois sur place elles sont dépouillées de leurs papiers, argent, enfants puis le Père leur offre un nouvel emploi : hôtesses sur des sites internet de rencontre pour adultes 'trouveuneasiat', 'adopteunebeurette', 'bellafricaine' et autres conneries du genre qui cartonnent auprès des mâles occidentaux. Une chambre de l'hôtel est mise à leur disposition pour rencontrer leur nombreux clients, et le Père s'occupe alors de l'encaissement afin de développer son petit business.

C'est son rôle de prêtre se moquant de ses victimes en abusant de leur crédulité qui lui a valu un jour le jeu de mot du Père Siffleur/persifleur par ses acolytes et amis, hilares de l'entendre se faire appeler « Mon Père » par ces femmes, eux connaissant sa véritable personnalité. Le temps passant, le surnom est resté, se simplifiant progressivement en Père Si' faisant croire à ceux qui ne le connaissaient pas personnellement qu'il pouvait s'agir de son nom réel : Percy. Bien qu'il en porte le costume, acheté à bas prix dans un magasin de farce et attrape, le Père Si' n'a jamais été croyant et à juste titre, sinon comment justifier qu'un connard comme lui ait pu survivre au crash ? En tout cas il ne se laisse pas abattre et compte bien remonter une petite affaire avec des gars du coin

Le livre de Pere Si

    Aucun chapitre ne parle de Pere Si