[Ouvert à tous] Ce n'est qu'un au revoir...

Chapitre débuté par Vassili Zaïtsev

Chapitre concerne : CHC - Opportunistes, Vassili Zaïtsev,

Il faisait froid, ce soir là, les températures devaient être proches de zéro et les derniers membres de la CHC s'activaient pour l'oublier. Dans l'espèce de bidonville qui s'était installé, monté à la dernière minute, un feu de camp, préparé par Vincent Brenable, commençait tout juste à réchauffer les cœurs et chacun s'y pressait pour se réchauffer les mains. Il était très exactement au centre du campement. Des tentes posées à a hâte autour de lui, faites de toiles récupérées, offraient un beau mélange de couleurs.

Tout le monde savait. Tout le monde sentait que la fin était proche. En dépit de tous les efforts qu'ils avaient fait pour survivre à l'apocalypse, les derniers rescapés de la CHC savaient qu'un événement allait les séparer. Le climat était lourd, l’atmosphère pesante.

La clope au bec, Vassili tentait tant bien que mal de détendre tout ce beau monde, mais sa tâche était vaine. Il se plaça près du feu et envoya une vanne à Leinad, occupé à se réchauffer les mains. Ses tentatives restèrent vaines, tant l'ensemble des résidents de l'Hotel lui firent résistance. L'ambiance était glaciale.

Ils ne manquaient pourtant de rien. Ils avaient tout un stock de viandes, de légume et d'herbes. Personne n'était malade. Tout allait pour le mieux. Mais, curieusement, ils sentaient tous un peu que c'était la fin d'une belle aventure.

Devant l'attitude morose des uns et des autres, Vassili se contenta de charger son arme, puis écrasa sa clope à moitié entamée avant de se lever.

Che pars prendre le tour de karte. Si che fois tu monte, che fous préfiens.