les moucherons et les dissidents

Chapitre débuté par Maïga

Chapitre concerne : Le bunker, Cerberus,

Ce texte vaut une bière !

La troupe chamelée arpentait les égouts a pas de loups, ils avaient fait de nombreuses pauses sur le chemin, pour que Boby, le moustachu forme au combat cette ribambelle de femelles plus au moins douées pour se battre, la grande black était d'ailleurs une des plus mauvaises au tir. et bizarrement elle se disait que les cours de Boby auraient vite une limite:

"oué ben tu aligne le bitogno la, au creux du trou la, et sur ta cible t'appuie paf ca tire."

Mais bon vu leur niveau c'était mieux que rien. Et fallait bien commencer par savoir enlever le cran de sûreté pour tuer quelqu'un.
Et alors qu'elle n'était pas sûre que la radio passe dans les souterrains, elle reçoit un appel de la chef des canidés, une explication, un plan complexe, une proposition.
Maïga note, Maïga réfléchis, Maïga recalcule, et elle avait beau être méticuleuse, elle trouvait strictement rien a redire au plan. Si ce n'est qu'il ne pardonnerai aucune faute. Et qu'il fallait agir vite, très vite.
Elle en parle au siens, aux éveillés du moins. Edan devra conduire le chameau de la nouvelle, la blondasse qui dors encore, parait il qu'elle sait faire démarrer un avion, rien que ça ! Des beaux yeux et des compétences rares!
Perceval le chevalier serviable conduirai un autre chameau, Boby un peu malade conduirai Deirdre la sorcière rousse. et Maïga s'occuperait de sa soeur.

C'est partit, on talonne les chameaux, et on se dirige a toute berzingue vers la sortie des souterrains, sortie qui se fait en haut d'une grosse colline ensablée s'en suis une descente/glissade épique en chameau juste après avoir jeter un œil au loin, on cravache les chameaux, on les use, remonte le désert... mais peu après la ville de Bay harbor, les chameaux s'effondrent, épuisés.
Pas question de s'arrêter, ils ne sont pas encore au point de rdv, alors on charge tout sur le dos, on abandonne nos braves bêtes, celles qui nous porte depuis des lunes... et Edan... et Perceval... et Boby, trop fatigués pour continuer.

La mission était accomplie, une ambulance arrive, un boy au volant nous charge sans manières et nous ramène au camp des rebelles.
Maïga donne les dernières instructions et s'écroule... la mission était accomplie, les 3 avec elle, Iseut la mécano, Deirdre la sorcière rousse, et sa soeur Juli étaient assez préservées pour continuer la suite du plan..

La grande black pulpeuse en robe bleue s'allonge a l'arrière de l'ambulance, porte ouvertes, poitrine et ventre se soulevant fort, elle reprends son souffle.
Ils avaient rejoinds les rebelles, avec qui elle n'avait que des contacts radios, mais il lui faudrait quelques minutes pour aller se présenter