Un drôle de rêve...

par Lhonore

dernière modification de Lhonore à 31/12 12:15
mots clés: lhonore,

Lhonore

Un drôle de rêve...

Ce texte vaut une bière !

Après un petit tour sur les fréquences, sur toutes ces radios, qu'au fond de lui, il admirait.
Il envisagea d'aller se coucher.
La journée avait été belle !
la lune aussi, finalement... Elle n'était pas terminée, mais elle s'annonçait belle.

La réapparition de ses armures Gaoky pour les filles et les aveugles trop Linky !
L'arrivée de nouveaux clients dont, l'une qui était particulièrement attendue !
Le réveil de la belle Allegra qui était toute chose, depuis quelques temps !

A croire que tous ses voeux se réalisaient...
c'en était étonnant. Peut-être que cette fin d'automne annonciatrice du nouvelle année était propice à leur réalisation. Allez savoir !

il y avait bien eu cette dispute avec madame Le Dantec !
Il l'aimait beaucoup elle... Elle ne le savait pas, mais bon...
Faut dire qu'elle n'avait pas apprécié, sa volonté qu'elle tue tous ses esclaves.


Il y repensa donc, tout en se couchant...
Sur le dos.
Les bras croisés.
Les pieds croisés.
Pour bien se protéger.

Cette volonté brûlante qu'il avait eu un matin.
Elle devait les écorcher, les brûler, les égorger.
Il lui avait dit qu'il était prêt à venir le faire.
C'était au réveil, en sueur, d'une nuit sans rêve, comme à son habitude.
Sans rêve, il ne savait pas trop en fait, vue la rage du matin.
Elle n'avait pas été contente, la Domi, on ne touche pas ses infectés...
ça il le savait maintenant.
Curieux quand même, cette drôle d'idée au réveil !
Il sourit, en fermant les yeux. Les affaires reprenaient !
C'était bien le principal.
L'unique but de sa vie.

*****

Et s'endormit presque instantanément...
Et merde ! Il rêva !
Il en était sûr le lendemain...
Il avait rêvé !
Lui qui ne rêvait jamais !


Une image fixe d'une femme.
Il la connaissait...
Il en était sûr.
c'était...
Il avait son nom sur le bout de la langue...
il avait particulièrement écouté les radios des habitants du sud, la veille... La Cité des Miracles, le Phare, Moby Dick...
Moby Dick !
Mademoiselle Gélatine !

Mademoiselle Gélatine ?
Mais pourquoi donc...
Pourquoi donc ?
Elle était passée, il y a longtemps, avec Racine, à l'époque de sa première boutique.
Elle n'avait pas dit un mot.
Pourtant il était sûr.
Il avait rêvé d'elle !

Il se leva brusquement, s'empara de sa radio, règla la fréquence et commença à parler.



Allo ?
Mademoiselle Gelatine ?
ça va vous paraître bizarre mais...
...