Remue-ménage dans les limbes

par Korra

dernière modification de Nephilie à 09/01 16:41
mots clés: nephilie, Korra,

Korra

Remue-ménage dans les limbes

Ce texte vaut une bière !

" Nephilie !
Bon sang !
Je sais que tu es là !
Dépêche toi d'apparaitre devant moi sale sorcière où je vais vraiment m'énerver !
Je veux des réponses ! Tu m'entends !
Je veux des réponses, maintenant et tout de suite !

J'ai accepté tes conditions à la con, je fais le ménage ici ! Et c’est pas une mince affaire !

Mais tu vois, je te soupçonne toi ! Et James de manigancer dans mon dos !!

Nephilie montre toi ! "


Korra était dans les limbes, hors d’elle visiblement, avec sa forme spectrale, qui dégageait une aura bleue pâle.
Elle arpentait de long en large les vastes étendues brumeuses
où parfois des mains charnues sortaient et attrapaient les pans de sa jupe.
Où des voix plaintives suppliaient d’obtenir le passage vers l’élévation ultime.
Elle avait pactisé avec cette femme pour en sauver une autre.
Par faiblesses elle avait accepté de lui accorder une année de services,
ne pouvant plus souffrir de voir le corps et l’âme perdue de la pauvre Alice,
elle avait pris la main tendue de Nephilie.
Cette nuit là beaucoup d’âmes avaient pu faire le voyage ultime, elles étaient montées.
Korra n’avait pas bien su comment, mais Nephilie avait eu peur d’elle par la suite.
Mais la rouquine ne se souvenait pas de ce qu’il s’était passé.
La démone avait du la ramener une fois de plus dans son enveloppe charnelle
car les informations que le cerveau de la scientifique devaient recevoir
et analyser étaient trop conséquentes.

Mais avec les morts qui arrivaient de plus en plus, elle avait dû faire face.

Elle soupçonnait James, d’une manière ou d’une autre de la tracer dans ses rêves,
elle ne savait pas comment encore, mais ces derniers temps,
les gens vers qui elle allait, se retrouvaient les pieds dans la tombe !

Seul Anthior y avait échappé...
et Korra se demandait encore comme il avait eu le cul à ce point bordé de nouilles…
peut-être parce qu’elle même avait refusé de le tuer...
c’était peut-être ça qui avait changé la donne.

« Nephilie !

Tu m’entends et tu refuses de venir !!
Je le sais ! Je te sens !
Je progresse crois moi !

Je veux savoir !
Ta prédiction ! Je n’ai pas oublié !

J’ai besoin de savoir, qui sera le père !
Et ne me dis pas que tu n’en sais rien je suis certaine que tu mens ! "


Elle tournait d’un pas agacé, cherchant la femme si particulière.
L’aura de la rouquine avait même du mal à suivre le mouvement.


Nephilie ! Ne joue pas avec les nerfs de Korra !!!
Tu le sais….
Elle ne va pas rester dans la passivité éternellement !
Attention….
Le Maitre la fait revenir auprès de lui, mais si elle trouve la force avant…
La suite sera bien plus difficile pour tous.


Elle reprit un ton plus en colère encore :

« Nephilie !
Ose me dire qu’IL n’y était pour rien, que ce n’était que pure coïncidence !
La fois où je me suis aventurée dans le rêve de Dorcas !
Hein ! Il est mort deux jours après !
Et ici, ce fut une folie !
Une horreur pour le faire monter !
Il est resté accroché à moi, à me poser devant des choix cornéliens à souhait toute la nuit !
Devait-il monter ?
Mais pourquoi ?
Pouvait-il rester ici ?
Avec moi pour lui tenir compagnie ?
Était-ce le bon choix que j’allais prendre ?
Ne serait-il pas mieux en bas ?
Dans les tréfonds de la terre brûlante ?
Et que se passait-il là haut ?
Bon oui, certes, le fait de le revoir m’a renvoyé à des souvenirs…
mais…mais là n’est pas le sujet !

-elle rougit un court instant-

Nephilie ! Tu m’écoutes ! J’ai eu cette horrible impression de n’être qu’un jouet entre ses mains !
Tout le temps que cela a duré !

Je veux des réponses !
Comment je porte l’Espoir en récupérant tous les cadavres ?

Tu as eu le temps de voir dans quel état est arrivé ce bon vieux Docteur ?
Après sa dernière visite avec Dominique et Megan !!?? 

Nephilie ! Je ne vais pas monologuer toute seule ! »


Autour de Korra les limbes commençait à trembler, comme si un séisme secouait ce passage entre l’ici et l’ailleurs.
Les voix s’étaient tues une fois encore pour ne pas augmenter la colère de la jeune femme.

Nephilie

Remue-ménage dans les limbes


Bon nombre d'émotions pouvaient modifier la réalité sur ce plan. La colère était l'une des plus puissante. Elle alourdissait les vibrations, ralentissait le flux temporel, dégageait une force d'entropie qui tirait vers le bas et éveillait la curiosité d'entités malsaines, très basse.
Néphilie se déplaçait rapidement, son corps d'ombre se détachant en volute dans son sillage. Un oeil humain n'aurait pu suivre la mouvement, un oeil avertie n'aurait vue qu'un mouvement étrange dans le monde réel, une traînée noir, flash d'un instant suivit d'une sensation d'angoisse disparue aussi vite qu'elle était apparue. Peut-être un frisson, une sensation de froid, puis l'oublie comme si le cerveau refusait de se focaliser sur des choses qui n'existe pas.

La colère, Korra irradiait de cette émotion dont les racines s'abreuvait à l'inquiétude, une sensation de désorientation et d'anxiété dont la sorcière pris le temps de se nourrir avant de prendre sa décision.
Korra était puissante, son destin pouvait s'arrêtter brutalement, commd pour tous, mais les écritures qui le concernait annonçaient de grandes choses, et pour la plus part qui échappaient à Nephilie. Qui serait l'enfant à venir, quel était l'entité qui possédait la rouquine et d'ou tirait-elle ses dons.
Néphie avait vue en elle sa faculté de psycho-pompe, mais d'autres dons était masqués sous cette couche de médiumnité. A moins que l'entité elle même ne soit responsable de ces erreurs d'interprétations.

Korra allait s'épuiser à force de laisser ses émotions l'envahir. Sa connaissance de cet univers lui était encore trop opaque. C'était une des raison qui limitait son temps dans cette dimension.

- Calme toi, Korra! La voix était ferme et authoritaire.

- Ce n'est pas moi qui te fais attendre, c'est toi qui alourdie ton environnement.

Nephilie apparaissait lentement, forme floue, silhouette sombre d'ou se détachait des parcelle d'obscurité.

- Tes doutes, ta colère t'emprisonnent ici, si tu n'es pas capable de te contenir autant repartir immédiatement.

La silhouette noire posa une main douce mais froide sur l'épaule de Korra en cherchant à l'apaisée.

- Je suis là ma fille.

Korra

Remue-ménage dans les limbes




Lentement Korra tourna son regard sur l'apparition.
Elle avait les poings serrés.
Les doigts avaient blanchi sous la pression qu'elle exerçait.

Dire que sa colère allait retomber parce que Nephilie venait de faire surface était faux.
À cet instant précis elle avait envie de lui tordre le cou.
Poser ses mains autour de sa nuque, serrer fortement ses paumes afin de bloquer tout air, entrant ou sortant.
Seulement elle ne savait pas pourquoi.
Pourquoi avait-elle cette sourde colère en elle.

Était-ce à cause de Delaney ? ou de Le Dantec peut-être ?
ou de toute la ribambelle de visages qui de près ou de loin avait croisé son chemin.

Tous voulant lui tendre la main alors que c'était impossible.

Que si elle acceptait, immanquablement elle mettrait leur vie en suspend,
un temps,
un jour,
une nuit,
une seconde....
une poignée de souvenirs et ils seraient devenus des martyrs sous le joug d'un tyran qui les aurait fait tuer par plaisir.

Il ne fallait tout de même pas être sot pour comprendre cela ?

Un sacrifice.
C'était cela, un sacrifice de sa part.

Était-ce cette barrière invisible qui l'entravait ?
Cette reconnaissance stupide qui l'avait un soir tant troublée qu'elle avait fini par céder un bout de terrain.

Elle ne continuerait pas ainsi.
Des choses seraient dites dans peu de temps.

Elle ne continuerait pas ainsi.

Les iris clairs cherchèrent ceux de la sorcière.

" Ne m'appelles pas *ma fille*, je ne suis pas Ta fille....et tu le sais aussi bien que moi"

L'atmosphère continuait d'être lourde, chargée d'électricité.
Au loin il y avait parfois des étincelles.
Korra resta une longue minute encore silencieuse.

" J'apprends à le supporter Nephilie...et je progresse."

Soudainement les ondes disparurent et les secousses passèrent.
Après le vent, le calme semblait revenir.

La rouquine inspira profondément, de longues inspirations et ce fut d'une voix totalement dégagée d’animosité qu'elle poursuivit :

" J'ai une question.
Les âmes, tu m'as dit qu'elles devaient monter sinon elles étaient ici, prisonnières.

Fort bien, mais est il possible de renvoyer une âme dans un autre corps que celui qui était le sien ?
Est-il possible de permuter deux âmes ?
de récupérer une âme fraîchement morte et de la remettre dans une autre enveloppe charnelle ?
Que sais-tu à ce sujet ?

Et, s'il te plaît, ne me mens pas."





Quelle folie avait bien pu traverser l'esprit de Korra ?
Qu'est ce qui la poussait à poser une telle question ?
Qui défiait toute déontologie !




Nephilie

Remue-ménage dans les limbes


Nephilie avait dissimulé un sourire carnassié en tournant autour de l'être éthéré qu'était Korra. Elle était passé dans son dos en jaugeant la jeune femme préservant un silence stressant. Elle revint sur la gauche et posa ses deux main sur l'épaule fantômatique de la porteuse d'espoir. Jamais, jusque là, Nephilie n'avait eue pareil occasion. Elle prit encore quelques secondes pour peser ses mots quitte à jouer avec l'agacement palpable de sa futur élève.

- Oui, c'est possible, dit-elle dans un souffle qui vint caresser le cou de Korra.

- C'est possible de faire en sorte qu'un corps soit possédé par un esprit ou une âme érrante. Mais je ne suis pas sur que ta volonté ou ta morale puisse accepter les sacrifices qui sont nécessaires à une tel entreprise fille du rêve.

Nephilie revint se placer en face de la jeune femme, des ombres ondulante se détachant d'elle en suivant son parcours. Le temps semblait s'être figé et les couleurs disparaissaient en nuances de gris désaturés.

- Tu n'es pas prête à connaitre ce savoir, d'ailleurs tu serais bien incapable de payer le prix d'un tel rituel. Rien en ce monde ne vaut un tel don. Nephilie souriait avec gentillesse, un contraste anxiogène dans le contexte. Depuis les ombres les plus profondes des êtres de ténèbres semblaient s'extirper des profondeurs, leurs yeux luisants trahissant leurs pulsions gloutonnes. Il ressemblaient à des nouveaux-nés creusant à travers le ventre d'une mère informe.

- Rentre chez toi Korra. Je t'attends toujours. Je suis avec James maintenant. J'ai besoin de toi. Oublie cette histoire, tu n'es pas faite pour ça.

Nephilie afficha un dernier sourire et fit mine de se détourner pour repartir.

Korra

Remue-ménage dans les limbes


Elle se trompait.

Elle se trompait lourdement.

Tout comme James....

Tout comme Domi....

Nephilie, se trompait.

Korra la fixa, sans rien dire.

Des plans aussi hauts que les remparts du rêve de Lhonore se dressaient dans ses pensées.
Elle échafaudait déjà depuis plusieurs lunes ce nouvel horizon.

Finalement elle prit une voix détachée de tout sentiment, vide presque :

" Je rentre oui....mais loin de tout....loin de vous."

Et sans en attendre davantage la forme de la rouquine s'évapora des limbes.
Elle savait où frapper à présent.

Nephilie

Remue-ménage dans les limbes


La voix de Nephilie est un murmure qui la poursuie dans les limbes. Un chuchotement que l'on glisse au creux de son oreille.

- Tu aura un enfant, tu le portera. Et que ce soit mour lui ou pour sauver une âme du trépas... Tu reviendra vers moi.