Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2

par Barnabé

dernière modification de Barnabé à 07/11 23:02
mots clés: Barnabé, Cyberbaronne Jeudi,

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Le marseillais s’approche de l'asiatique d'un air géné, il se racle la gorge avant de parler dans un accent provençal épouvantable.

Elo youngue lédy, maille nème ise Barenabé con.
Maille apologieu fore maille bad inglishe. Aie ame note véry goude atite bute aie ope you understande mi.

Aie sinque aie nide to apologize tou you for the feurste time we mite con.
Zat ouaze note eu véry plésante feurste mette, for boss ofe eus, you cane bilive mi.

Bob ase aulerédi foregiveune mi, bicose wi are frome ze sème citie, oui understande ich ozer véri quouiqueli.

Naow aie nide tou now, ouate can aie do fore you.
Lète me now plize.
Aie woulde aite tou bi ine bade relacionecipe ouice a véri bioutifoul youngue lédi laike you!

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Toute occupée qu'elle est, Madame jette un regard intrigué au roux. Ils sont pas si courant chez les occidentaux ceux-là, encore moins avec cet improbable accent ensoleillé et amusant, mêlant des mots encore plus étranges ! Bien entendu, les pires sont toujours à retenir...

En attendant, elle plisse les paupières, penche la tête sur le côté afin de se concentrer, gardant un lumineux sourire jusqu'aux oreilles. Même qu'elle fait un minuscule effort.

Bon'-jour meu-ssieu barbané. No. barn'abbey ! Pleased to meet you. I think you speak english very well, compared to the others ! But... What is "côn'" ?

Bob say never this word... And are you cannibal if you wanted to ate me ? Or... You're very horny and naughty !


Les sourcils se lèvent. Madame réfléchit avant de laisser échapper un rire. Peut-être de rougir un peu quand même, malgré que pour le coup, cela ne doit pas trop se voir.

Oops. Oh i see. My apologies... The past is the past and you were a victim. I can forgive too. And well if Bob and you are friends,it's a good thing because i suppose it's the first time for him...

So... Maybe you can find what i want before i want...


Et de laisser flotter un léger sourire en coin.

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Barnabé tend le cou et l'oreille pour essayer de traduire en live ce qu'on lui dit.
Au fur et à mesure que l'information monte au cerveau il commence lui aussi à rougir. Et contrairement à elle, sa peau de roux change très facilement de couleur.
Il passe un doigt dans son col et le tire légèrement, essayant de se rafraichir après une soudaine bouffée de chaleur.
Il exprime ses pensées à haute voix persuadé que l'asiatique n'en pipe mot.


F-fan... fan de chichoune con!
Mazette! Putain mais c'est qu'elle m'allumerait la cagole con!
Joue la fine Babar, joue la fine! Putain je sens qu'elle, tu vas lui claquer tes amandons contre sa figue en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire con!


Léger raclement de gorge pour reprendre contenance. Le teint rouge s'estompe un peu, il sort son plus beau sourire de don juan... peu convaincant.
Puis entreprend de se lécher deux doigts pour se lisser la moustache.


-Milédi, itseu arde tou explène tou you wouat ize con, itseu worde wou mine anicing ènde nocing ine ze sème tailme.
Beute laike you sèye, ouane ofe zis mining cane bi véri oreni ore noty, héhéhé.
Maillebi i cane finde ouat you ouant ènde cho tou you ze noty mining ine ze sème tailme.
Eu "con" is zis parte ofe youre bodi.


Dit il en plaquant avec ce même sourire de macho, sa main large courtaude contre le sexe de la cyberbaronne.

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Malheur ! Voilà que le petit homme roux se remet à user d'un inintelligible langage, en rien romantique comme l'était supposément le français. Abruptes les phrases, au point que les yeux en amande embrassent discrètement les environs, vérifiant si l'occidental s'adresse à une tierce personne... Non.

Forte de ce constat, le visage se fige et le regard de se focaliser sur ce potentiel serviteur zêlé.

Madness...

Toutefois, il a toujours été bien rare le bon personnel. Celui-là est atypique. A moitié amusée, à moitié offensée, Madame oscille et hésite. Fronce les sourcils, poings sur les hanches, c'est que tout ce charabia ressemble fort a des moqueries !

Are you drunk ou drugged ?!

Elle remue les narines légèrement, aucune effluve alcoolisée ne semble pourtant émaner du marseillais ou son nez lui fait défaut. Encore heureux que Madame n'est pas très au fait quant à l'heure du pastaga !

Et voilà qu'il sourit. Lui sourit, assez bêtement tout de même. Les mots alignés dans un anglais douteux l'obligent à réprimer un rire, et le temps de rien qu'une main se plaque entre ses cuisses sans crier gare ! Les yeux s'écarquillent, reluquent le visage du petit homme roux pour revenir à cette main étrangement placée. Et vice-versa dans un très léger moment de flottement qui doit sentir le roussis, les nuages menaçants, les éclairs...

Et d'une voix froide, yeux de chat plus plissés encore, Madame articule dans un souffle chaud :

I see. You need education.

Du bout des doigts, agrippe-t-elle le poignet de l'apprenti serviteur pour éloigner cette main du panier de crabe où il a manqué de se fourrer.

On your knees. Now.

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Oh bonne mère! Je suis tombé sur une sadique con!

Son visage mêle les expressions de peur et excitation.
Il se jette à genou le poignet toujours captif de chinoise, presque espérant qu'elle lui torde un peu plus.
Une goute de sueur sur la tempe, un sourire crispé, il tente un dernier affront pour la provoquer.


Itseu bite èrely fore a mariage proposale you donte sinque?

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Et pourtant, elle ne tord pas le poignet, le lâche au contraire comme on chasse une vilaine mouche agaçante. Une moue s'esquisse sur son minois.

Mariage ? Scary... No.
Barn'Abey needs to learn lots of things about women. Is'nt it ?


Un petit sourire narquois tandis qu'elle s'adosse contre un mur. Pas de fouet ni de cravache en vue... Enfin, pas encore mais sait-on jamais. La fessée déculottée n'est donc guère pour le moment.

A woman is not only boobs and three wholes. You can do better to become a perfect and useful sextoy or uh... A Don juan ? Seduction and preliminaries are important.

But for the moment, i need an assistant in linguistics and... You seem endowed in... Uhm... The gymnastic of the tongue.


D'une main délicate, écarte-t-elle les pans de son hanfu pour dévoiler sans pudeur aucune, le point d'orgue de la conversation. Ou le massif de l'étoile, au choix.

It's seems the time to looking for pearls... A smooth tongue is the good way to make people do what you want.

So be a good boy and show-me your habilities. Now.


Et le regard plissé d'être autant intransigeant que sans équivoque.

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2

Ce texte vaut une bière !

Barnabé fait des yeux ronds, il regarde la demoiselle dans les yeux, puis la partie révélée, puis refait l'allé retour plusieurs fois.
D'abord incrédule, il arbore un sourire naissant qui lui fend rapidement le visage d'une oreille à l'autre.


-Fan! Ca a marché con!
Aie mine, aie can dou éverisinque for you! Ifeu you ouant maille tongue you choulde ave ite!


Dit il en se précipitant aussi vite que l'ont peu se déplacer à genoux pour se jeter tête la première dans l'entre jambe de son interlocutrice.
Il y frotte vaillamment ses moustaches puis inspire bruyamment le doux parfum de l'amour, prend un léger recul, et s'exclame extatique.


-You juste mèque mi ze moreu api mène ine ze worde! Aie ouile bi youre goude boye! Aie ouil tèque quère ofe youre pèrle.

Il s’apprête à s'enfouir de nouveaux vigoureusement le visage, puis s’arrête à mi chemin, se rappelant qu'elle vient juste de réprimander ses manières de hussard. il s'approche donc doucement de l'intérieur de ses cuisses, l'embrassant longuement, la chatouillant de ses moustaches, passant d'une jambes à l'autre.
Puis il remonte vers la fente qu'il commence a humidifier de quelques légers coups de langues.
Il continue son exploration en écartant les lèvres du bout de sa langue, tout en palpant son postérieur comme un boulanger pétrirai son pain.
Une de ses main baladeuse repasse vers l'avant, et un, puis deux doigts boudiné viennent inspecter le fruit défendu de l'intérieur pendent qu'il continue à lécher la perle tant convoité.

Soudain, il stoppe, se reculant légèrement, puis il s'allonge sur le dos, le visage directement sous Jeudi, les coudes ancré au sol et les paumes des mains vers le haut à côté de son menton, comme une invitation à s'assoir.


-Ze transeulacion cane bi longue sometailme, aie ould tèque eu site ife aie ouaze you.

Toujours ce même sourire béa.

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Cette nouvelle méthode de recrutement intuitive semble porter ses fruits. Magnanime, Madame a dit qu'elle pardonnait et c'est tout à fait justifié. La preuve. Le nouveau serviteur se démène comme un petit diable, avec zèle et rigueur, malgré sa tendance aux gestes brusques. Son auguste et précieux fessier a quant à lui nettement moins apprécié.

Les moustaches chatouillent au point qu'elle se tortille, manquant de lâcher un petit rire bête susceptible de la faire choir de son piédestal imaginaire. N'empêche qu'une chose en entrainant une autre, si ses hanches se tortillent et ondulent légèrement, c'est qu'il semble que Madame ne soit pas insensible à la conversation, répondant très positivement tant à cette langue bien agitée qu'à ces doigts qui la fouillent...

Oh yes... Very interesting argument...

C'est que si la discussion portait sur la vérification de chaudière, celle-ci paraissait très fonctionnelle, voire trop. Chaude et humide à souhait qu'elle en ferait rougir sa propriétaire, déjà fiévreuse. Paupières closes, une ivresse des sens brouille les visages et les silhouettes.

Toutefois, Madame s'y connait en encouragement digne de ce nom, jusqu'à libérer sa fine poitrine aux pointes durcies pour fièrement narguer l'interlocuteur occupé un étage plus bas.

No need superficiality... You shall dig the question...

Crescendo, le plaisir grimpe sans pour autant s'exprimer pleinement. Les attentions ont cessé et c'est désabusé que le regard se pose, hagard, cherchant à comprendre. Piquée au vif, c'est une baronne prête à houspiller le malotru pour ce travail inachevé !

Oh... Naughty boy. Japanese toilet. Always a pleasure...

Rassurée, elle s'adoucit.

Et nul n'ignore qu'un trône est essentiel à toute baronne digne de ce nom. Pas pour caguer, non. la papesse avait sa chaise percée. La Baronne, quant à elle, aurait son trône léché.

Un trône d'ailleurs doublé d'options non négligeables et auquel s'offre justement une perspective alléchante lorsque Madame y prend place comme il se doit. Et comme il faut toujours stimuler son porteur, passant outre son aspect ventripotent, Madame se penche légèrement en avant à la recherche d'une potentielle ceinture.

Take time for translations... But you know... During a conversation, always be ready for a quick answer...

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Barnabé est un bavard, il ne peux pas s’empêcher de parler, souvent alors qu'il n'aurait pas du. Cet instant en est probablement un.

Alors que des doigts agiles s’approchent de la partie sud de la bedaine de notre marseillais, celui ci s'exprime, de façon complètement inintelligible étant donné que sa bouche est complètement obstruée.

Cela ressemble à une sorte de mmhfffmfff, suivit d'une réponse de son interlocuteur direct qui lui renvoie à la figure l'air qu'il vient de lui insuffler en un magnifique pet vaginal.

Mais les actes dans ce genre de cas sont plus parlant que les paroles, et on comprend l'urgence de Barnabé lorsqu'il accompagne sa réflexion orale d'un geste brusque de ses deux mains vers la fermeture de son pentalon.
Se démenant et se tortillant comme un damné pour aider la belle à sortir l'engin de son étui.

Ce qui à pour effet de soudainement faire perdre sa balance à la chinoise qui n'a plus les mains caleuses du moustachu pour appuis.
Elle écrase de plus belle son postérieur sur la face radieuse du phocéen.
Et voilà que le nez proéminent du bonhomme se retrouve légèrement enfoncé dans l'orifice odorant de la jolie demoiselle, l'émoustillant au plus haut point.

Il n'en peu plus, il est à bout, sa patience pour l’apprentissage des préliminaires est complètement tarie.

Il n'attend pas que la bouche peinte en rouge s'enroule autour de son sexe, non, tonton Babar veut de l'action!
Replaçant ses mains sur les magnifiques fesses de la chinoise, il la fait basculer en avant, à quatre pattes, tout en se redressant dans la foulée.


Fan! Té tu voulais que je sois à genoux con! Putain on va l'être tout les deux ma cagole con!

C'est avec un futal baissé à moitié cuisse et le hanfu de madame vulgairement placé sur le côté, qu'il entreprend de la pénétrer sans prendre de gants.
Amorçant un va et vient effréné, il commence à pousser une série de petit grognement porcin à chaque coup de boutoir.

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Une baronne ne pète pas, pas même avec son vagin. Non, elle parfume. Comme les princesses... Cela sent la rose délicate perlée de rosée, obligé.

Mais Madame est fort occupée à tenter de détacher cette fichue ceinture, pour une fois encline à un gros effort. Le bâton et la carotte fonctionnent toujours et ainsi a t-elle bien assimilé les bases sauf que rien ne se déroule comme prévu !

La leçon, si elle avait jusque-là porté ses fruits, se transforme en un échec cuisant. Le zélé serviteur s'impatiente, et pas même le temps d'une gâterie si généreusement offerte, que la voilà bancale, à manquer de s'effondrer sur son trône - pourtant tout neuf ! - au point de tressaillir lorsque quelque chose de non identifié tente une percée dans le mauvais trou.

Alors Madame râle en tout état de cause.

Outch... Stormy subject... Not now... Be... More consensual...

L'équilibre est instable et la mutinerie consommée. Les petites fesses blanches qui se trémoussaient jusque-là, alors que Madame ne boudait pas pour autant son plaisir, ne bougent plus d'un iota tant la situation est précaire. S'évitant tant bien que mal de choir un peu plus de son piédestal, se retrouve-t-elle à quatre pattes au lieu des quatre fers en l'air.

Bien tentée finalement par une fuite en avant pour reprendre de sa superbe, la demoiselle de constater par ailleurs la disparition du vit de sous son nez, au profit du sol qu'elle manque d'embrasser avec toute la classe et le raffinement dû à son rang.

Goddamn... Be less rough... Oh ? Oooh...

Le chibre bien raide s'étant refusé une belle mise en bouche, semble directement pointer vers une autre paire de lèvres plus bavardes mais moins conciliantes. Malgré tout, l'effort paie : cela rentre comme dans du beurre dans la plus pure tradition marseillaise. Forcément délicate et distinguée. Fatche de con !

Mh... Ok... We can discuss more hardly and deeply... Communication is essential to empty the tensions ... And fill all the space...

Pourtant, l'excentrique baronne ne parait guère convaincue alors que l'autre la pilonne sans manière. Il y a autant tromperie que moquerie sur la marchandise. Madame se sent donc flouée et crierait volontiers à l'arnaque ! Tant bien que mal, suit-elle le rythme mais avec mollesse, ne se gênant pas d'exprimer une certaine déception, histoire d'en rajouter par pur esprit revanchard.

Oh my god... Im disappointed... It's... A knacki ball !

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Barnabé n'écoute plus, Barnabé, ne traduit plus, non Barnabé besogne de toute son âme, de tout son être.
Il n'a pas le temps d'écouter le charabia de la chinoise.
La concentration, la concentration pour tenir la cadence.
Les joues rouges, le front luisant avec veines apparentes, des goutes de sueur qui lui piquent les yeux, un langue légèrement sortie sur le côté fortement pincé entre ses lèvres.
La concentration à son paroxysme.

Soudain, une envie, il plaque sa main gauche sur le bas des reins de la demoiselle pour la cambrer un peu plus, porte son pouce droit à la bouche, le suce bruyamment et l'enfonce sans crier gare dans la rondelle offerte de madame.

Raffermissant sa prise, il pilonne de plus belle, faisant avancer le couples de quelques centimètres à chaque coup de boutoir, à la manière d'un marteau piqueur.

Mais notre brave homme n'avait jamais été un marathonien, encore moins un sprinteur, non, notre don juan été plutôt saut à la perche.
Une bref élan démesuré, une montée en puissance rapide, et une chute vertigineuse.


-HAAANNNnNnnaaaaan

S'exclame t'il en se cambrant lui aussi tout en agrippant de toute ses forces la pauvrette qui risque d'être sur sa faim.
Puis il s'écroule sur elle, la plaquant au sol.
Après quelques secondes, et entre deux respirations accélérée, il déclame:


-Alors poupée? Puuutain... heureuse con?

Cyberbaronne Jeudi

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


Madame est cruelle déception.

Plutôt que de se limer les ongles, ses pensées tentent d’accrocher un joli minois et une silhouette d’homme plus sexy pour au-moins s’offrir un maigre réconfort fantasmé.

Tant bien que mal, tâche-t-elle effleurer le bourgeon en quête d'un plaisir fugace, mais rien.

L’homme vide ses couilles comme un grotesque porc suant. Et en plus, il est précoce !

Oui, Madame est vraiment cruelle déception.

Et pour que la déception se transforme en cruauté, il en faut décidément peu.

D’un geste précis, essuie-t-elle alors rapidement la semence qui lui dégouline entre les cuisses. La vengeance est un plat qui se mange froid. Or, le sourire mauvais qui s’affiche n’augure rien de bon.

Soit, elle va mordre… Soit…

Finalement, c’est sans délicatesse que ses doigts s’en prennent aux dites bourses.

You're so bad... Im very disappointed !

Le rictus s’esquisse un peu plus, tandis que les ongles du pouce et de l’index pincent et malmènent les bijoux de famille sans douceur, comme prêts à les concasser ou à les arracher. D’ailleurs, un petit air de Tchaïkovski serait de bon aloi !

Shiatsu massage ?

Le ton est ironique. Et pour parfaire le tout, deux autres doigts non manucurés de s’enfoncer à sec, sans crier gare, dans le trou noir...

Barnabé

Les aventures sentimentales de Barnabé tome 2


C'est avec un sourire crispé, la respiration bloquée et le corps raidi, n'osant plus bouger, qu'il s'exclame en français. L'émotion lui ayant fait oublier la barrière de la langue.

Aou con! Bonne mère!
Attention avec ça putain! C'est fragile con!
Ouanculé, je savais que t'étais une drôlesse con, mais putain c'est que moi con, me faire caguer dessus, c'est pas trop mon délire tu sais mignonne?


Se rappelant qu'elle ne comprend pas, il traduit.

Euuh, you ouile be janteul ouice zice sing darelingue, zatse véri fragile!
Beute ife you insisteu, aille ouil bi api to tèque à shitsu massage con.


C'est qu'il est extrêmement docile le Babar, avec les amandons pincé de la sorte.