Cassius

par Cassius

dernière modification de Cassius à 14/01 21:51
mots clés: Cassius,

Cassius

Cassius

Ce texte vaut 3 bières !

Cassius n'était pas du genre bavard, mais il ne faisait pas pour autant la gueule. Il était toujours dans le coin, une clope au bec et à façonner des figurines en bois. Des jeux d'échecs, dans sa vie, il en avait réalisé des centaines ! Partout et tout le temps. On prend pas la tête à un mec qui fabrique des jolis trucs. Et si on le fait, quand il se lève et plonge son regard sur nous, on a encore une petite hésitation... Enfin ça c'était en général, parce que des allumés du casque qui craignaient rien, y en avait aussi pas mal, partout et tout le temps...

Les choses semblaient se dérouler pour le mieux : un atelier était en construction, quelques outils prêts à s'y trouver, et Cassius pour y élire domicile. Si vous passez par-là, il y aura toujours un petit verre et une petite clope à se partager !

Cassius

Cassius


Les rencontres faites dans le désert, lune après lune, et les plans des plus agréables qui en découlent... Les projets aussi, qui ne manquent pas de germer dans les têtes les plus agitées de la communauté. Tout cela permet quand-même à Cassius de sortir prendre le soleil, l'air et les coups dans les couilles lors des échauffourées. Du plaisir en somme. Et du coup il rigole de plus en plus facilement, mais sans lâcher pour autant ses ciseaux à bois. Au moment où vous lisez ceci, il achève tout juste un léger rééquilibrage de la batte cloutée que lui a filée son frère blanc. Bien lavée dans le sable, elle a de la gueule.

Cassius

Cassius


La formation de cette lune vient de prendre fin, et Cassius médite, ou plutôt essaye. Le master, Oline, lui a donné quelques trucs, mais le géant n'est pas vraiment un gars qui arrive à lâcher prise... Il vit avec ses émotions, et cela ne se voit pas tellement car il en a toujours été ainsi, lorsqu'on y pense.

Lorsqu'il rencontre, ou croise tout simplement sur sa route quelqu'un qui lui inspire confiance, il le signifie parfois par la confection d'une petite effigie de bois, à laquelle il tente d'instiller le caractère, l'énergie qu'il décèle chez cette personne. Cela a eu lieu une fois depuis que les choses sont devenues ce qu'elles sont. Il ne faut pas y voir un fait exceptionnel non-plus, mais il faut que le déclic soit là. La jeune femme lui a rappelé certaines personnes qui ont marqué son parcours, loin loin en arrière. Ils n'ont pas même échangé un mot. Lorsqu'elle réapparaît et le questionne sur cette figurine, quelques temps après, il tente de lui expliquer ce qui vient d'être dit.

Cassius

Cassius


Cassius avait changé en même temps que le monde. Et le monde avait tout de même pas mal changé. Le chemin parcouru avait fait évoluer son sens des réalités. Enfin, les copains comptaient sur lui, et lui sur eux. Il ne réfléchit pas plus longtemps, et fit ce qui devait être fait. Cassius Belli.
Il rengaina sa lame, jeta un dernier coup d’œil aux deux morceaux de sa victime, puis après un regard entendu au master, se mit en posture de méditation. En fait, il se sentait obligé de veiller un moment le mort...

"Ecoute, négro. Fallait pas rester là quand tu nous as vu nous pointer. L'époque des enfants de chœur, c'est terminé. Enfin je crois..."

Une sensation vraiment dégueulasse se mit peu à peu à lui tordre le bide. Mais s'il fallait recommencer, il le ferait.