Routine de Crêpe

par La Crêpe

dernière modification de La Crêpe à 21/10 15:19
mots clés: Les élus du Grand Troll, La Crêpe,

La Crêpe

Routine de Crêpe


La Crêpe observait Sung. Il n'arrivait pas à comprendre cet homme qui avait visiblement complètement coupé le contact avec la réalité. Sung n'avait pas voulu s'alimenter ni boire ni rien du tout pendant une lune. Maintenant il avait le regard vitreux et la bave au lèvre. Difficile de croire que les choses allaient aller en s'arrangeant.

La Crêpe trouvait cela dommage. Sung était plutôt costaud et il avait même prouvé son utilité en confectionnant quelques bricoles. Mais cela c'était fini. Désormais Sung ne valait plus un clou. La Crêpe comptait donc le laisser mourir. Ce qui ne durerait pas longtemps. Puis reviendrait prêt du cadavre de son ancien compagnon de route, le dépouillerait, le découperait et laisserait les restes en plan. Rien ne se perdait dans ce désert et la Crêpe n'était pas du genre sentimentale.

Ce problème étant traité la Crêpe rejoignit le reste du groupe. Il s'assit prêt de sa radio et attendit. Il parlait beaucoup à la radio et il détestait ça. Il n'aimait pas parler mais les circonstances l'y obligeaient. Mais après tout mieux valait ça que de crever non ?

La Crêpe jeta un regard à Sung qui bavait étaler sur le sol. La radio c'était pas trop mal après tout..

Mislav Kovaç

Routine de Crêpe


Enfermé dans son monde, dans ses souvenirs sûrement, enfin dans son esprit torturé, il n'avait même pas fait attention à Sung qui plongeait dans un monde encore plus lointain.

Le petit groupe s'organisait du mieux qu'il le pouvait et le bridé n'était pas en reste et travaillait bien de ses mains. Alors pourquoi se laisser partir comme cela. En même temps, Mislav n'en avait pas franchement grand chose à foutre dans le fond. Ici c'est la survie, une zone de guerre comme une autre, on se démmerde comme on peut, on improvise, on avance.

Le Serbe jeta un regard à la Crêpe, putain ce mec avait une sale gueule quand même ! Mais Mislav passait au-delà de cela, il voyait en lui une personne déterminée. Alors à quoi bon avoir une belle gueule dans ce monde si c'est pour se laisser mourir comme le Sung, au moins il servira à une dernière chose même après sa mort.

Mislav se leva pour aller se poser à côté de la Crêpe, drôle de nom pour drôle de personnage. Juste un regard compréhensif et le voyage continue.

La Crêpe

Routine de Crêpe


Sung était mort et aucun des membres du groupes ne s'était donné la peine de lui offrir une sépulture digne de ce nom. Mais comme ils ne manquaient pas de cœur ils avaient tous emporté un petit bout de l'asiatique qu'ils avaient grignoté le soir même. Et il fallait bien avouer que leur ancien compagnon de route était du genre savoureux. La Crêpe n'était pas un fin gastronome mais il estimait que cette entrecôte de Sung valait bien un bon cassoulet en boîte. Personne n'avait réellement exprimé son avis sur la question jusqu'ici mais la Crêpe prenait leur mastication silencieuse comme un signe de leur approbation.

Après avoir fait son affaire à son bout de barbaque la Crêpe s'était un peu éloigné du groupe pour rejoindre leur esclave. Cela faisait un certain temps déjà qu'ils avaient trouvés ce gars au milieu du désert. Nu comme un vers cet homme rachitique se laissait mourir dans ses déjections. Pouvait-on encore qualifier cette chose d'être humain d'ailleurs ? La question avait fait son petit bout de chemin dans l'esprit de la Crêpe qui avait finalement décidé qu'il n'avait pas d'avis à ce sujet. Tout ce qui importait c'était qu'ils aient pu domestiquer cette chose mourante et qu'elle était particulièrement douée pour trouver des herbes médicinales. Raison pour laquelle ils la gardaient en vie. La Crêpe lui avait même fabriqué une jolie laisse en fils barbelé très utile lorsqu'il fallait faire avancer M.Esclave (c'était le nom qu'ils lui avaient donné).

A l'approche de son maître la chose ne réagit pas. Son regard laiteux scrutait minutieusement le vide. Peu de choses avaient le pouvoir de sortir M. Esclave de sa léthargie mais la Crêpe avait rapidement découvert lesquelles. Aussi lorsqu'il jeta un morceau de Sung à la chose celle-ci se rua dessus pour le dévorer à même le sable à la manière d'un chien. La Crêpe regarda longuement la chose manger puis il passa derrière elle alors qu'elle achevait de se nourrir. Pour la plupart des membres M. Esclave n'avait pas d'autre utilité que la récolte de plantes médicinales. Mais la Crêpe avait découvert une autre fonctionnalité de la chose.

La Crêpe ouvrit sa braguette et en extirpa son chibre en érection. Ça n'était pas le première fois qu'il s'offrait un petit plaisir avec le rectum de M. Esclave, aussi il avait acquis une certaine dextérité pour s'insérer une force. Un coup de rein un peu brutal et hop on se retrouvait bien au chaud. Soupirant d'aise la Crêpe fit son affaire tandis que M. Esclave léchait le sable pour récolter les derniers petits morceaux de viande.