In da place

Chapitre débuté par Acid X

Chapitre concerne : slunks, Acid X,

Ce texte vaut 3 bières !




Quand tu manges plus de dix ans fermes, pour le combo magiques braquage à main armée. Avec en supplément fusillade avec la police, t'as plus aucun espoir. Encore moins quand les bombes atomiques pleuvent sur l'ensemble du monde. Et pourtant, c'est pas que la montagne est belle, mais il est encore là. Histoire de merde à faire hurler de rage, le petit contribuable, enfin s'ils n'avaient pas cramé sous les radiations radioactives. Et oé, les détenus de Fleury en haute surveillance ont bénéficié d'un accès en abris anti atomique. Une mutinerie plus tard, le voilà courrant tout seul dans ce nouveau monde.


Monde de merde au passage, du sable à perte de vue. Pas un connard, dans le secteur, pas de stups pour se cramer les neurones, et surtout pas de CD de trap à merde. Sans tout ça, les premiers kilomètres furent putain de long. La réserve de clope s'amenuisant rendant Acid de plus en plus nerveux. Terreau propice à l'hallucination. Pendant que certains rêvent d'oasis, avec de l'eau à foison et de la bouffe illimité. Son tri prit une toute allure, celle d'un grand black rasta, tout keus. Le genre de mec avec des poches pleins de ganjas. Le vrai ravitôt du camé. Très vite, il commença à beugler :


Oh putain Fry, un putain de sauveur mon Jah à moi !!! Fais pétave 10 g d'indie kush et 3 de cheezy neggros. Tekasse, j'te fais péter le cash flow, ou si t'as une gueule à ragla, je gère l'deal Morray !!!


Le grand dreadeux tout kus, était du genre bien plus lent. Surement trop défoncé, il répondait seulement qu'il était en recherche de pirogue .... De quoi foutre notre thug du 9,3 en colère


Bordel fry m'en branle d'ton bateau de gros pd !!!!! Sors la kush, ou j'vais te ken comme une tass !


Joignant les paroles à l'action, Acid commence à soulevé le renoi, le secouant comme un prunier sec. Puis une beigne, mais par pur réflexe, puis une seconde, puis une troisième, et là enchaînement fatale de patate. Rien de bien méchant, juste une négociation en mode tiéquar ! Après une bonne dizaine de grosses mandales, le X tenant toujours sa victime au dessus du sol, lui pose une ultime question !


Allez Morray pose le tos, ou j'te jure wollah, j'vais t'enfader nerveux !!!!!!


En même temps, il continua de la secouer sévère. Le corps du pauvre gars suivait comme une poupée désarticulée. Surtout sa tête penchait à 90° degré totalement désarticulé... Raide mort, la tabassé jusqu'au bout. Un soupire plus tard, il balança le corps comme un vulgaire chiffon au sol. Sans perdre une seule seconde, le voilà dépouillant le cadavre encore chaud. Rien pas une clope, pas un joint, grosse déception. A la découverte d'une maigre conserve de raviollis, un grand sourire se traça sur sa poire.


Ben voilà Morray, tu peux toujours servir. Fils de pute de rasta sans ganj !! Pars en couilles ce monde !!