Genèse

Chapitre débuté par Azazel

Chapitre concerne : Azazel,

Ce texte vaut 2 bières !

Quand le plus haut Paradis n’avait aucun nom,

Et que la Terre en dessous ne portait pas encore le sien,

L’Apsu primordial, qui les engendra,

Et le Chaos, Tiamut, mère des deux,

Leurs eaux se joignirent.

Aucun champs ne se forma, ni aucun marais;

Quand aucun des Dieux n’était encore appelé à exister,

Qu’aucun ne portait ni nom ni n’avait de destinée;

Au sein du Paradis, les Dieux furent créés,

D'entre eux Azazel naquit. 

 

Le travail était lourd pour les vivants et la détresse de plus en plus forte. La colère monta peu à peu et la révolte éclata.

Vous avez abattus un dieu ensemble leur dit le miséricordieux. 

J’ai retiré votre lourd travail

J’ai fait reposer votre tâche sur l’homme.

Le dieu mêlé à l’argile et l’homme

 Seront ainsi liés,

Amenés dans une nouvelle unité;

Pour qu’à la fin des jours

la chair et le corps

qui auront mûri dans ce lieu. 

soient liés par la parenté du sang.

 

Ce texte vaut une bière !

Hein ? Aie ! Pardon pardon !

Quoi ? C'est pas mieux ?

Comment Miséricordieux ?

Je suis déchu ? C'est à dire ?

Banni ? Et ça consiste en quoi ?

Et je fais comment moi sans enveloppe corporelle ?

Je mêle mon âme à celle des humains ?

C'est pas un peu dégueulasse ça ? Tu ... Aie ! Pardon pardon. Vous le feriez vous ?

Et ça va durer combien de temps votre machin ?

Jusqu'à la fin des temps ? C'est pas un peu excessif ?

Bon le gars est mort d'accord. Mais ça arrive.

Pas aux dieux ?

Peut-être, enfin c'est vous le gars qui sait sur le sujet.

Votre frère ? Ah non je savais pas. Vous étiez deux, bon toujours fourrés ensemble c'est vrai. Avec Lulu on se disait que vous en étiez, enfin que .... Nan rien....

 

Votre frangin ....

Bon ben c'est la boulette...

Pourquoi j'ai fait ça ? Pour un type omniscient vous posez beaucoup de questions.

Nan rien, pardon pardon Miséricordieux.

 

Pourquoi pourquoi ? Vous avez 5 minutes ? Parceque bon moi j'ai l'éternité .

Je suis mortel ? Ah mais non ça c'est pas juste. Lulu lui il est que banni et même qu'il a eu ce qu'il voulait. L'enfer ? Ah la bonne blague. Bon laissez moi raconter aussi. Si vous parlez tout le temps.

 

Donc l'autre soir, je croise Loki, toujours en train de la ramener. J'ai fait pleuvoir du souffre, le génocide de masse c'est fatigant bla bla bla, je suis en mission pour le Miséricordieux, j'inspire la peur dans le coeur des pécheurs bla bla bla. Bref Loki, vous le connaissez. Votre recrutement est particulier on vous l'a déjà dit ? Pardon Pardon.

 

Donc Loki raconte sa journée et il parle et il parle. Lulu se pointe. Ils commencent à débattre de qui sont les préférés, les humains ou nous. Faut dire que vous êtes pas clair vous aussi hein.

Des milliers d'années qu'on se casse le cul et puis eux là ils arrivent.... Pardon pardon.

Ils parlent, ils parlent. Lulu finit par dire un truc du genre :

"J'établirai mon trône sur les nuées et serai semblable au Très Haut". Mais vous connaissez Lulu quand il picole.

On a plus le droit de s'imbiber d'alcool ?

Ca va être long l'éternité. C'est valable aussi pour les bannis ?

Pardon Pardon.

 

Donc là, pas de bol l'autre con, enfin votre frangin, pardon pardon, était pas loin.

Qu'est-ce qu'il foutait là aussi ? On est en droit de se poser la question.

Non ?

D'accord.

 

Du coup il intervient comme quoi l'orgueil est à l'origine de tous les péchés je sais pas quoi .

Sur ce, passablement bourrés, faut dire ce qui est, Lulu et moi on s'énerve un peu, faut reconnaitre.

Quoi ?

Pardon comment Miséricordieux ?

Nous étions nombreux ? Je saurais pas vous dire, moi les maths, c'est un truc de Grecs ça, enfin de gens comme vous et votre ... Pardon pardon.

 

Quoi qu'il en soit, je ne sais pas comment, mais l'autre dieu ben il était là par terre. Il bougeait plus.

Et Loki, je le retiens celui-là, va dire partout Azazel le déicide, Azazel le déicide mais faut pas écouter un type qui fait pleuvoir du souffre en guise d'activité nocturne.

Si ?

 

Bon du coup c'est ma faute ? Qu'est ce qu'on fait ?

Ah oui déchu. Avec Lulu dans son taudis là ?

Non ?

Mais pourquoi d'abord ?

Ah oui j'ai plus d'enveloppe corporelle.

La faute à qui aussi ?

Oui pardon pardon. Faut que j'aille où déjà ? Le désert ? Y'a qui là-bas ? Les Sumériens ? Pfffff encore des enculeurs de chèvres ça.

Non pardon pardon vous fâchez pas.

 

Bon .... J'y vais alors c'est ça ? J'vais mélanger mon âme ?

Je vous ai déjà dit que ça avait l'air dégueulasse?

Ils puent en plus les humains vous savez ? Parce que bon. De là où vous êtes vous devez pas sentir grand chose mais quand même.

 

C'est quand la fin des temps au fait ? Quand les cavaliers de l' Apo ..

Ben s'il faut attendre ces 4 connards, c'est pas demain la veille. Ma main au feu que y'en avait au moins deux avec moi quand on a fait la peau à .... Nan nan j'ai rien dit.

 

C'est par où la sortie ?

 

 

Azazel enseigna encore aux hommes à faire des épées, des couteaux, des boucliers, des cuirasses et des miroirs ; il leur apprit la fabrication des bracelets et des ornements, l’usage de la peinture, l’art de se peindre les sourcils, d’employer les pierres précieuses, et toute espèce de teintures, de sorte que le monde fut corrompu ....

Tu vois tout ce qu'a fait Azazel : c'est lui qui a enseigné tous les forfaits commis sur la terre et qui a révélé les mystères éternels gardés dans le ciel, et les hommes mettent en pratique ce qu'ils ont appris ...

Et le Miséricordieux dit : Enchaîne Azazel par les pieds et par les mains, jette-le dans les ténèbres, ouvre le désert qui est à Dadouël et jette-le dedans. Mets sur lui des pierres rugueuses, et aigües, enveloppe-le de ténèbres, et qu'il demeure là à perpétuité. Recouvre son visage, et qu'il ne voit pas la lumière...

La terre entière a été dévastée par les œuvres apprises d'Azazel : impute à celui-ci tous les péchés...

Livre d'Hénoch

Ce texte vaut une bière !

Hey toi, ouais toi là le puceux. Viens voir par-là.

Tu vois ça ? C'est moche hein ?

Ben c'est ta gueule. C'est pas jojo oui je sais. C'est ce que tout le monde voit quand tu traines tes pompes autour de Jérusalem.

Ca ? On appelle le machin un miroir.

Ouais ouais j'te le donne.

Regarde toi bien hein, compare avec la tronche de tes p'tits copains. T'es pas gâté mais réfléchis bien. Si t'es tout seul tu seras le plus beau hein c'est facile hein. Un p'tit coup de surin par ci par-là pis à toi les gonzesses.

Ouais c'est cadeau j'te dis.

Aller barre-toi.

 

Ils puent ces cons, jm'y fais pas.

Putain, hey Judas, Judas, attends planque-toi y'en a un autre.

 

Hey, hey toi là-bas, viens voir tonton Zaza.

Attends j'te connais, ta tête me dit quelque chose.

Ton p'ti nom c'est ?

Michel ? C'est moche mais on va faire avec.

Pourquoi ta tronche me revient comme ça ??

T'avais pas de la famille dans un bordel de Babylone ?

 

Hein quoi ? Michel l'arch ....

 

Michel !!!! Mon Michou comment tu vas ?

 

Judas, barre-toi, barre-toi j'te dis.

 

Michou, ça fait quoi ? 20 siècles déjà ? T'as pas changé, t'avais pas des ailes ? Une épée de feu ?

Incognito? D'accord.

Qu'est-ce que tu fais là ? Si c'est pas une coincidence ?

 

Hein quoi ? J'ai fait quoi ?

J'ai essayé de séduire le fils de Dieu ?

Qui ça dieu ? Le Miséricordieux ?

Nan je crois pas. T'es sûr que c'est pas encore un coup de Lulu ?

Il ressemble à quoi le gars ? Brun , barbu, maigrichon.... Nan vraiment je vois pas.

Y'a bien un clodo l'autre jour dans le désert mais bon. Il a du crever de soif. Nan j'fais pas dans la charité nan.

Hey j'suis mortel j'te rappelle j'ai des impératifs. Changer de corps ? Oui bon d'accord j'ai niqué le système, mais j'suis déchu, pas débile. Fallait mieux ficeler votre bousin les gars.

 

Hein le clodo ? Son nom ? Jésus ? Oui peut-être et alors ?

Le fils de Dieu ? Le messie ?

Bon ben c'est la boulette ...

 

En même temps le gars me dit bla bla aime ton prochain bla bla bla les marchands du temple.

Va comprendre son charabia.

Hey Judas, Judas puisque t'es complètement con et que t'es encore là dis-lui à Michou qu'il s'est pas annoncé le fils de Dieu, qu'on a pas fait exprès.

 

Il l'a dénoncé ? A qui ? Ponce Pilat ? Connais pas.

T'as fait ça toi Judas ?

Non c'est pas moi, euh pas lui.

Ils l'ont cruxi ... ?

C'est la tuile ça.

Ah merde, condoléance à la famille tout ça.

Tu sais qu'ils se vident ces cons-là quand on les ...

Pardon pardon.

 

Donc ? C'est ma faute ? Encore ?

Le miséricordieux a dit que je devais ... Combien de temps ?

Pffff jusqu'à la fin des temps, ça fait un bail que vous me les promettez ceux-là.

Je vais pas passer le reste de l'existence sous des pierres pourries dans un désert d'enculeurs de chèvres ? Si ? Ah bon.

Ben faut déjà que tu m'attrapes Michou.

T'as beau avoir foutu Lulu dehors, j'suis plus rapide.

Hop Hop, feinte à gauche départ à droite tu m'auras pas.

Aie.

Aie.

Aieu j'ai dit.

 

Bon Michou, tu veux quoi ?

Déconne pas j'ai des adresses...

Tu veux des gonzesses ? A oui nan pardon vous avez pas de ...

Des mecs ? Parait que le Miséricordieux il dit pas .... Pardon Pardon

Nan pas le trou, pas le trou....

 

Hey ! Hey ! 

C’est quoi ton nom déjà ?

Ala… Alaric ? Roi des quoi ? 

Wisi… ?

D’accord d’accord.

Par-là J’te dis, par là.

Puisque je te dis que ça va passer.

La muraille on s’en fout, on va passer par la porte.

Comment ?

Ça c’est le secret de tonton Zaza.

Ils sont prêts tes corniauds ?

Sûr de ? Oui je suis sûr que le taulier n’est pas là. Honorius il s’est barré. Nan  demande pas pourquoi, t’occupe t’occupe.

Arrêtez de vous coller à moi putain. En plus vous êtes à moitié à poils. Pouviez pas vous habiller ?

 Hein ? La coutume ? La coutume c’est de se cailler les noix ? La bravoure ?

Ah ah ! T’es un bon toi Alaric.

Bon hey vos gueules maintenant.

 

Pssst psst

Bien sûr que y’a quelqu’un. Qu’elle est con celle-là. Princesse c’est pas un gage de qualité ici….

Ouvre cette porte Placidia, ouvre j’te dis.

Quoi ? Bien sûr que si ils sont chrétiens. 

Alaric vous en êtes ? De jésus tout ça ?

Oui oui ils le sont. Nus ? Aussi. Tu vas t’habituer. Nan t’inquiète ils vont rien te faire. Promis promis.

 

Voilà c’est bien c’est bien.

Allez-y les gars faites vous plaisir, c’est tonton Zaza qui régale.

 

Attends, répète répète ?

Epargner la vie des hommes et l’honneur des Fe….

Mais t’es con ou quoi Alaric ?

C’est un sac pas  un banquet. 

Le symbole ? Nan on fait pas ça pour le symbole… qui c’est qui m’a foutu des abrutis pareils ?

J’aurais dû aller voir les Ostrogoths, sont à poils aussi mais peut-être moins cons.

Nan j’ai rien dit j’ai rien dit.

Et la bicoque de l’autre ? Saint Pierre ouais ? Inviolable ? Sacr… ? 

Donc vous aller rien cramer ?

Civilisés ?

Pour des barbares, vous faites des manières…

Bon pousse-toi de là, file-moi ta torche toi C’est quoi ton nom ? 

Athaulf ? A tes souhaits. 

File-moi ta torche j’te dis, prends Placidia à la place elle sert à rien.

Ouais ouais tu peux lui faire confiance elle te sera fidèle mouhahah

Nan j’ai rien dit j’ai rien dit.

Aller j’me casse puisque vous êtes pas capables de mettre le feu là où il faut…

J’te retiens Alaric, j’te retiens, tu finiras pas l’année tu verras tu verras.

Hein ? Nan rien rien…



 

 

Excommunicamus et anathematizamus universos hereticos, Cataros, Patarenos, Pauperes de Lugduno, Passaginos, Joseppinos, Arnaldistas, Speronistas, et alios quibuscumque nominibus censeantur, facies quidem habentes diversas, sed caudas ad invicem colligatas, quia de vanitate conveniunt in id ipsum.
Dampnati vero per  Ecclesiam seculari judicio relinquantur animadversione debita puniendi, clericis prius a suis ordinibus 
degradatis.
Gregorius IX
Ce texte vaut 2 bières !

Ta gueule, ta gueule !

J'ai pas encore commencé.

Ferme là je te dis. T'auras tout le loisir de deviser quand je t'aurai enflammée.

Ta gueule ta gueule !

Oui je sais t'as rien fait, comme les autres ha ha !

Quoi ? T'es un démon ? Nan une sorcière et c'est bien pour ça qu'on te crâme hein !

Quoi pour de vrai ? Ouais c'est ... Comment tu connais mon nom toi ?

 

Attends, attends, Lulu ?

Lulu mon saligaud ! Qu'est ce que tu fous dans ce corps de merde ? T'en as marre de régner sur les âmes que je t'envoie ?

Hey hey j'ai pas chômé hein hein ?

Tu vas me faire rentrer maintenant ?

 

Quoi ? Bien sûr que c'est moi. Comment tu penses que Grégoire pouvait avoir une idée pareille ?

On crame la moitié des fidèles et on torture l'autre moitié. Ah ah !

Le Miséricordieux ? Nan pas de nouvelle. Maintenant que t'en parles ça fait un bail que j'ai pas vu ses grouillots.

 

Un marché ? C'est à dire ?

T'as poussé le patron à négocier ?

Alors là chapeau.

Laisser les humains ?

Et pourquoi d'abord ?

Le libre quoi ?

Qu'ils fassent leurs propres choix ?

Et pour quoi faire ?

 

Nan mais Lulu c'est pas sérieux! Si j'étais pas là pour les guider ces bouseux tu crois vraiment que t'aurais tous ces clients depuis que t'as ouvert ton taudis ?

 

Hors de question. On a un standing à tenir, on est des putains de démons mec.

 

Hein ? Subtilité? Ah ah.

T'as changé Lulu. A trop vouloir te prendre pour lui tu deviens chiant.

 

Nan

 

Nan

 

Nan j'te dis.

 

Bon aller j'te crâme un bon coup, t'iras te trouver un autre corps, celui là est vraiment vilain.

Faut quand même te reconnaître que le coup des voix, de la mission divine c'était pas mal. J'aurais du me douter que c'était toi derrière ce regard de pucelle.

Aller Rouen au Tison comme on dit...

 

On le dit pas ?

Ce texte vaut une bière !
Me fui a una isla que los indios que me llevo conmigo llaman Colba  Si creo en las indicaciones que me dan de su grandeza y riqueza, debe ser Cipango quien debería estar por aquí según los mapas que consulté. Dicen que está bien provista de perlas, oro y especias

Los habitantes de La Española no tienen armas y andan por ahí desnudos. Son tan cobardes que mil de ellos no se atreverían a atacar a tres de nuestros hombres. Están en condiciones de ser hechos para trabajar. Podemos convertirlos en cristianos.


Cristoforo Colombo, el 16 de diciembre 1492

Hey Cricri, Cricri !

J'te l'avais pas dit ? Hein ? Bien sûr qu'on est aux Indes !

Carrée qu'elle est la Terre j'te dis, carrée !

Mais si mais si.

Tomber ? Qu'il est con celui-là aussi... Mais nan on tombe pas du bord.

Pourquoi ? Parce que. Pose pas de question.

Les indiens ? Ils ressemblent pas à ça ?

Qu'est que t'en sais le macaroni ?

Nan c'est pas une insulte, enfin ça le sera plus tu verras.

Ils ont des têtes bizarres ?

Ben tu peux parler mon cochon avec ta goutte.

Avec des plumes ?

Oui peut-être. C'est possible, c'est possible.

C'est la nouvelle mode au Rajasthan. Si, si.

Pose pas de question j'te dis.

 

De toute façon fallait qu'on mette les voiles Cricri.

Ce truc je le sens pas. D'un seul coup vous vous passionez pour les arts, les grecs...

J'ai rien contre les mecs à poils hein, mais là ça pue le retour du Miséricordieux

Le Miséricordieux !

Le Miséricordieux ! Putain t'es sourd en plus d'être moche.

J'fais profil bas Cricri ben oui. Visiblement ils ont repris les affaires les mecs, ils vous remettent sur le droit chemin.

La renaissance qu'ils appellent le machin. J'y ai été un peu fort qu'il parait. Bref il me fallait un nouvel horizon.

C'est là que t'interviens mon con.

Avec ta route des Indes là.

Bon les indiens sont pas comme t'avais prévu ?

Chétifs ? Ben attends de voir leur tronche quand Tonton Zaza aura commencé son boulot mon gars.

J'ai eu une idée, putain, je m'aime.

Les gonz là, tu vas aller leur dire que le patron c'est toi ok ?

Après on leur vend le baratin habituel, dieu tout ça. Quand tu leur file le machin là.

L'eucharistie ? Si tu veux.

Ben tu te laves pas les mains avant,

Guuhuhuhuhuhhhu

C'est péché? Oui voilà !

Ouais tu tousses un peu je sais mais c'est pas grave. C'est pas comme si t'avais découvert les microbes hein !

Nan rien, ta gueule ta gueule.

Bref fait confiance à tonton Zaza. Dans 50 piges y'a plus personnes ici et c'est là qu'intervient la touche Zaza mon con.

On repart dans l'autre sens et on ramène les noirpiaux.
Ben ouais, sont robustes ceux là. C'est pas comme ces connnards.
D'ailleurs ceux là, tu vas leur demander de l'or, ouais de l'or mon con, tous les trois mois. S'ils sont pas d'accord ben ...

On s'en fout, ta gueule je te dis...

Art. 1
Voulons que l'Edit du feu roi de glorieuse mémoire, notre très honoré seigneur et père, du 23 avril 1615, soit exécuté dans nos îles ; se faisant, enjoignons à tous nos officiers de chasser de nos dites îles tous les juifs qui y ont établi leur résidence, auxquels, comme aux ennemis déclarés du nom chrétien, nous commandons d'en sortir dans trois mois à compter du jour de la publication des présentes, à peine de confiscation de corps et de biens.

 

Art. 8
Déclarons nos sujets qui ne sont pas de la religion Catholique, Apostolique et Romaine incapables de contracter à l'avenir aucuns mariages valables, déclarons bâtards les enfants qui naîtront de telles conjonctions, que nous voulons être tenues et réputées, tenons et réputons pour vrais concubinages.

 

Art. 12
Les enfants qui naîtront des mariages entre esclaves seront esclaves et appartiendront aux maîtres des femmes esclaves et non à ceux de leurs maris, si le mari et la femme ont des maîtres différents.

 

Art. 33
L'esclave qui aura frappé son maître, sa maîtresse ou le mari de sa maîtresse, ou leurs enfants avec contusion ou effusion de sang, ou au visage, sera puni de mort.

 

Art. 38
L'esclave fugitif qui aura été en fuite pendant un mois à compter du jour que son maître l'aura dénoncé en justice, aura les oreilles coupées et sera marqué d'une fleur de lys sur une épaule ; s'il récidive un autre mois à compter pareillement du jour de la dénonciation, il aura le jarret coupé, et il sera marqué d'un fleur de lys sur l'autre épaule ; et, la troisième fois, il sera puni de mort.

 

Art. 44
Déclarons les esclaves être meubles et comme tels entrer dans la communauté, n'avoir point de suite par hypothèque, se partager également entre les cohéritiers, sans préciput et droit d'aînesse, n'être sujets au douaire coutumier, au retrait féodal et lignager, aux droits féodaux et seigneuriaux, aux formalités des décrets, ni au retranchement des quatre quints, en cas de disposition à cause de mort et testamentaire.


Art. 45
N'entendons toutefois priver nos sujets de la faculté de les stipuler propres à leurs personnes et aux leurs de leur côté et ligne, ainsi qu'il se pratique pour les sommes de deniers et autres choses mobiliaires.

 

Code noir, 1685
Ce texte vaut une bière !

Ahhhh. Depuis le temps que je me fais chier à vous trouver une destinée. J'en avais oublié que rien foutre c'était bien bon.

Le bruit du vent dans la voilure mon ami...

Hey hey, tu m'écoutes ?


Je disais donc le bruit du vent, celui des vagues, le soleil.

Tonton Zaza a bien mérité ça nan ?

Nan ? T'es pas bavard aujoud'hui.

 

Faut dire qu'à force de courir le monde à droite à gauche depuis, l'autre sait quand, on perd le sens des priorités tu crois pas ?

Ils ont repris le contrôle de vos putains de vies, pouvaient pas me laisser tranquillement finir mon oeuvre ?

Je recrute pour Lulu moi, je suis pas n'importe qui. Je me tape tout le sale boulot, et c'est après moi qu'on court...

Bref tu t'en fous toi hein ? T'as pas de responsabilités, tu te la coules douce.
 

L'ancien monde est devenu infréquentable, heureusement qu'il me reste ces vastes étendues pour faire parler mon génie. Tu verras qu'ils finiront par s'y pointer aussi, tu verras.

D'ici là tonton Zaza sera loin, très loin.

Mais y'a encore des millions de possibilités pour nous, pour les anciens du levant.

Enfin je dis nous, ça fait un bail que Lulu donne plus de nouvelle non plus. À croire que y'a pas que dieu qui est mort.

 

Guhuhuhuhuhuhu !
 

Tu te marres pas ? Rigole bon sang c'est marrant.

Tu peux pas comprendre la grandeur mon ami. Toi tu vois que ton petit confort quotidien. T'es matérialiste, voilà. Mais y'a des trucs plus importants, plus grands.

Le monde est vaste et je te parle même pas de ce qu'il y a après. Toi tu vois quoi ? Hein ? Rien.

T'es chiant voilà ce que tu es !

T'as rien à répondre à ça ?
 

Hey hey !

Machin ? Comment il s'appelle ce con là ?

Hey machin ?

Putain mais t'es crevé. Tu sers vraiment à rien.
 

Hey Francis !

Balance-moi ça il marche plus et sers moi son p'tit frère !

Hein, crevé aussi ?

Mais remonte-moi n'importe lequel abruti, c'est une expression. T'en as plein les cales putain.

Qu'il est con celui là aussi c'est pas possbile. C'est à se demander si on va finir par arriver à bon port....

I wish I was in the land of cotton,
Old times there are not forgotten;
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!
In Dixie's Land where I was born in,
Early on one frosty morning,
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!

Then I wish I was in Dixie! Hooray! Hooray!
In Dixie's Land I'll take my stand, to live and die in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!

Old Missus married "Will the Weaver";
William was a gay deceiver!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!
But when he put his arm around her,
Smiled as fierce as a forty-pounder!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!

His face was sharp as a butcher's cleaver;
But that did not seem to grieve her!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!
Old Missus acted the foolish part
And died for a man that broke her heart!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!

Then I wish I was in Dixie! Hooray! Hooray!
In Dixie's Land I'll take my stand, to live and die in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!

Now here's a health to the next old missus
And all the gals that want to kiss us!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!
But if you want to drive away sorrow,
Come and hear this song tomorrow!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!

There's buckwheat cakes and Injin batter,
Makes you fat or a little fatter!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!
Then hoe it down and scratch your gravel,
To Dixie's Land I'm bound to travel!
Look away! Look away! Look away, Dixie's Land!

Then I wish I was in Dixie! Hooray! Hooray!
In Dixie's Land I'll take my stand, to live and die in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!
Away! Away! Away down South in Dixie!

Ce texte vaut une bière !

Hey, psst, hey !

Du con !

Hein ?

Ouais Général Du Con pardon pardon.

J'ai un plan mon gars j'ai un plan.

Tonton Zaza a pensé à tout.

Le gonz veut qu'on attaque là.

....

....

Tu regardes quoi ?

Général tu disais ?

Pas mon doigt connard l'arbre là-bas !

Leelee a dit d'attaquer au matin, après la salve d'artillerie.

Mais nous on va faire mieux.

Oui mon couillon, on va se pointer ...

Mais à 15 heures !

Guhuhuhuhu !

Pourquoi ?

Parceque comme ça on verra que toi mon corniaud.

Tu vas traverser le champ de bataille, tu seras.... beau ? Ouais aller pourquoi pas.

Alors tu vas prendre tous tes abrutis et ...

Quoi ? Ouais soldats d'accord, ta gueule.

Et puis tu vas, à 15 heures pétantes, sonner la charge.

Hein? La cloche ? Mais que t'es con putain. De tous les nazes que je me coltine depuis .... longtemps ben c'est toi le champion Pipi.

 

Hein ?

Ouais Général Pickett d'accord.

Donc à 15 heures on charge. Les gars nous attendront pas, ils seront en train de becter j'te dis.

A découvert ? C'est possible, c'est possible, je dis pas non.

Mais c'est tonton Zaza qui réglera les canons mon con !

Rien à craindre j'te dis !

T'as qu'à leur dire qu'on joue à un deux trois soleil ! Le premier au mur de pierre a gagné !

Si si ça va marcher j'te dis !

La charge de Pipi qu'on appellera ça. Mémorable j'te dis, mémorable.

Sur ce, tonton Zaza étant un type occupé il te laisse. Tu te rappelleras hein 15 h, droit vers l'arbre, jusqu'au mur de pierre et ...

Hein ?

Ouais emmène Armistead avec toi bonne idée mon con, bonne idée !

Dis-lui de se mettre à l'angle, avec sa tête là.

Guhuhuhuhu !

Tu verras tu verras...

Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures...

Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures...

Je dis que les races supérieures ont des devoirs...


Ces devoirs, messieurs, ont été souvent méconnus dans l'histoire des siècles précédents, et certainement, quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l'esclavage dans l'Amérique centrale, ils n'accomplissaient pas leur devoir d'hommes de race supérieure. Mais, de nos jours, je soutiens que les nations européennes s'acquittent avec largeur, avec grandeur et honnêteté, de ce devoir supérieur de civilisation.


Est-ce que vous pouvez nier, est-ce que quelqu'un peut nier qu'il y a plus de justice, plus d'ordre matériel et moral, plus d'équité, plus de vertus sociales dans l'Afrique du Nord depuis que la France a fait sa conquête ? Quand nous sommes allés à Alger pour détruire la piraterie, et assurer la liberté du commerce dans la Méditerranée, est-ce que nous faisions oeuvre de forbans, de conquérants, de dévastateurs ? Est-il possible de nier que, dans l'Inde, et malgré les épisodes douloureux qui se rencontrent dans l'histoire de cette conquête, il y a aujourd'hui infiniment plus de justice, plus de lumière, d'ordre, de vertus publiques et privées depuis la conquête anglaise qu'auparavant ?


Est-ce qu'il est possible de nier que ce soit une bonne fortune pour ces malheureuses populations de l'Afrique équatoriale de tomber sous le protectorat de la nation française ou de la nation anglaise ?

Est-ce que notre premier devoir, la première règle que la France s'est imposée, que l'Angleterre a fait pénétrer dans le droit coutumier des nations européennes et que la conférence de Berlin vient de traduire le droit positif, en obligation sanctionnée par la signature de tous les gouvernements, n'est pas de combattre la traite des nègres, cet horrible trafic, et l'esclavage, cette infamie.

Il faut que notre pays se mette en mesure de faire ce que font tous les autres, et, puisque la politique d'expansion coloniale est le mobile général qui emporte à l'heure qu'il est toutes les puissances européennes, il faut qu'il en prenne son parti.

Dites que vous avez voulu une France grande en toutes choses, grande par les arts de la paix, comme par la politique coloniale, dites cela au corps électoral, et il vous comprendra.


La France ne peut pas être seulement un pays libre, qu'elle doit aussi être un grand pays exerçant sur les destinées de l'Europe toute l'influence qui lui appartient, qu'elle doit répandre cette influence sur le monde, et porter partout où elle le peut sa langue, ses moeurs, son drapeau, ses armes, son génie.


Quand vous direz cela au pays, messieurs, comme c'est l'ensemble de cette oeuvre, comme c'est la grandeur de cette conception qu'on attaque, comme c'est toujours le même procès qu'on instruit contre vous, aussi bien quand il s'agit d'écoles et de travaux publics que quand il s'agit de politique coloniale, quand vous direz à vos électeurs : « Voilà ce que nous avons voulu faire » soyez tranquilles, vos électeurs vous entendront, et le pays sera avec vous, car la France n'a jamais tenu rigueur à ceux qui ont voulu sa grandeur matérielle, morale et intellectuelle.


 

Jules Ferry débat parlementaire sur les fondements de la politique coloniale (28 juillet 1885)

Paulo ? Paulo !

Viens , viens j'te dis !

C'est quoi ça Paulo ?

Une carte ?

Merci, tu prends tonton Zaza pour un débile c'est ça ?

J'ai dit c'est quoi ça là ?

Une ?

Ligne de chemin de fer ?

Pour aller où ?

Saïg....?

Depuis ?

Han...

D'accord.

T'as de la chance Paulo t'as de la chance.

Je suis de bonne humeur alors je vais te le redire lentement.


On...

Ne...

Contourne...

Pas...

La...

Jungle !


Trop de ?

Travaux?

Et qu'est ce qu'on s'en tamponne Paulo des travaux ? C'est pas nous qui allons les faire !

Guhuhuhuhuhuhhu

Trop dur ?

Le travail ?

Et le niakwé il sert à quoi ?

Y'en a partout j'te dis y'en a partout.

Mais non ils t'en voudront pas.

Sont dociles tu verras, tu verras !

Guhuhuhu

Donc tu as bien compris ?

Les niaks posent les rails tout droit. C'est facile .

1736 km ?

Guhuhuhuh

Si tu voyais ce que je leur fait faire en ...

Nan rien , rien. Ta gueule.

Comment on appelle ça ?

On l'appelle pas ça sert à rien. Enfin si ça sert mais pas à eux.

Guhuhuhuhuu

Le chemin de fer Nord-Sud ?

Tain t'es vraiment un ringuard Paulo.

Aucun panache, aucune classe.

Attends, Attends.

L'express de la Réunification !


Ouais c'est bien ça ! Tu notes, tu notes?

 

Les rivières ?

Non plus on contourne pas. Non non.

Faites des ponts on s'en fout j'te dis.

Tiens le plus grand on lui donnera ton nom.

C'est quoi déjà ton p'tit nom ?

Ben voilà. C'est moche mais bon.

Va pour le pont Paul Doumer....

 

Aller Tonton Zaza te laisse.

Parait que même en europe le miséricordieux n'intervient plus. C'est l'occaz mon couillon c'est l'occaz.

Guhuhuhuhu

Ce texte vaut une bière !
Ce texte vaut 2 bières !

J’ai fait le con ?

 

A quel moment ?

 

Nan parce que sans vouloir être insolent, ça fait un bail qu’on a plus de nouvelle hein.

La dernière fois vous m’avez envoyé Michou. Je m’suis pas plains hein.

Y’a pas si longtemps, j’ai renvoyé Lulu d’où il venait aussi. Je fais ce que je peux pour vous aider moi.

Mon intérêt personnel ?

T’en as de bonnes toi

Guhuhuhuhu

Déjà t’es qui ?

Le ?

Sans déconner ?

Wahooo

C’est trop d’honneur. Carrément le Métratron.

Donc j’ai vraiment fait le con ?

 

Attends attends laisse-moi trouver.

Sarajevo ? Promis il avait déjà prévu son coup l’autre gauchiste. On peut encore donner une arme à un ami non ?

Pas ça ?

La Somme ? Nan j’y étais pour rien vraiment… Les mecs savaient pas lire une carte c’est tout. Puis ils sont têtus les humains tu savais ?

Pas ça ?

Guhuhuhu

 

Pas la bourse en 29, ça c’est Lulu …

Attends attends, t’es pas à 5 minutes si ?

Les bicoques de l’autre con là ? Maginot ? Franchement c’était du bel ouvrage on peut pas me reprocher ça….

Les allemands j’aurai vraiment aimé. C’est bien organisé et tout et ….

On le voit que c’est pas moi ?

T’es pas obligé d’être désagréable !

C’est pas parce que t’es la voix du miséricordieux que ….

 

Nan j’ai rien dit j’ai rien dit…

 

Bon je sèche. 

 

Le ?

Pape ?

Quoi le Pape ?

Possédé le Pape ? 

Oui c’est possible. Je dis pas non, je dis pas non.

Et en quoi c’est un problème par rapport au reste ? 

De toi à moi hein, il s’en fout de la soutane le Miséri….

Nan ?

Putain vous devenez chiants là-haut !

Nan rien rien.

Et comment vous m’avez repéré ?

Ça s’est vu ? Mais j’ai rien dit !

Ça fait 10 piges que je dis rien ! Que je me contente de ni….

Le Pape aurait dû condamner ?

Condamner quoi ?

 

Ah…. Putain ….. j’y ai pas pensé.

Merde c’est con.

 

Bon ben écoute, tu diras que je suis désolé hein.

A la pro….

Trop grave ?

D’accooord….

Enfermé ?

Pour l’éternité ?

Encore ?

En enfer !!!! Enfin !

Nan ?

Dans un corps mortel ?

On m’a déjà fait le coup hein…

Un seul ?

Nan mais faut pas le prendre comme ça….

Il est moche en plus celui-là.

Bon, détache moi au moins…

Me laisse pas là avec ces cons…

Si ?

Je sortirai tu sais ?

Si si je sortirai ….

Guhuhuhuhuhuhu