Premier sang...

par

dernière modification de Raven à 05/12 22:34
mots clés: petro, Bull, The Bitch and The Beast, raven,

Raven

Premier sang...


Raven regardait avec étonnement l'homme en piteux état qui avait essayer de tuer Bull et elle, sans succès. C'est con pour lui, mourir aussi proche de la sortie... mais en même temps, les attaquer seul était du suicide. Quel débile. A croire qu'il n'avait pas vu le corps de l'homme qui gisait à quelques mètres de lui. Une heure auparavant, lui aussi avait tenté de les tuer, mais Raven lui avait défoncer le crane à grand coup de pince monseigneur. Bon, il faut avouer que Bull avait quasiment tout fait le travail en la défendant, elle et le bivouac. Elle avait fermer les yeux en tapant le plus fort possible dans le vide avec son arma... et c'était miraculeusement tombé sur le sommet de son crane, le coup l'a assomé - ou tué - net.

Tandis que l'homme était au sol, quasi mort, elle se mit à sautiller dans la flaque de sang autour de lui en chantonnant :


"Tu vas crever, tu vas creveeeer ! T'as voulu nous niquer, tu vas crever !"

L'homme en larme assis une marre de sang autour de lui. Il releve la tete et la fixa en gueulant :

"Je vais crever sale pute, et je suis puceau, offre moi une bonne baise avant que je meurt. Le peu de sangs qu'il me rest je l'envoie dans ma bite et je te la fait gouter."

Ces quelques mots la fit bien rire. Baiser un homme quasi mort, qui venait d'essayer de les tuer, pour l'envoyer au Valhala? Quel idiot. Les hommes étaient décidément tous les mêmes. Sauf Bull. Bull n'était ni totalement humain, ni totalement mutant, ce qui le mettait dans une catégorie à part, y compris dans son coeur. Elle se moqua du pauvre vaurien qui se trouvait à terre.

"J'ai déjà tué ton pote, tu crois qu'un puceau en sang me fais peur ? D'ailleurs tu le resteras..."

Elle continue de tourner autour de lui, tel un prédateur autour de sa proie.

"... à moins que Bull décide de te dépuceler lui même!"

Bull sorti de la pénombre, Raven lui tendit sa pince monseigneur en souriant de toutes ses dents... d'amusement, ou de folie.

"Amuse toi mon chou."

Bull

Premier sang...


Bull sourit, Raven avait été a la hauteur, elle n'avait pas eu trop peur, et était allée au combat, elle avait fait ca de manière un peu bordélique mais elle avait un don, parce qu'elle tapait n'importe comment, mais elle faisait mal. Très mal même, elle avait porter des coups qui avait compter dans le combat. Il avait de quoi s'en tirer seul, mais c'était bien qu'elle se forme avec des petites frappes dans le genre, pour s'endurcir, elle finirait par devenir redoutable, il n'en doutait pas, elle avait le mental...

Bull n'aimait pas la façon dont le mec parlait a Raven, d'ou il la traitait de pute ? D'ou il parlait de la baiser, il allait le finir lorsque Raven lui répondit, elle était capable de se défendre toute seule, c'était beau a voir une petite bombe qui prend de l'assurance...

Elle le poussait même a faire preuve de sa légendaire cruautés, il sourit, une idée lui venait.

Hey hey hey ! Attend, je suis pas gay moi !!! Je baise pas les mecs !!! remarque... Il parait que y'a des gens qui se faisaient oépérer pour changer d esexe avant... Ca vaudrait le coup d'essayer nan ? Raven, tu peux me le tenir, j'ai de la chirurgie a faire...

Raven s'execute, Bull aime bien montrer a Raven ce qui arrivent aux connard qui l'emmerde, c'est sa maanière de la rassurer en lui montrant que ce n'est pas que des mots, il l'a protège...

Il commence par faire un garrot au niveau des couille et de la bite, pour pas qu'il se vide trop vite, et d'un coup de pinc emonseigneur, coupe le tout !!!

L'homme a gaspillé ses dernière forces a le supplié, mais ca n'a fait que sourrire Bull un peu plus fort...

Chuuuut... faut pas faire de bruit , ca déconcentre le chirurgiens !

Puis c'est les hurlement, le mec au sol est secoué de spasme et Bull le retourne, pour lui relever les fesses, et il rit

Et voila !!! Un vraie petite femme !!!

Puis il se saisi d'une barre de fer rouillée, et il commence a lui mettre dans le cul, faisant de sva et vient en lui détruisant les intestins

Il hurle de rire, le sang gicle désormais de partout

Tu me dis si j'y vais trop fort !!!! Je voudrais pas que tu te sente souillée p'tite pute !!!!

Mais le type n'entend plus, il bave, les yeux révulsés, secoué, tordu de douleur, puis tout simplement mort, trop vite au gout de Bull, qui se relève, couvert de sang...

Raven

Premier sang...


Raven regardait avec un sourire malsain au coin des lèvres Bull entrain de torturer cette petite pute de vaurien. Elle chantonnait:

Si t'veux baiser Raven et Bull
Prépare toi à ce qu'on t'encule
Si t'as voulu nous niquer
Prépare toi à crever !


Bull

Premier sang...


Bull sourit, il aimait bien voir la petite se lâcher, et pas seulement au bout de sa queue, elle prenait du poil de la bête et avait de moins en moins peur, elle avait tué, elle regardait la torture sans crainte, elle épousait la violence de la bête, et venait s'y réfugier au besoin, et elle lui apportait sa fraicheur, chose qu'il n'avait jamais vraiment connu, un peu de légèreté.

Il trempa ses grosses paluches dans les boyaux de leur victime, et écrite en lettres de sang géantes sur le mur.

RAVEN AND BULL WUZ HERE !!!!!!

Suivis d'un énorme cœur, toujours peint avec le sang du pillard.



Ca deviendrait leur marque de fabrique, chacune de leur victimes sera une réaffirmation de l'affection qu'ils se portent mutuellement, une revendication de leur manière de vivre, un pied de nez a la mort, qu'ils ont bien baisée une fois de plus !

Il se tourna ensuite vers Raven, et sourit

Comment tu trouve ??? Comme ca , les prochains connards qui passent, ils sauront qu'il faut pas nous faire chier !

Raven

Premier sang...


Elle contempla le coeur ensanglanté que Bull avait dessiné à terre pendant quelque seconde, avant que ses yeux ne se mouillèrent.

Raven était émue par son geste, et l'épiphanie qu'elle avait. C'était la première qu'il faisait une telle chose, mis à part l'arme qu'il lui avait offert. Mais ce n'était pas pareil. Elle qui pensait que Bull la protégeait uniquement que pour son petit cul, mais là il passait à l'étape supérieure au niveau de l'affection : il veillait sur elle car il l'aimait.

Elle ne savait quoi dire, face à ce grand monstre laid en apparence, mais extrêmement doux avec elle. Peut être qu'avec un bon bain et du sent-bon, ça pourrait l'arranger un peu...

Un sourire sincère illumina son visage, entre le coeur et le cadavre ensanglaté du brigan, elle avait vraiment passé une bonne soirée.

Elle saisit la main épaisse de Bull avec sa petite main, et le tira vers la direction de la sortie.


"Allez viens cowboy, on s'barre !"

--FIN--