Radio Harcelement

La voix est faussement larmoyante, plaintive et suraiguë.

- Au..humpf... au s'cour. sniurrff aidez moi.. Y'a un barjo qui m'stalk partout sur les ondes... l'est toxique... Faites que'qu'chose..

Le timbre redevient froid, calme.

- Hein mon gros? T'es partout à faire chier tout l'monde hein? Aller parles nous d'tes problemes. Dis nous pourquoi qu'papa t'as péter l'fion alors qu'maman s'tapé le chien du voisin. Dis nous pourquoi t'as violenté c'te vache crevée 'vec ton micro-pénis et pourquoi y t'ont laissé partir d'l'HP au lieux d't'injecter ta dose de KCl.

« Mouais, toujours pas mieux d'ton coté mais on sens qu't'essayes, pute. C'déjà ça... pute. Et c'papa qui s'tapait l'chien pendant que j'regardais ma reum s'faire gangbang par trois nègres. Si j'étais sage, j'avais l'droit de lécher l'foutre et d'lui recracher dans la bouche, pute. T'm'entends, pute ?

S'non pour l'reste, j'vois qu't'est bien plus familière qu'moi avec tout c'qui tourne autorus d'l'HP et des médocs. T'en sors, pute ? Dis-moi, salope... t'es partante pour d'l'anal ? Genre si j'mets mon chibre dans ton p'tit trou bien serré et que j'te crache ma purée dans L'FION SALE PUTE, t'es partante ? Il ne te restera plus qu'à te contorsionner pour te ,ettoyer l'anus à grands coups d'langue comme le font toutes les chiennes de la casse dans t'genre.»

« J'vais m'acharner sur ton p'tit boule, pute. Comme un fils d'pute. P'tain, vas-y, frotte ta toison dégueulasse sur ta radio d'pute.»

« T'es là, pute ? Dis, t'es là ma bonne GROSSE SALOPE D'BIATCHE ? Je l'entends déjà moins t'grande gueule de putain.»

« Ben alors, pute ? Je te harcelle sur Radio Harcelement et je ne t'entends plus geindre. Tu veux pas encore un peu geindre, pute ? J'aime t'entendre geindre comme la p'tite pute que t'es, pute. Mmmmh... vas-y, colle-toi un doigt dans ton trou-du-cul souillé d'merde maintenant... pute.»

T'en as pas marre de parler tout seul?
Epuisant.
 


Mejor una buena arma que un gran ejército.

« Et toi ? T'en n'as pas MARRE DE SUCER LES BURNES DE TON PERE SALE FILS DE PUTE ????!!!!

...

Putain dire que j'étais de bonne humeur après avoir rencontré mon nouvel ami Lionel. Il est trop cool et même chaud à baiser une gamine 'vec moi. Et si nos bites se touchent, ça f'ra pas d'nous des gros pédés. Ben non, ça arrive entre potes que les bites se touchent quand on baise un jeune fruit vert... mmmmh... vert...»

- P'tain c'est bon d't'entendre t'acharner mon con. Ta frutration c'est un peu comme mon bole d'crereal du matin.

Aller continu à m'distraire chien.


NoOKs

« T'es enfin là, pute. C'bien. Viens tresser les poils d'mes burnes avec tes dents, pute.»

Une bête de foire.


Mejor una buena arma que un gran ejército.

« Et toi là, l'pédé d'bite-molle d'merdeux d'fils de pute. Tu peux tresser les poils de mon cul.»

 - Haaaaa... Ca commence à etre moche là mon p'tit pote. Tu d'vrais consulter pour voir s't'as pas un truc. 'fin j'veux dire aut' chose qu'ta conn'rie. Ouais tu t'repete mon gros sac à foutre. Chais pas moi trouve un besch'relle des synonymes histoire d'varier un peu. Là tu d'vient lassant et t'commence à m'ennuyer. Et y'a rien qui m'saoule plus qu'l'ennui. Chais pas on sait deja comment t'es d'venu con, maint'nant dis nous comment t'as réussi à surviv'e jusqu"à maint'nant par exemple. Aller mange bite, expliques ça au peuple, ça leur donn'ra p'etre une leçon pour éviter qu'un aut' taré dans ton genre apparaisse derriere une p'tain d'dune.


NoOKs

Tout ce que j'peux t'dire c'est d'ouvrir la bouche et accueuille ma merde. Mâche bien, pute. Tes oreilles, c'est bon. Elle débordent. Ensuite j'irai niquer ta reum avec un économe en lui récitant du Montaigne. Me demande pas pourquoi, pute. J'm'essuie juste le bout d'la bite sur ta joue.

Et j'nique ton p'tit frère le fils de pute.